MENU

l'actu wellcom

# 117 juin 2014
Accueil > Wellnews

Coup de projecteur - Interview

Alain Beuve-Mery, Président de la Société des rédacteurs du Monde

alain-beuve-meryCe mois-ci Wellnews rencontre Alain Beuve Mery, nommé Président de la « Société des rédacteurs du Monde ». Il nous explique les missions de cette société de journalistes, structure ayant le pouvoir d’élire le directeur du journal.

Vous avez vécu au sein de la rédaction du Monde une fin d’année douloureuse avec le décès d’Érik Izraelewicz. Alain Frachon, jusqu’ici directeur éditorial, a été nommé directeur des rédactions du journal Le Monde par intérim. La ligne éditoriale a-t-elle évolué du fait de cette nomination ?

Non, elle n’a pas évoluée. Alain Frachon a clairement annoncé lorsqu’il a pris ses fonctions qu’il se mettrait dans les pas d’Érik Izraelewicz. En dehors de leur différence de personnalité et de tempérament, Alain Frachon et Érik Izraelewicz se retrouvaient sur l’essentiel et avaient le même attachement au « Monde ». Ils partageaient notamment des valeurs communes en politique étrangère et en économie.

Vous avez été élu président de la « Société des rédacteurs du Monde » pour un an. Quel est le rôle de la Société des rédacteurs du Monde, et quelles sont vos missions au sein de cette structure ?

Depuis décembre 2010, je suis un des douze co-gérants de la Société des rédacteurs du Monde (SRM) et j’en ai été élu président par mes pairs, à l’unanimité en juin 2012.

La Société des rédacteurs du Monde est aujourd’hui celle qui a les pouvoirs les plus importants, parmi toutes les sociétés de journalistes de l’ensemble des titres français, y compris au sein des médias audiovisuels. Bien sûr, ces pouvoirs sont au service de l’exercice même du métier de journaliste, pour se conformer au mieux aux règles déontologiques. Mais nous avons une spécificité car nous avons aussi une responsabilité d’actionnaire.

Pendant 66 ans, le capital du Monde a été détenu en majorité par ses journalistes – représentés par la SRM qui était le premier actionnaire- mais aussi par ses cadres et ses employés. En 2010, les problèmes économiques récurrents de la presse, mais aussi les investissements nécessaires pour s’adapter à la révolution numérique nous ont obligés à trouver de nouveaux actionnaires, en l’occurrence Messieurs Bergé, Pigasse et Niel, qui aujourd’hui possèdent 64% du capital du groupe Le Monde qui comprend aussi Télérama, La Vie, Courrier International, etc.

Malgré ce changement d’actionnariat, la Société des rédacteurs a conservé des pouvoirs importants et notamment une minorité de blocage qu’elle exerce désormais au sein d’un pôle d’indépendance qui regroupe outre la SRM, la Société des lecteurs du Monde, les cadres et les employés, mais aussi les sociétés de personnels des autres titres du groupe. C’est une spécificité de notre journal.

Nous avons aussi comme principal pouvoir d’élire le directeur du journal pour un mandat de 6 ans selon la règle suivante : les actionnaires proposent un candidat, forcément un journaliste, selon les statuts en vigueur et ce dernier doit être élu à la majorité qualifiée de 60% des suffrages exprimés par la rédaction.
Chaque nouveau directeur pour animer notre collectif doit rencontrer une adhésion forte de la part de la rédaction. Dans une période de changement, le rôle du conseil de gérance et du président de la SRM est crucial : il est celui qui représente les rédacteurs auprès des actionnaires. Le but poursuivi par les deux parties est de tomber d’accord sur la personnalité la mieux qualifiée pour diriger « le Monde ».

Comment voyez-vous l’évolution du métier de journaliste à l’heure de l’explosion des réseaux sociaux et quand twitter sert de fil AFP pour beaucoup ?

