# mot-dièse

Il n’est pas nécessaire d’être très érudit en musique pour savoir qu’un dièse augmente la tonalité d’un demi-ton. Dans le cas de ce dièse-là, celui qui fait l’actualité et que l’on nomme plus fréquemment hashtag, parler de demi-ton serait de toute évidence un euphémisme. Et si l’on peut s’inquiéter devant le risque de délation excessive, comment ne pas se réjouir de voir un monde qui évolue pour devenir plus juste, plus équitable, plus profondément humain en somme.

Il faut bien le reconnaître, le non-dit sur certaines attitudes limites qui touche notamment le monde du travail pouvait masquer des comportements qui les ont franchies sans qu’on le sache.

C’est donc tant mieux si twitter permet aux langues de se délier et que le réseau social les amplifie pour que la société change. Le dièse est dans ce cadre prometteur de plus d’harmonie.

Une double raison de nous réjouir de recevoir Laure Adler qu’on ne présente plus et dont le parcours journalistique et littéraire n’a pas attendu les derniers événements pour aller dans ce sens.

Dans ce numéro nous ne pouvions pas non plus mettre un bémol sur la grande fierté que nous avons eu de recevoir plusieurs récompenses au Grand prix Stratégies et au Grand prix du Topcom avec des clients dont les enjeux sont aussi divers que leurs secteurs d’activité. Ont ainsi été primés adidas®, le Syndicat des Entrepreneurs et Playmobil, marque pour laquelle nous sommes aussi heureux de recevoir Cécile L’Hermitte, Responsable marketing consommateur de Playmobil qui a joué le jeu avec nous.

Pas de demi-mesure pour ce numéro. Bonne lecture.

# mot-dièse

novembre 6, 2017 10:35 Publié par

Il n’est pas nécessaire d’être très érudit en musique pour savoir qu’un dièse augmente la tonalité d’un demi-ton. Dans le cas de ce dièse-là, celui qui fait l’actualité et que l’on nomme plus fréquemment hashtag, parler de demi-ton serait de toute évidence un euphémisme. Et si l’on peut s’inquiéter devant le risque de délation excessive, comment ne pas se réjouir de voir un monde qui évolue pour devenir plus juste, plus équitable, plus profondément humain en somme.

Il faut bien le reconnaître, le non-dit sur certaines attitudes limites qui touche notamment le monde du travail pouvait masquer des comportements qui les ont franchies sans qu’on le sache.

C’est donc tant mieux si twitter permet aux langues de se délier et que le réseau social les amplifie pour que la société change. Le dièse est dans ce cadre prometteur de plus d’harmonie.

Une double raison de nous réjouir de recevoir Laure Adler qu’on ne présente plus et dont le parcours journalistique et littéraire n’a pas attendu les derniers événements pour aller dans ce sens.

Dans ce numéro nous ne pouvions pas non plus mettre un bémol sur la grande fierté que nous avons eu de recevoir plusieurs récompenses au Grand prix Stratégies et au Grand prix du Topcom avec des clients dont les enjeux sont aussi divers que leurs secteurs d’activité. Ont ainsi été primés adidas®, le Syndicat des Entrepreneurs et Playmobil, marque pour laquelle nous sommes aussi heureux de recevoir Cécile L’Hermitte, Responsable marketing consommateur de Playmobil qui a joué le jeu avec nous.

Pas de demi-mesure pour ce numéro. Bonne lecture.

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.