Il n’y a plus qu’à …

Une chose certaine est que cette année électorale, après avoir entraîné une lassitude par sa durée, s’est conclue par un enthousiasme, si ce n’est général, en tout cas largement majoritaire. Une ardeur qui a amené nombre de médias à parler de Macronmania. Mais au fond, qui s’en plaindra ? Alors que notre pays s’est fait le champion mondial de la consommation d’anxiolytiques, un peu d’exaltation pour commencer les grandes transformations ne devrait pas nuire. Plus que nécessaires, celles-ci doivent sans tarder être entreprises pour redonner au pays l’allant qu’il n’aurait jamais dû perdre. Il est temps désormais de passer de la parole aux actes.

Les sujets ne manquent pas. Dans le domaine économique bien évidemment pour susciter et accompagner la relance et s’attaquer enfin sérieusement à la relance de l’emploi. Ceci, non de façon factice, mais parce que les entreprises auront besoin d’embaucher. Dans le domaine de la santé et de l’hôpital également, dans celui de l’enseignement, de la sécurité, de la justice … La nouvelle équipe gouvernementale et les assemblées réunies lundi ont du pain sur la planche. Mais devant l’ampleur de la tâche, les gouvernants ne pourront rien faire seuls, sans l’aide de leurs concitoyens c’est-à-dire de nous tous. Chacun dans son domaine, en entreprise ou ailleurs, ne peut-il pas prendre aussi les choses en main sans attendre que cela lui arrive tout seul ou de recevoir une injonction de passer à l’action ?

Mais comme rien ne se fait dans la durée sans un minimum de plaisir, il faudra néanmoins s’assurer que l’enthousiasme ne cède la place à l’abattement.

Justement, les humoristes auxquels les médias réservent de de plus en plus de place sont là pour ça. Parce que précisément, l’on peut, et sans doute même l’on doit, agir sérieusement sans se prendre trop au sérieux. C’est en gros le message que nous transmet quotidiennement notre invité du mois Jocelyn Lemoisne, humoriste et chroniqueur d’Europe 1, radio qui en outre se donne de nouvelles ambitions en accueillant notamment Patrick Cohen à la rentrée prochaine.

Dans cette Wellnews vous ferez également mieux connaissance avec Jean-Pierre Nadir, Président d’Easyvoyages qui lui  aussi ne manque ni d’humour, ni de vision politique, dans le domaine du tourisme comme ailleurs.

Une façon pour Wellnews de vous souhaiter un bel été, de beaux voyages peut-être et le tout avec le sourire, notre plus bel allié pour communiquer.

Il n’y a plus qu’à …

juillet 1, 2017 9:00 Publié par

Une chose certaine est que cette année électorale, après avoir entraîné une lassitude par sa durée, s’est conclue par un enthousiasme, si ce n’est général, en tout cas largement majoritaire. Une ardeur qui a amené nombre de médias à parler de Macronmania. Mais au fond, qui s’en plaindra ? Alors que notre pays s’est fait le champion mondial de la consommation d’anxiolytiques, un peu d’exaltation pour commencer les grandes transformations ne devrait pas nuire. Plus que nécessaires, celles-ci doivent sans tarder être entreprises pour redonner au pays l’allant qu’il n’aurait jamais dû perdre. Il est temps désormais de passer de la parole aux actes.

Les sujets ne manquent pas. Dans le domaine économique bien évidemment pour susciter et accompagner la relance et s’attaquer enfin sérieusement à la relance de l’emploi. Ceci, non de façon factice, mais parce que les entreprises auront besoin d’embaucher. Dans le domaine de la santé et de l’hôpital également, dans celui de l’enseignement, de la sécurité, de la justice … La nouvelle équipe gouvernementale et les assemblées réunies lundi ont du pain sur la planche. Mais devant l’ampleur de la tâche, les gouvernants ne pourront rien faire seuls, sans l’aide de leurs concitoyens c’est-à-dire de nous tous. Chacun dans son domaine, en entreprise ou ailleurs, ne peut-il pas prendre aussi les choses en main sans attendre que cela lui arrive tout seul ou de recevoir une injonction de passer à l’action ?

Mais comme rien ne se fait dans la durée sans un minimum de plaisir, il faudra néanmoins s’assurer que l’enthousiasme ne cède la place à l’abattement.

Justement, les humoristes auxquels les médias réservent de de plus en plus de place sont là pour ça. Parce que précisément, l’on peut, et sans doute même l’on doit, agir sérieusement sans se prendre trop au sérieux. C’est en gros le message que nous transmet quotidiennement notre invité du mois Jocelyn Lemoisne, humoriste et chroniqueur d’Europe 1, radio qui en outre se donne de nouvelles ambitions en accueillant notamment Patrick Cohen à la rentrée prochaine.

Dans cette Wellnews vous ferez également mieux connaissance avec Jean-Pierre Nadir, Président d’Easyvoyages qui lui  aussi ne manque ni d’humour, ni de vision politique, dans le domaine du tourisme comme ailleurs.

Une façon pour Wellnews de vous souhaiter un bel été, de beaux voyages peut-être et le tout avec le sourire, notre plus bel allié pour communiquer.

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.