Twitter est un réseau qui permet de récupérer un grand nombre d’informations et d’en diffuser d’autres. De manière plus générale, le journalisme qu’il soit exercé sur le papier, sur les ondes ou sur internet garde les mêmes fondamentaux : la recherche de l’information et sa vérification, avant publication ou diffusion. Aujourd’hui, la meilleure manière d’exercer le métier de journaliste reste encore de se déplacer et de téléphoner pour rencontrer ou parler avec ses sources, et ensuite d’écrire. Comme journaliste, je vis les réseaux sociaux comme une excroissance de ma sphère d’influence et de mes sources d’information. Ils me permettent d’étendre mes connaissances et mon influence, mais ça ne modifie pas ma manière de faire du journalisme. Il s’agit juste d’une richesse supplémentaire.

Actus de l'agence - Coup de projecteur

Index International des valeurs corporate 2013® : focus sur l’innovation pour plus de compétitivité !

valeursLe dernier Index International des valeurs corporate réalisé par Wellcom, en partenariat avec le réseau International de relations publics ECCO recense les valeurs revendiquées par plus de 4 000 entreprises dans 13 pays. Avec près de 23 000 valeurs relevées, cette édition se caractérise par la dominance mondiale d’une valeur de conquête – l’innovation, et par une prise en compte croissante de l’écosystème global de l’entreprise. Nouveauté 2013 : les salariés sont pour la première fois interrogés sur leur perception des valeurs choisies par les entreprises et révèlent une posture favorable.*

Grandes tendances de l’édition 2013 :

  • L’innovation en tête et en forte progression, citée par 34% des entreprises
    (gain de 1 place par rapport à 2009) pour valoriser la différence d’une entreprise par rapport à ses concurrents.
  • L’accroissement de la valeur durabilité (9%, + 8 places) comme extension aux valeurs durables, pour traduire la prise en compte de thèmes autrefois réservés à l’intervention publique.
  • La montée de la responsabilité (14%, + 2 places) et des valeurs plus fédératrices et mobilisatrices, tant en direction des salariés, qu’en matière citoyenne.
  • L’apparition de la valeur community (directement en 68ème position), pour placer l’entreprise comme génératrice de communautés au sens large, non seulement auprès des salariés mais également auprès des clients.
  • Le retour à un certain nombre de basiques économiques des entreprises avec la progression de la croissance (8%, + 2 places), la différenciation (3%, + 4 places) ou encore la compétitivité (9%, + 3 places).
  • A cela ajoutons que 83% des salariés sont favorables à la revendication de valeurs par leurs entreprises : même si la cohérence entre les valeurs et les actes est moins perceptibles par les niveaux hiérarchiques élevés, cette étude met en évidence l’adhésion des salariés à l’existence de valeurs clairement formalisées dans l’entreprise.

Wellcom étudie les valeurs depuis plus d’une dizaine d’années. Ce baromètre a été lancé en 2003 en France, et est devenu international en 2006. Il est depuis réalisé conjointement entre le réseau international ECCO (dont Wellcom est membre fondateur) et Wellcom. Ce baromètre 2013 qui fait suite aux baromètres 2006 et 2009, a été réalisé en Allemagne, Australie, Autriche, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suisse, USA, soit dans 13 pays, auprès de près de 4000 entreprises de 14 secteurs d’activités. Intégrée à l’Index International des valeurs corporate, l’étude employés a été réalisée courant 2012 auprès de 2500 salariés en France, Allemagne, Pologne, Suisse et Grande-Bretagne. L’échantillon a pris en compte deux typologies d’entreprises (moins de 1 000 salariés et plus de 1 000 salariés).

