MENU

l'actu wellcom

mars 2011
Accueil > Wellnews

Actus

86% des enseignants se disent prêts à accueillir des enfants handicapés mentaux

Depuis 50 ans, l’UNAPEI, L’Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et leurs amis, dont Wellcom gère les relations presse, agit pour permettre aux personnes handicapées mentales de vivre dignement avec et parmi l’autre.

Suite à la loi du 11 février 2005, posant comme principe la scolarisation des enfants handicapés en milieu scolaire ordinaire, l’UNAPEI a souhaité mener une enquête auprès des enseignants, afin de connaître leur position à l’égard de l’accueil d’élèves handicapés. L’UNAPEI a choisi de porter un regard attentif à la scolarisation ordinaire d’élèves handicapés mentaux et a confié à Ipsos la réalisation d’un observatoire mené auprès des enseignants.

La scolarisation des élèves handicapés est au cœur de la circulaire du gouvernement pour la rentrée scolaire 2008. Il s’agira de faire en sorte que le droit à la scolarisation des élèves handicapés soit garanti. Pour cela, tout doit être mis en œuvre pour réussir leur scolarisation et pour assurer la continuité de leurs parcours de formation.

Les résultats de cette enquête démontrent que :

  • 86% des enseignants se disent prêts à accueillir des enfants handicapés mentaux,
  • 94% des enseignants généralistes ont déjà sensibilisé leurs élèves au handicap mental (44%) ou ont la volonté de le faire (50%),
  • 94% des enseignants sans expérience du handicap mental estiment ne pas être préparés pour l’accueil d’un enfant différent.

Interview

Le prix de la liberté

Interview de Edwy Plenel, Président et Directeur de la pubication Mediapart

Edwy PlenelmediapartLa liberté de la presse a-t-elle encore un sens aujourd’hui en France ? C’est ce que tente de démontrer Mediapart, le « journal d’information numérique, indépendant et participatif », créé en 2007 par Edwy Plenel, entre autres, à qui Wellnews a demandé d’en rappeler les fondamentaux. Diplômé de Sciences politiques, Edwy Plenel entre au journal Le Monde en 1980. Il y occupera diverses fonctions dans plusieurs services, passant de journaliste à grand reporter, puis rédacteur en chef avant de prendre le poste de directeur de la rédaction en 1996. En 2001, il devient Directeur général-adjoint de la société Le Monde SA puis est nommé directeur délégué en janvier 2004. Il démissionne en 2004 et quitte Le Monde l’année suivante. Il rédige depuis 2005 des chroniques politiques et littéraires pour France Culture, LCI, RTL et le quotidien Le Soir de Bruxelles. Il crée Mediapart en 2007, en collaboration avec François Bonnet, Gérard Desportes et Laurent Mauduit.

Vous soulignez dans la présentation de Mediapart qu’il s’agit d’un « journal d’information numérique, indépendant et participatif ». Vous avez baptisé votre projet « Le prix de la liberté ». L’indépendance est manifestement pour vous un pré-requis indispensable à l’exercice du métier de journaliste.

Il n’y a pas de journalisme authentique sans indépendance. Indépendance à l’égard des pouvoirs, politiques, économiques et idéologiques. Etre journaliste, c’est être au service des citoyens. C’est s’engager à les informer honnêtement, scrupuleusement, contradictoirement, mais dans l’absolu respect de la vérité factuelle. Toute dépendance contredit cette ambition. La bataille de Mediapart, c’est de convaincre nos concitoyens que la liberté a un prix : celui de l’abonnement. La gratuité de l’information est un leurre qui prépare son uniformisation.

Mediapart propose également un modèle volontiers participatif. La « presse citoyenne » a le vent en poupe… Effet de mode ou pratique d’avenir ?

Journal totalement indépendant, Mediapart renouvelle en profondeur la relation d’un journal et de ses lecteurs. Il y a une crise de confiance des citoyens envers un journalisme installé, conformiste, suiviste et lointain. Nous n’avons pas le monopole de l’expertise, du commentaire, de l’analyse, de l’opinion et du point de vue – c’est une liberté d’expression qui appartient à tous. En revanche, nous avons un métier, avec ses compétences et ses urgences : enquêter librement, chercher l’information inédite, échapper à la communication trompeuse, aller sur le terrain. Mediapart associe ces deux dimensions : un journal numérique totalement inédit et un club ouvert à tous ses lecteurs, avec ses blogs individuels et ses éditions participatives.

Qu’est-il ressorti de la conférence qui s’est tenue en mars dernier – dont vous étiez partenaire – qui avait pour thème « L’indépendance de la presse : un enjeu démocratique » ?

