MENU

l'actu wellcom

# 115 avril 2014
Accueil > Wellnews

Actus

Élection du Service Client de l’Année 2014 : c’est parti pour les inscriptions !

Élection du Service Client de l’Année en FranceLes inscriptions à la 7ème édition de l’Élection du Service Client de l’Année en France, dont Wellcom gère les relations médias, se sont ouvertes le 28 janvier dernier. L’évènement consommateur indépendant, ouvert à toutes les entreprises désireuses de faire évaluer leur relation client, a pour but de tester la qualité de la relation client des entreprises françaises. Chaque entreprise est testée suivant le principe du client mystère et est notée selon des critères factuels. Elle est évaluée avec ses concurrents par univers de consommation.

Avec un taux de notoriété 3 fois supérieur à celui de ses principaux concurrents, Élu Service Client de l’Année est le signe de valorisation de la relation client le plus reconnu par le grand public*. Dans un contexte marqué par une concurrence accrue entre les marques, la qualité du service client confirme être un véritable élément différenciateur pour les consommateurs. Il devient essentiel pour les annonceurs de tous secteurs de mesurer et surtout, de faire reconnaître aux consommateurs la qualité de la relation entretenue avec leurs clients.

Pour obtenir le dossier d’inscription et le règlement : www.eluserviceclientdelannee.com
(Agenda : Vendredi 22 mars : clôture des inscriptions ; Du 6 mai au 12 juillet : réalisation des tests clients mystères ; Jeudi 17 octobre 2013 : remise des prix)

Fort de son succès, l’Élection du Service Client de l’Année est un concept qui séduit en Europe. Déclinée en Espagne et au Royaume-Uni, l’élection a pour objectif de se déployer prochainement dans d’autres pays.

*Étude de notoriété OpinionWay réalisée par Internet auprès d’un échantillon de 1 005 individus représentatif de la population française du 14 au 19 décembre 2011 et Observatoire des Services Clients BVA-Viséo Conseil réalisé par téléphone auprès d’un échantillon de 1010 individus représentatif de la population française le 13 et 14 juillet 2012.

Coup de projecteur - Interview

Laurent Guez, Directeur Délégué d’Enjeux les Echos

Laurent Guezles-echos Pour cette première Wellnews de l’année, nous partons à la rencontre de Laurent Guez Directeur Délégué qui nous dit tout sur la nouvelle formule d’Enjeux les Echos. Un regard sélectif, aiguisé et singulier sur l’économie pour ce magazine dynamique. Un style resserré, concentré et rythmé! A paraitre début février. Vous avez été nommé directeur délégué de la rédaction d’Enjeux-Les Echos en septembre, pour concevoir une nouvelle formule. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur son déploiement ? Avec toute la rédaction des Echos, je prépare un nouvel Enjeux très ambitieux. Le premier numéro paraîtra le 8 février. C’est un concept nouveau et – je l’espère très innovant – aussi bien sur le fond que sur la forme, qui réserve quelques surprises. Un business magazine moderne et chic, dédié aux « decision makers ». Enjeux Les Echos, c’est en effet le magazine le plus lu par les dirigeants d’entreprises, grâce à l’audience exceptionnelle des Echos. Il faut donc offrir à ce public exigeant et très informé un contenu smart, une certaine hauteur de vue, et en même temps un vrai plaisir de lecture. Surtout, nous avons décidé de faire d’Enjeux le magazine le plus stimulant du marché ! Les titres économiques ont tendance, pour des raisons que l’on peut comprendre, à saper l’esprit d’entreprise. Notre ambition, c’est de stimuler la réflexion, et de donner envie d’agir. Il y a tellement de marchés à conquérir, d’idées nouvelles à exploiter, d’emplois à créer.

Ce nouvel Enjeux Les Echos aura-t-il une dimension numérique ?
Bien sûr. Il sera disponible sur tablette, avec de nombreux bonus multimédia. Certaines rubriques existeront à la fois en version « texte » et en vidéo. Nous développerons aussi une rubrique de « data viz » (visualisation de données), qui est à l’infographie traditionnelle ce que Twitter est au fax. L’appli d’Enjeux sera disponible dans tous les kiosques numériques.

D’une manière générale, quels sont « vos vœux » pour les médias en 2013 ?
Je leur souhaite – je nous souhaite – une année pleine d »inspiration. J’entends tous les jours des lecteurs qui se disent lassés de leurs médias habituels… mais qui seraient bien embarrassés sans eux. Certains changent leurs habitudes, et consomment avec gourmandise des contenus numériques, parfois moins pertinents ou carrément pompés dans d’autres médias. Tout cela peut paraître injuste. Mais le lecteur a toujours raison. C’est à nous, journalistes, aidés par la technologie, de nous réinventer.