L’étude internationale complète est disponible au tarif de 850 € (HT).
Contactez Wellcom au 01 46 34 60 60 ou cr@wellcom.fr

Coup de projecteur - Portrait

Sophie des Mazery, Directrice de Finansol, Collectif des acteurs de la finance solidaire

sophie-des-mazery finansolFinansol
Collectif des acteurs de la finance solidaire, Finansol, association professionnelle fondée en 1995, développe la solidarité dans l’épargne et la finance. « Notre projet consiste à encourager le plus d’épargnants possible à épargner solidaire pour financer les entreprises à forte utilité sociale ou environnementale, par exemple dans domaine du logement social, dans le domaine du financement des PME qui vont créer de l’emploi ou encore dans le domaine de l’environnement. »

Son parcours
Sophie a travaillé successivement dans le milieu associatif et dans une banque coopérative, au Crédit Coopératif, ce qui l’a amenée assez naturellement à se rapprocher de Finansol, association qui mêle le côté associatif et financier.
Directrice de Finansol depuis 2010, Sophie coordonne l’équipe de Finansol, dont les principales missions sont :

  • la promotion du label Finansol, qui repose sur des critères de transparence et de solidarité. Ce label garantit aux épargnants que les placements solidaires labellisés contribuent au financement d’activités solidaires.
  • la communication et des actions de sensibilisation à la finance solidaire auprès du grand public et des décideurs politiques.
  • L’observation des évolutions de la finance solidaire. A ce titre l’association publie chaque année le Baromètre de la finance solidaire.

Qui sont les acteurs de la finance solidaire ?
D’une part les établissements financiers (banques, mutuelles) qui proposent à leurs clients des produits d’épargne solidaire. On peut citer, par exemple, la MAIF, la Caisse d’Epargne ou le Crédit Coopératif. D’autre part les bénéficiaires de l’épargne solidaire, pour le financement de leurs projets, tels que Habitat et Humanisme (logement social), la SIDI (développement d’activités économiques dans les pays en développement), France Active (acteur qui favorise la création d’emplois en France), …

Quel regard sur l’avenir de la finance solidaire ?
« Notre objectif est d’arriver à ce que 1% de l’épargne des Français soit investi de façon solidaire. Aujourd’hui l’encours de l’épargne solidaire représente 3.5 milliards d’euros. Il était de 300 millions il y a dix ans. Il faut encore multiplier cet encours par 10. Le but étant de passer à 35 milliards d’euros pour atteindre notre objectif de 1%. Pour ce faire, il est nécessaire que tous les produits d’épargne à destination du grand public aient une déclinaison solidaire, comme par exemple créer de l’assurance vie solidaire, ou un livret d’épargne réglementé solidaire. C’est par là que passe la démocratisation de cette autre façon d’épargner en redonnant à la finance son rôle premier : être un outil au service du développement humain.»

Focus Créa

Qualibat

Qualibat Qualibat
Qualibat

Organisme dont l’activité est la qualification et la certification des entreprises de construction, QUALIBAT renouvelle sa confiance à Wellcom et lance une nouvelle campagne web et radio à destination du Grand Public.
Objectif ? Faire comprendre au grand public l’importance de choisir un artisan QUALIBAT®.
Sur un ton décalé (reprise des codes des jeux de hasard), QUALIBAT invite l’internaute à sélectionner un artisan QUALIBAT® sur le site travaux.qualibat.com en capitalisant sur l’accroche « Exigez QUALIBAT ».
Ré-assurance, garantie de confier ses travaux à un professionnel aux compétences reconnues… des messages et des visuels clairs et directs pour accompagner le Grand Public dans le choix d’un professionnel du bâtiment.
Le dispositif web se compose de bannières et de publi-rédactionnels, visibles sur les sites Internet généralistes et ciblés (aufeminin.com, maisonapart.com…) avec une couverture de février à octobre, pour cibler les périodes propices à la décision de mise en route de travaux.
Un dispositif qui s’accompagne d’un soutien en radio sur France Info depuis le 1er février via le partenariat de la rubrique Info Trafic.

Actus

ActionCOACH consacre « l’esprit d’entreprendre » lors de son Business Excellence Forum

relations presse actioncoachActionCOACH, leader mondial dans le coaching et les services dédiés aux TPE/PME, dont Wellcom gère les relations média, met une nouvelle fois l’entreprenariat à l’honneur. Fort d’un puissant réseau international créé en 1993 en Australie, des coachs de tous les pays et des dirigeants d’entreprises se réuniront les 8 et 9 février prochains à Cascais au Portugal pour célébrer « l’esprit d’entreprendre ».