C’était, à Lyon, l’un des nombreux débats auxquels nous avons participé pour présenter Mediapart. J’en ai surtout retenu la distinction par le philosophe Bernard Stiegler entre « presse » et « médias », indépendamment du support technique. La presse numérique que nous défendons à Mediapart s’oppose aux logiques de flux, d’instantanéité et d’audience, en promouvant les valeurs de hiérarchie, de rigueur et de profondeur d’une information de qualité.

Actus

Culture et divertissement à prix d’amis

image billetreducbilletreducDepuis 1995, BilletRéduc.com propose des manifestations partout en France à moindre coût pour les internautes assoiffés de culture et de divertissement. Le leader de la pré-réservation en ligne met à disposition réductions pouvant aller de 30% à 80%. Avec une moyenne de 15 nouveaux événements référencés par jour, le site présente au quotidien 1 250 sorties à prix réduit et plus de 300 en « invitation » (one man/woman show, théâtre, concerts, sorties en famille, opéra, danse, comédies musicales, cabarets, revues, etc.). Cette richesse de l’offre est le fruit de plusieurs années d’expertise dans le secteur de la culture, du loisir et de l’Internet. Wellcom est en charge des relations presse de BilletRéduc.com, depuis février 2008.

Comment ça fonctionne ?
L’internaute (vous ?) se créé un compte avec un mot de passe sur le site www.billetreduc.com après avoir sélectionné la date et l’horaire de la manifestation retenue. Vous obtenez alors un numéro de pré-réservation. Vous disposez d’une heure pour confirmer votre pré-réservation par téléphone (numéro audiotel de BilletRéduc). Après finalisation de cette étape indispensable, vous pouvez alors imprimer votre justificatif de pré-réservation, depuis l’espace « Mon BilletRéduc ». Vous présentez ensuite votre justificatif à la billetterie du lieu, règlez sur place et n’avez plus qu’à attendre le lever de rideau.

Actus - Portrait

Miguel de Fontenay, P-dg d’Ineum Consulting

Son parcours :

Miguel de Fontenayineum consultingMiguel de Fontenay a débuté sa carrière en 1983 chez Cap Gemini. En 1990, il rejoint EDS en tant que responsable des activités Institutions Financières et Assurances. Il entre chez Ernst & Young Consulting France en 1994 pour y occuper tour à tour les fonctions de membre du Comité Exécutif Conseil au niveau mondial, et responsable du développement et de la gestion des grands comptes. Nommé Directeur général d’Ineum Consulting en 2004, Miguel de Fontenay devient Président-Directeur général d’Ineum Consulting monde deux ans plus tard, puis Directeur exécutif au conseil d’administration de Management Consulting Group Plc (maison mère britannique de l’entreprise) en 2008. A ce titre, Miguel de Fontenay prend la responsabilité de l’ensemble de l’activité « Consulting » au niveau international du groupe Management Consulting Group tout en restant P-Dg d’Ineum Consulting.

Ses perspectives pour Ineum Consulting :
Ineum Consulting vient de fêter ses 5 ans d’existence par un bilan extrêmement positif grâce à un taux de croissance à deux chiffres (20% annuels). Avec près de 1 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros, le cabinet, déjà présent dans les pays limitrophes de l’Hexagone (Suisse, Pays-Bas, Luxembourg et Allemagne notamment), mais aussi aux Etats-Unis avec un bureau à New York. Il a pour ambition de se développer à l’international de manière beaucoup plus large. C’est là une volonté, non seulement de la part des clients, mais aussi des consultants eux-mêmes.
Les trois grands chantiers d’Ineum Consulting concernent la France (avec le développement de l’activité conseil RH), l’implantation du cabinet en Grande-Bretagne (premier pays européen sur le marché du conseil), et enfin la conquête de la Chine, où de nombreuses entreprises occidentales prennent pied. En termes sectoriels, ce cabinet, qui est multi spécialiste et actif sur l’ensemble des segments de marché, a été marqué cette année par une forte croissance de l’activité dans le domaine des medias, où Ineum Consulting commence à être vu comme un cabinet de référence, ainsi que dans la fonction publique. Notons que Ineum Consulting est, par ailleurs, considéré comme le cabinet spécialisé dans la gestion du risque, bancaire notamment – ce qui est évidement d’actualité.