Bio en Bref
Journaliste depuis une vingtaine d’années, passionné par le business, l’esprit d’entreprise et l’innovation, Laurent Guez a rejoint le groupe Les Echos en septembre dernier, pour relancer le magazine « Enjeux Les Echos ». De 2008 à 2012, il était le directeur des rédactions du pôle Industrie du groupe Infopro Communication, où il était en charge de « L’Usine Nouvelle » et d’« Industrie et Technologies », ainsi que des sites web et services numériques associés.
Au cours des dernières années, Laurent Guez a notamment dirigé la rédaction de la chaîne parlementaire Public Sénat (2006-2008), alors présidée par Jean-Pierre Elkabbach, et celle du « Figaro Entreprises » (supplément économique du lundi du « Figaro »), qu’il a conçu et lancé en 2001, et dont il fut nommé directeur général en 2004. Auparavant, il dirigeait le service économie-social-Bourse de « France-Soir », dont il fut rédacteur en chef de 1999 à 2001. Entre 1993 et 1998, il était rédacteur en chef adjoint, puis rédacteur en chef de l’hebdomadaire économique et financier « Le Revenu ». Diplômé de Rouen Business School, Laurent Guez a publié deux ouvrages, une enquête sur Le Pouvoir des Guignols (Editions 1, 1998) et un essai sur Jacques Chirac, Un Président sympa (Calmann-Lévy, 2001).

Actus de l'agence - Coup de projecteur

Wellcom renforce son expertise NetInfluence & Content

warroom
Le pôle NetInfluence & Content dispose notamment
d’une Digital Room intégrant différents systèmes
de monitoring et d’analyse du web gratuits et payants.

S’appuyant sur plus de 25 ans d’expérience professionnelle, notamment à la Direction éditoriale et digitale de groupes de presse, Fabrice Frossard, Directeur du pôle NetInfluence & Content de Wellcom, pilote désormais le développement et la gestion du département.

Diplômé d’un master en intelligence économique, ce dernier enseigne en parallèle à l’Ecole de Guerre Economique. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Fabrice Frossard sera accompagné de William Ory, Manager des activités de stratégies digitales.

« Notre volonté est d’apporter des solutions de communication pertinentes aux organisations pour une meilleure appréhension et mise en cohérence de l’image et de l’opinion. Pour ce faire, nous nous appuyons sur 4 piliers fondamentaux et indissociables : la veille, l’écoute, le contenu et l’interaction avec les différentes parties prenantes », indique Fabrice Frossard.

Le pôle NetInfluence & Content, composé de 10 collaborateurs, s’articule autour de 3 principales activités : Monitoring, Stratégies digitales et Stratégies de contenu.

A partir d’une prestation de conseil en stratégie digitale,
NetInfluence & Content propose un accompagnement
fondé sur 4 grandes expertises :

digital

Coup de projecteur - Portrait

Sophie Durand, Directrice de la Communication externe Groupe Randstad France

randstadLe parcours de Sophie DurandSophie_durant

Sophie Durand a démarré sa carrière chez Renault, après un cursus de troisième cycle à l’école de la communication et des médias. Fidèle à la communication d’entreprise, Sophie a débuté au service de la communication interne de la Direction de Mécanique (plus de 20 000 salariés à l’époque). Un poste axé sur la communication managériale. Elle s’oriente ensuite vers la communication produit et intègre le service de presse produit de Renault, où elle reste 6 ans. Chef de projet, Sophie pilote les lancements de nouveaux véhicules et monte des conférences de presse et des essais réunissant jusqu’à 1000 journalistes de la presse française et internationale. « Le point d’orgue de toutes ces années-là aura été la chance de piloter le lancement presse de Logan, une expérience hors norme ; le concept, le positionnement produit et le business model (véhicule low cost, sans campagne de pub) … tout était hors norme, y compris le dispositif presse. Une belle aventure ». Sophie rejoint ensuite le service Corporate de Renault en qualité de Chef de service ; elle devient responsable d’une équipe et porte-parole de l’entreprise sur les sujets économiques, sociaux et financiers. Après 14 ans passés chez Renault et près de 2 ans chez Goodyear Dunlop en tant que Responsable Communication Corporate principalement en charge de la communication sociale, elle rejoint le groupe Randstad France en tant que Directrice de la Communication externe en octobre 2010.