Durant 2 jours, tous auront la possibilité de participer à des ateliers, des conférences et autres séminaires pour échanger autour des meilleures pratiques d’entreprises.
A l’issue de ces 2 jours, « Les Business Excellence Awards » récompenseront les meilleures initiatives menées en 2012 par les dirigeants de TPE/PME d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique.

« Pour la première fois, le réseau ActionCOACH France sera représenté au Business Excellence Forum et nous avons la volonté d’en faire une grande première ! Nous sommes très enthousiastes, tout comme nos clients, à l’idée de participer à cet évènement international majeur. Une trentaine de coachs et plus de 40 chefs d’entreprise, que nous accompagnons, vont participer à ces deux journées de rencontres et de débats. Les dirigeants de TPE/PME françaises pourront ainsi échanger sur les grands enjeux du marché avec leurs homologues étrangers et partager les bonnes pratiques » explique Jean-Louis Sabin, masterfranchisé et créateur d’ActionCOACH en France.

En savoir plus www.actioncoaching.fr

Tendances

Le love coaching, ou comment devenir un séducteur

seduireAujourd’hui il existe des coachs pour tout, coach de vie, coach en ra ngement, pour la cuisine, pour le sport, … Ainsi, alors que messages d’amours, roses rouges, chocolats, cœurs géants et autres symboles de l’amour nous rappelle que ce mois-ci c’est la St Valentin, il a paru évident de parler de la tendance des coachs en séduction.

Après les sites de rencontres, une tendance qui perdure, la tendance 2013 est aux coachs en séduction et l’on constate que sur internet sites et réseaux sociaux dédiés commencent à pulluler.
En effet internet, toujours là pour apporter de précieux conseils aux célibataires et aux couples malheureux, permet aussi de mettre en relation des personnes qui ne se seraient jamais rencontrés dans la vraie vie.

En fouillant un peu sur le web je suis donc tombée sur Smoosee, le premier réseau social dédié aux conseils sentimentaux, sur lequel célibataires, personnes en couple ou séparées lancent des discussions, posent des questions, se donnent des conseils et s’échangent des bons plans pour enfin être heureux dans leur vie sentimentale.

Coach Séduction se propose d’apprendre les règles de la séduction afin de transformer tout un chacun en tombeur, ou tombeuse. On peut trouver sur ce site des conseils, des vidéos du type « son numéro de téléphone en 2 mn », la possibilité de s’inscrire à des ateliers, à Paris ou Barcelone, ou encore des questions d’internautes sur leur vie sentimentale à laquelle l’auteur du blog répond de manière assez drôle et directe.

On peut également parler d’Art de Séduire, un blog qui a vocation à transformer tout homme en Casanova. Entre conseils pour aborder une fille, pour plaire ou encore pour draguer, ce blog recense même les techniques de PNL (programmation neuro-linguistique) utilisées pour détourner ou supprimer les éventuelles objections émises par ces demoiselles.

Au-delà du web de nombreux ouvrages sont édités sur le sujet, il existe également des ateliers et cours auxquels on peut s’inscrire. D’ailleurs M6 l’a bien compris qui lance le 6 février son émission « Célibataire cherche le grand amour », le concept est simple, trois célibataires à la recherche de l’amour décident de suivre les conseils de trois professionnels de la rencontre amoureuse.

Donc hâtez-vous, il reste à peine 10 jours pour apprendre l’art de la séduction et être opérationnel pour la St Valentin.