Actus

Pour un Tourisme Engagé « Agir autrement, agir concrètement » avec Thomas Cook

thomascookPlanete urgenceSoucieux de l’impact de son activité sur l’environnement, Thomas Cook a pleinement conscience des enjeux à relever dans le domaine du tourisme responsable. Des actions ont été engagées depuis 2007 par le tour opérateur pour répondre aux nouvelles responsabilités des entreprises en termes de Développement Durable. Pour continuer dans cette démarche, Thomas Cook a décidé de s’engager aux côtés de l’ONG Planète Urgence, en impliquant ses clients et ses collaborateurs.

Plantons pour la planeteConcrètement, Thomas Cook soutient Planète Urgence dans son vaste programme de reforestation de 5 millions d’arbres dans la région de Sumatra (Indonésie). L’opération « un produit acheté, c’est un arbre planté » mise en place du 9 au 28 juin 2008 a été un franc succès auprès du grand public et sera renouvelée prochainement.

Thomas Cook, dont Wellcom gère les relations publiques, implique également ses collaborateurs à travers différentes initiatives : conférence thématique et mise en place du programme « Congés Solidaire », invitant chacun à participer à des missions de solidarité internationale.

Pour en savoir plus rendez vous sur www.thomascook.fr

Actus

Un code environnemental pour l’immobilier d’entreprise

IPD, leader mondial en matière d’analyse immobilière, a créé le premier code environnemental, conçu avec le soutien des sociétés multinationales Barclays, Bureau Veritas et CB Richard Ellis. Ce code environnemental fixe de nouvelles normes internationales d’évaluation de la performance environnementale de l’immobilier d’entreprise.

Suite à ce lancement en février dernier, IPD, Bureau Veritas et CBRE décident aujourd’hui de s’associer afin de promouvoir le développement durable dans le secteur de l’immobilier.

cbreLe Code environnemental développé au mois de février dernier synthétise les bonnes pratiques existantes : un système de classification précis, applicable à tout type de bâtiments, qui facilite un benchmarking fiable et reposant sur des bases cohérentes. Le Code environnemental permet désormais aux gestionnaires d’immobilier d’avoir une approche globale de l’empreinte écologique d’un bâtiment : consommations d’eau et d’énergie, émissions de CO2, et traitement des déchets.

La mise en place d’un tel outil de mesure soulèvera néanmoins de nombreuses questions : Pourquoi mesurer la performance environnementale ? Quel cadre de référence utiliser ? Au final, comment mesurer la performance environnementale de l’immobilier ?

Pour en savoir plus sur ce partenariat et sur le code pour le marché de l’immobilier, IPD, Bureau Veritas et CB Richard Ellis résidentiel organisent un petit-déjeuner presse le jeudi 3 juillet 2008, à partir de 08h30 à la Maison des Arts et Métiers – Paris 17.

Ce petit déjeuner se fera en présence de Laurent Lehmann, Directeur général adjoint de CB Richard Ellis, Philippe Fixe, Directeur Utilisateurs & PFM de IPD France, Christian de Kerangal, Directeur général d’IPD France et Jacques Lubetzki, Directeur général du Bureau Veritas France.

Tendances

Comment les grands groupes français parlent-ils à leurs publics ? Analyse inédite de l’Institut de la Qualité de l’Expression.

Pour ses 10 ans l’Institut a analysé les prises de parole de sept sociétés du CAC 40, tirées au sort et représentatives des différents secteurs de l’économie: Air Liquide, BNP Paribas, Danone, Renault, EADS, Suez et Total. Un baromètre de mesure de la qualité de l’écrit a été mis au point pour identifier leurs atouts, faiblesses et principales tendances de discours.

Pour chacune d’entre elles, les mêmes types de textes ont été criblés par l’équipe de linguistes et sémanticiens de l’Institut: le discours du président, la présentation de l’entreprise figurant sur son site Internet, le rapport annuel et enfin une sélection de trois communiqués de presse, institutionnels ou produits.

Premier constat : les entreprises auditées semblent démarrer le XXIème siècle sous le sceau de la cohérence avec Danone et Renault qui font figure d’exemples quand Total ou EADS semblent un peu en retrait. Par ailleurs Jeanne Bordeau, fondatrice de l’Institut souligne que « l’écriture est de plus en plus claire, utilisant une langue moins empreinte de mots techniques ou de jargon ». L’étude montre également que les exemples et illustrations sont plus présents qu’autrefois, en lieu et place de données uniquement rationnelles. Enfin, l’entreprise utilise moins de clichés (« proximité », « réactivité »…). Danone ou BNP Paribas, par exemple, parlent désormais plutôt « d’humanisme » et « d’enthousiasme », voire même de « créativité ».

Actus

Notez votre entreprise !

courriercadresimage courriercadresVotre entreprise vous paie-t-elle bien ? Travaillez-vous dans un cadre agréable ? L’ambiance créée par vos managers est-elle sécurisante ? Et que pouvez-vous faire pour améliorer ces éléments clés ?