Le temps libre de Sophie est largement occupé par ses deux jeunes enfants mais elle veille à garder du temps pour coudre, aller voir des spectacles de danse ou encore faire de la course à pied, qui est précise-t-elle « l’activité la plus efficace pour se vider la tête ! »

Randstad en quelques mots
Randstad est une entreprise de services en ressources Humaines spécialisée dans les métiers du recrutement et du travail temporaire et engagée sur la question de l’égalité des chances dans l’emploi. La France est l’un des principaux marchés du groupe présent dans plus de 40 pays et dont le siège est à Amsterdam aux Pays-Bas.

Sa vision du marché
« Nous sommes traditionnellement toujours en amont des flux économiques. Lorsque l’activité baisse nous sommes les premiers à le sentir, lorsque qu’elle remonte nous sommes également les premiers à ressentir l’amorce de reprise. Pour l’heure, les entreprises ne sont pas très optimistes sur le niveau de leurs commandes, et cela impacte bien entendu l’activité de la profession. Espérons que 2013 nous apportera une reprise économique de nature à inverser les courbes.»

Un mot sur la campagne nationale de Randstad en faveur de l’égalité professionnelle ?
« Dans le prolongement de cette campagne et de notre engagement plus global sur les questions d’égalité des chances dans l’emploi, et plus précisément de l’égalité femmes / hommes et de la question de l’orientation sexuelle dans l’entreprise, nous avons eu le plaisir d’accueillir Najat Vallaud-Belkacem et Michel Sapin, le 7 janvier au sein du siège de Randstad. Ils sont venus rencontrer les salariés du groupe sur ces deux thématiques. Randstad se révèle en avance sur ces questions et son engagement exemplaire se retrouve dans ses processus RH et ses actions concrètes. Cette campagne traduit bien ce que nous voulons être: une entreprise sérieuse, qui ne se prend pas au sérieux. Et puis, l’humour est un levier puissant pour aborder des sujets parfois complexes. »

Actus

FLASH’N PAY révolutionne l’expérience shopping

flashnpay Créée par les commerçants pour leurs clients, FLASH’N PAY est la première solution de paiement mobile tout en un qui intègre toutes les dimensions du shopping : paiement, fidélité, dématérialisation et historisation du ticket de caisse, coupons de réduction, liste de course, liste d’envies, conseils produits, bons plans, social shopping, gestion du budget…

Indépendante de tout opérateur téléphonique et des banques, la solution flash’N pay est la réponse au blocage que connaît aujourd’hui le déploiement du paiement mobile en France.

flash’N pay est utilisable par tous les consommateurs, quel que soit leur canal d’achat, leur opérateur téléphonique ou leur banque, et intègre toutes leurs cartes de paiement et de fidélité quelle que soit l’enseigne émettrice. Portée et plébiscitée par les commerçants elle est la solution qui permettra un déploiement rapide du paiement mobile en France.
flash’N pay SAS ouvre son capital à tous les acteurs de la distribution qui souhaitent participer à son déploiement. La gouvernance de flash’N pay SAS sera assurée uniquement par des commerçants.

flash‘N pay SAS bénéficie de 30 ans d’expérience et de savoir-faire dans la relation client et le commerce, elle a été créée par Oney Banque Accord (Groupe Auchan), dont Wellcom gère les relations média.

Focus Créa

Campagne défiscalisation Le Conservateur

Le Conservateur Le Conservateur
Le Conservateur

Groupe mutualiste indépendant depuis 1844 et établissement financier depuis 1988, Le Conservateur propose une large gamme de produits financiers et d’assurance.
En cette fin d’année, Le Conservateur a fait appel à Wellcom pour l’accompagner dans la valorisation des produits Tontine et PERP, visant à recruter de nouveaux clients.
Ces 2 investissements permettent à tout à chacun de bénéficier d’une défiscalisation.
Une thématique au cœur de l’actualité traitée sur un ton décalé et humoristique.
Le concept ? Interpeler les investisseurs potentiels en leur présentant l’éventail des possibilités de défiscalisation : exil fiscal, réduction du temps de travail, ou la solution astucieuse : un produit financier Le Conservateur.
Le dispositif mis au point par Wellcom consiste en une campagne d’emailing adressée à plus de 115 000 prospects, une campagne de bannières visible sur les sites Internet généralistes (Les Échos, Le Figaro) et spécialisés (Le Revenu, Investir) et une page relai dédiée.
Avec cette campagne, Le Conservateur met en avant les valeurs qui guident les conseillers au quotidien : conseil, proximité, performance et pérennité.