Actus

La 1ère application gratuite qui construit des alibis en béton

infideles
Une réunion qui s’éternise ? Un lendemain difficile après une soirée trop arrosée ? Un samedi après-midi corvée ménage ? Dans quelle situation les Français ont-ils le plus besoin d’un alibi ? Les utilisateurs interrogés du site Entre-Infidèles.com de Neteden, le spécialiste du divertissement pour adultes en Europe dont Wellcom prend en charge les relations publics, ont massivement répondu qu’ils avaient besoin d’un alibi pour un rendez-vous coquin secret ! Bonne nouvelle, Entre-Infidèles.com a développé SOS Alibi, la première application pour fabriquer des alibis plus vrais que nature.

Disponible sur iPhone et Androïd, SOS Alibi permet de recevoir sur son mobile un faux appel ou un faux SMS, de la personne ou du numéro de son choix. Une opération en toute discrétion pour rejoindre les bras de votre amant, éviter les guets-apens en famille, les déménagements des copains et autres contraintes en tout genre…

Dans un sondage réalisé sur son site Entre-Infidèles.com, Neteden a voulu savoir pour quelles raisons les Français auraient besoin d’un alibi. Principale raison : filer à l’anglaise avec son amant !
C’est donc bien le désir de rejoindre son amant qui prime pour 2/3 des répondants, alibi n°1 bien devant les obligations du travail ou un énième week-end chez les beaux-parents.

Téléchargez l’application dans l’AppStore, Play Store ou sur le site sos-alibi.com

Actus

20 ans au service de la liberté d’entreprendre !

salon des entrepreneurs 2013 - relations presseLes 6 et 7 février prochains a lieu la 20e édition du Salon des Entrepreneurs, dont Wellcom gère les relations médias, au Palais des Congrès de Paris. En 20 ans, ce sont près d’un million de français que le salon a accompagné dans toutes les étapes de leurs projets d’entreprises, et pas moins de 150 modèles d’entrepreneurs, tels que Bill Gates, Richard Branson ou Muhammad Yunus, qui ont apporté leur témoignage dans le cadre du Salon des Entrepreneurs.

Dédié à la création et au développement des entreprises, le Salon des Entrepreneurs est le plus grand rassemblement de créateurs et dirigeants d’entreprises en Europe.
A la fois révélateur des nouvelles tendances entrepreneuriales et véritable outil pratique pour ses visiteurs, il propose également un espace de rencontres et d’échanges qui favorise chaque année la création et l’aboutissement de nombreux projets d’entreprises.

Pour sa 20e édition, la manifestation met à l’honneur 7 thématiques, via des conférences, plénières, ateliers et consultations individuelles. Plus de 60 000 visiteurs et 50 visites officielles de personnalités politiques et institutionnelles, mais aussi d’entrepreneurs sont attendus, parmi lesquels :

  • Nicole BRICQ, Ministre du Commerce Extérieur,
  • Pierre MOSCOVICI, Ministre de l’Economie et des Finances,
  • Benoît HAMON, Ministre délégué en charge de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation,
  • Jérôme CAHUZAC, Ministre délégué en charge du Budget,
  • Fleur PELLERIN, Ministre délégué en charge des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, Sylvia PINEL, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

En savoir plus www.salondesentrepreneurs.com

Actus

Les Villes-Monde, moteurs de croissance pour demain ?

colloqueLa Communauté d’Agglomération Seine Défense, union des communes de Puteaux et Courbevoie, et dont Wellcom gère les relations publics organise un colloque international mardi 19 février au Centre de conférences de Cœur Défense. Ce colloque propose de s’interroger sur l’attractivité des Villes-Monde avec notamment l’illustration du quartier d’affaires de la Défense aux portes de Paris. Il donne l’occasion d’une réflexion collective et d’échanges sur l’attractivité et la qualité de vie que connaissent ces villes, et les perspectives de développement des Villes-Monde et plus particulièrement celles du quartier d’affaire de la Défense.
Les puissances invitantes de cet événement : Jacques Kossowski, Député-maire de Courbevoie, Président de la Communauté, d’Agglomération Seine Défense et Joëlle Ceccaldi-Raynaud Maire de Puteaux, Président de l’EPADESA.