Investissement affectif, qualité du travail, changement, avantages en nature… Pour évaluer l’entreprise où l’on travaille, Courrier Cadres, dont Wellcom gère les relations media, propose dans son nouveau numéro des questionnaires permettant d’évaluer son environnement professionnel étayé par les témoignages de cadres qui ont réussi à faire évoluer leur entreprise. Et, du même coup, leurs conditions de travail !

A vous de noter votre entreprise sur 7 thèmes : la rémunération, les avantages, le management, la carrière, la qualité de vie au bureau, l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle, l’engagement de son entreprise dans la responsabilité sociale…

Et découvrez quels sont ses points faibles/forts et comment elle se situe par rapport aux autres ! En fonction de vos réponses, Courrier Cadres vous guide pour savoir quand et comment agir !

Actus

Un plan  » Employeur innovant « 

greenwichAvoir des consultants « heureux » est un axe managérial très fort pour Greenwich Consulting qui a mis en place une politique de Ressources Humaines innovante et attractive pour les fidéliser. Très courtisés, les cadres n’hésitent pas à changer d’emplois et présentent une grande diversité de profils et de styles de vie. Ils attendent, voire exigent des entreprises qu’elles fassent preuve d’imagination dans leurs politiques RH. Pour gérer cette nouvelle génération de talents, Greenwich Consulting a développé un plan « Employeur Innovant».
Parce que Greenwich Consulting, dont Wellcom gère les relations presse, base son succès sur les Ressources Humaines, ce plan propose des actions concrètes qui répondent aux attentes des collaborateurs et du marché.

Le plan « Employeur Innovant » mis en place par Greenwich Consulting repose sur quatre axes :

  • Donner plus de temps aux collaborateurs
  • Améliorer leurs conditions de travail
  • Leur rendre la vie plus facile
  • Développer la responsabilité sociétale du cabinet

Ces quatre axes regroupent des éléments très concrets, adaptés aux besoins des collaborateurs. Proposer une souplesse dans la gestion de son temps de travail, accorder des congés, faciliter la vie de chacun,… telle est l’ambition de ce plan qui a déjà convaincu les collaborateurs de Greenwich Consulting.

Actus

iDNiGHT by iDTGV réveille la côte d’azur !

idtgvidnightAprès son succès sur la côte Basque en avril dernier, iDNiGHT by iDTGV dont Wellcom gère les relations presse réveille la Côte d’Azur !

image idnightPremière circulation à destination de Marseille/Cannes/Nice et Montpellier/Perpignan le vendredi 4 juillet à 23h47 au départ de Paris Gare de Lyon avec, au programme, une ambiance de fête à bord !

Ça roule pour iDNiGHT by iDTGV ! Depuis le succès du lancement de la ligne Paris / Hendaye le 4 avril dernier, iDNiGHT by iDTGV fascine, intrigue, passionne… Toujours dans la volonté d’offrir des services exceptionnels à ses voyageurs, iDNiGHT by iDTGV fait du voyage de nuit, un temps de fête et de divertissement !

Le 4 juillet prochain, iDNiGHT by iDTGV
annonce l’ouverture de deux nouvelles destinations :
Paris/Marseille/Cannes/Nice et Paris/Montpellier/Perpignan

…Réservé à un public d’avertis, place aux noctambules !!!

CHIFFRE

Twitter dans le monde représente 200 millions d’utilisateurs en janvier 2011, et 110 millions de tweets par jour. 22.5% des utilisateurs à l’origine de 90% des tweets. Pic record de 6 900 tweets par seconde au 1er janvier 2011 à minuit au japon.
Source : www.jbonnel.com

Kiosque

Bulldog Avenue

Un nouveau mensuel masculin gratuit diffusé à plus de 500 000 exemplaires

«Le masculin qui a du flair», est la signature de ce nouveau masculin généraliste distribué gratuitement à plus 500 000 exemplaires dans 4800 points de distribution urbains tels que les lieux de culture (Pathé, Zenith, etc…), de convivialité (Sushi Shop, Hippopotamus, etc…) de détente (Dessange, Nocibé, etc…) ou des commerces (Optic 2000, Krys, etc…) répartis dans les 12 plus grandes villes françaises. La première diffusion a eu lieu le 21 février.

Avec un sommaire mode, conso et culture annoncé comme riche, éclectique et dans l’air du temps, Bulldog Avenue cible les hommes 25-49 ans. Le site bulldog-avenue.fr prolonge la marque sur le Web. www.bulldog-avenue.fr

DERNIERES VIDEOS