Tendances

Les réseaux sociaux enfin autorisés à la télé et la radio

tv-reseaux-sociaux-jpgLorsqu’en mai 2011 le CSA avait annoncé sa décision, enfin pris sa décision plutôt discrètement, d’interdire la prononciation des mots “Facbook” et “Twitter” à la télévision et la radio, nous sommes devenus la risée de tous. A juste titre sans doute car comment empecher de citer un service comme Facebook, utilisé par 20 millions de français, ou Twitter, qui réunit 5,5 millions de français. Bien entendu les télés et radios du reste du monde y font référence sans aucun souci pour les plus grand plaisir des journalistes, téléspectateurs et auditeurs. En effet, aux quatre coins du monde, de très nombreux journalistes télé ou animateurs d’émissions renvoient à leur compte Twitter ou à leur page Facebook pour poursuivre la « conversation » engagée avec leur public, recueillir leurs réactions, leurs commentaires.

Soit, le CSA a bien comme mission de débusquer la publicité clandestine mais envisager que le fait de citer les réseaux sociaux les plus populaires peut être considéré comme tel souligne une fois de plus la déconnexion de nos autorités administratives et politiques avec la réalité de notre monde.

En effet en s’intéressant un peu au sujet le CSA aurait sans dout constaté immédiatelement que la plupart des émissions de télé crééent un “hashtag” dédié permettant au public de commenter les émissions en direct sur les réseaux sociaux et que ce même public se prête largement au jeu et semble apprécier cette interactivité.

Mais la bonne nouvelle est que tout arrive. En effet réuni le 3 janvier en assemblée plénière, après moulte discussions avec les professionnels de l’audiovisuel, le CSA a enfin pris la mesure du poids des réseaux sociaux dans l’audience et l’expérience des téléspectateurs et auditeurs. Aujourd’hui il est donc possible de citer Facebook et Twitter, à condition que le renvoi reste « ponctuel et discret ».

Disons qu’avec le développement de la « social TV » et la prise en compte des réseaux sociaux dans le calcul des audiences, on pourrait presque dire qu’il était temps.

Actus

Le Groupe Randstad France lance sa campagne nationale en faveur de l’égalité professionnelle

randstatAprès sa campagne de lutte contre les discriminations en 2012, le Groupe Randstad France, dont Wellcom assure les relations presse, place l’année 2013 sous le signe de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il inaugure à cet effet une campagne nationale de lutte contre les stéréotypes liés à l’égalité professionnelle. Cette nouvelle campagne de communication s’appuie sur douze dessins réalisés par le caricaturiste Antoine Chéreau. Ils épinglent avec humour et sans volonté de moraliser des représentations susceptibles de produire des comportements discriminants.
« Cette nouvelle campagne de lutte contre les stéréotypes liés à l’égalité professionnelle illustre les valeurs du Groupe Randstad France. Elle témoigne de notre engagement pour lutter contre toutes les formes de discrimination et reconnaît le caractère stratégique du combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes – la mère de toutes les batailles selon nous. Elle souligne aussi notre volonté de pratiquer les ressources humaines par la preuve et de contribuer ainsi à promouvoir une société de l’égalité des chances réelle »

déclare Abdel Aïssou, directeur général du Groupe Randstad France.
Retrouvez les images de la campagne sur le site.

Actus

Combien de temps libre dédié au sport ?

Kurt Salmon

Kurt Salmon, cabinet de conseil en transformation des entreprises, dont Wellcom gère les relations médias vient de publier, en partenariat avec Audencia Nantes (école de Management) et Kantar Media, la troisième édition du baromètre «Le temps libre des Français dédié au sport !

L’édition 2012 est entièrement consacrée aux usages des acteurs du sport français en matière de médias sociaux !

Cette étude apporte un éclairage particulier sur l’utilisation des moyens de communication numérique par les acteurs du sport français. Marginaux il y a encore peu de temps, le web 2.0 et les médias sociaux sont devenus un support obligatoire pour l’ensemble de ces acteurs. Il a donc semblé opportun de réaliser un état des lieux des usages des acteurs du sport français et de cerner les stratégies les plus pertinentes.

En France, plus de 68% des adultes déclarent suivre au moins un sport soit environ 32 millions de fans. Mais la France est aussi le pays avec le plus faible nombre d’heures par semaine passées à suivre du sport dans les médias avec 3,9 heures en moyenne par personne déclarant un intérêt pour le sport, contre 5,8 heures en Italie, 7,2 heures en Espagne et 8,1 heures aux Etats-Unis.