Actus

Élection du Service Client de l’Année 2014 : c’est parti pour les inscriptions !

Élection du Service Client de l’Année en FranceLes inscriptions à la 7ème édition de l’Élection du Service Client de l’Année en France, dont Wellcom gère les relations médias, se sont ouvertes le 28 janvier dernier. L’évènement consommateur indépendant, ouvert à toutes les entreprises désireuses de faire évaluer leur relation client, a pour but de tester la qualité de la relation client des entreprises françaises. Chaque entreprise est testée suivant le principe du client mystère et est notée selon des critères factuels. Elle est évaluée avec ses concurrents par univers de consommation.

Avec un taux de notoriété 3 fois supérieur à celui de ses principaux concurrents, Élu Service Client de l’Année est le signe de valorisation de la relation client le plus reconnu par le grand public*. Dans un contexte marqué par une concurrence accrue entre les marques, la qualité du service client confirme être un véritable élément différenciateur pour les consommateurs. Il devient essentiel pour les annonceurs de tous secteurs de mesurer et surtout, de faire reconnaître aux consommateurs la qualité de la relation entretenue avec leurs clients.

Pour obtenir le dossier d’inscription et le règlement : www.eluserviceclientdelannee.com
(Agenda : Vendredi 22 mars : clôture des inscriptions ; Du 6 mai au 12 juillet : réalisation des tests clients mystères ; Jeudi 17 octobre 2013 : remise des prix)

Fort de son succès, l’Élection du Service Client de l’Année est un concept qui séduit en Europe. Déclinée en Espagne et au Royaume-Uni, l’élection a pour objectif de se déployer prochainement dans d’autres pays.

*Étude de notoriété OpinionWay réalisée par Internet auprès d’un échantillon de 1 005 individus représentatif de la population française du 14 au 19 décembre 2011 et Observatoire des Services Clients BVA-Viséo Conseil réalisé par téléphone auprès d’un échantillon de 1010 individus représentatif de la population française le 13 et 14 juillet 2012.

CHIFFRE

C’est le nombre record d’exemplaires vendus en 2013 du dernier Astérix « Astérix chez les Pictes »

Parmi les livres les plus vendus en 2013 on retrouve également « Cinquante nuances plus sombres » (Fifty shades, vol. 2 et vol. 1 de E.L. James), « Demain, j’arrête ! » (Gilles Legardinier), Inferno (Dan Brown), « La femme parfaite est une connasse ! » (Anne-Sophie Girard), « 7 ans après… » (Guillaume Musso) ou encore « Un avion sans elle » (Michel Bussi). Saviez-vous que 53% des Français ont acheté au moins un livre en 2013 et 3% des français ont par ailleurs acheté au moins un livre numérique ? Retrouvez tous les derniers chiffres clés du secteur du livre culturecommunication.gouv.fr

Mobilité / Site

Refaites-vous le portrait !

PhotoFunia l’appli retouche photo qui consiste à appliquer des filtres ou une mise en situation d’un portrait photo ou d’une image. Bien plus qu’un simple filtre type « Instagram », PhotoFunia peut par exemple afficher votre photo sur une affiche de film, une feuille de papier en croquis, etc. Plus de 300 mises en situation qui vous permettront le temps d’une photo de devenir la
Joconde, un bodybuildeur, ou pourquoi pas un aviateur…

Kiosque

Un magazine féminin sur le chemin du bien-être

Une ligne éditoriale novatrice alliant profondeur, sagesse et art de vivre, Happinez efface la frontière entre beauté intérieure et extérieure. S’appuyant sur la curiosité, le numéro trois de ce nouveau bimestriel positionné comme un guide sur le chemin du bien-être explorant toutes les voies possibles pour inspirer chacun dans sa quête vers l’épanouissement, est en kiosque ! Happinez aborde les sujets en proposant un regard lucide, empli de confiance et d’enthousiasme sur le monde.

DERNIERES VIDEOS