En termes de consommation médiatique de sport, la TV reste le média N°1 pour l’ensemble des pays étudiés, Internet devient le média N°2 en France (49% des fans utilisant ce support), en Espagne et en Italie. Le Royaume uni et l’Allemagne sont quant à eux, les deux seuls pays où la presse écrite occupe la deuxième place.

«Plus qu’une hiérarchie, cette étude et ses actualisations à venir doivent permettre à chacun des acteurs de se comparer et de renforcer une culture de l’innovation favorable à leur développement économique.» – Wulfran Devauchelle, senior consultant du cabinet Kurt Salmon

Retrouvez l’ensemble des classements, podium et bonnes pratiques identifies dans le cadre de l’étude «Le temps libre des Français dédié au sport – édition 2012 : Les acteurs du sport et le web 2.0 »,

en libre accès, directement sur internet.

Actus

Wellcom s’engage aux côtés de Human Rights Watch

humain rights watchD’origine américaine et présente dans près de 90 pays, Human Rights Watch est l’une des principales organisations internationales indépendantes au monde qui se consacrent à la protection et à la défense des droits humains. En attirant l’attention internationale sur les situations où les droits humains sont violés, elle donne une voix aux opprimés et exige des oppresseurs qu’ils répondent de leurs crimes. Ses enquêtes objectives et rigoureuses, ainsi qu’un plaidoyer ciblé et stratégique, lui permettent d’exercer une pression intense qui incite les décideurs à agir, et à mettre un terme aux atteintes aux droits humains. Depuis 30 ans, Human Rights Watch œuvre avec ténacité pour poser les bases morales et légales de changements de fond et lutte pour apporter plus de justice et de sécurité aux peuples du monde entier.
Wellcom conseille l’organisation non gouvernementale dans la mise en œuvre d’un programme de relations médias pour développer la notoriété de l’organisme en France et donner de la visibilité aux actions menées dans les différents pays, mais aussi faire émerger une prise de parole forte et impactante dans les médias français et sensibiliser les journalistes et le grand public, à la protection et à la défense des droits humains.

Dans le cadre de ce mécénat de compétences, Wellcom a déjà accompagné Human Rights Watch sur plusieurs projets, comme le Women’s Forum 2012 et le sommet mondial de l’organisation qui s’est tenu en juin dernier. L’agence prévoit également de médiatiser le rapport annuel sur la situation dans le monde en termes de droits humains, à paraitre fin janvier 2013.

S’inscrivant dans la démarche RSE de Wellcom, cette collaboration démontre la volonté de l’agence de participer à des projets éthiques et de mettre ses talents au service du respect des droits humains.

CHIFFRE

Les derniers chiffres impressionnants du puissant Facebook : le newsfeed (fil d’actualité), c’est 40% du temps passé sur Facebook. Comptez également 4100 statuts partagés chaque seconde, 1,8 million de like chaque minute et 4,5 milliards chaque jour. Facebook c’est aussi 50 millions de pages fan, 350 millions de photos ajoutées chaque jour, ou encore moins glorieusement 76 millions de faux comptes… En savoir plus sur Le Blog du modérateur.

Mobilité / Site

La réalité augmentée sur votre smartphone ou tablette

Vous souhaitez acheter un canapé, mais vous vous demandez comment il s’inscrira dans votre intérieur ? Malgré le talent du décorateur, vous doutez un peu et vous préféreriez voir par vous-même ? C’est possible avec l’application gratuite « Augment ». Elle permet de visualiser vos modèles 3D en Réalité Augmentée ou de choisir votre canapé, intégré en taille réelle dans son environnement.

Kiosque

Le magazine à la française

le-point

Publié aux Etats-Unis le 6 mars dernier, le 1er numéro du magazine grand public « Le Point-Rendez-vous en France », issu du rapprochement entre le magazine Le Point et Atout France (agence de développement du tourisme français), parait depuis le 18 mars en Chine et se lance début avril en Russie et au Brésil.

Un magazine annuel qui redore et met en valeur la destination France. Il montre un visage moderne et innovant de notre pays. 68 pages de reportages et d’images qui mettent en avant des atouts qui font sa réputation : mode, artisanat, culture, hébergement ou encore gastronomie… Marion Cotillard est en une du premier numéro édité à 115 000 exemplaires.

DERNIERES VIDEOS