MENU

l'actu wellcom

# 115 avril 2014
Accueil > Wellnews

Actus

Wellcom s’engage aux côtés de Human Rights Watch

humain rights watchD’origine américaine et présente dans près de 90 pays, Human Rights Watch est l’une des principales organisations internationales indépendantes au monde qui se consacrent à la protection et à la défense des droits humains. En attirant l’attention internationale sur les situations où les droits humains sont violés, elle donne une voix aux opprimés et exige des oppresseurs qu’ils répondent de leurs crimes. Ses enquêtes objectives et rigoureuses, ainsi qu’un plaidoyer ciblé et stratégique, lui permettent d’exercer une pression intense qui incite les décideurs à agir, et à mettre un terme aux atteintes aux droits humains. Depuis 30 ans, Human Rights Watch œuvre avec ténacité pour poser les bases morales et légales de changements de fond et lutte pour apporter plus de justice et de sécurité aux peuples du monde entier.
Wellcom conseille l’organisation non gouvernementale dans la mise en œuvre d’un programme de relations médias pour développer la notoriété de l’organisme en France et donner de la visibilité aux actions menées dans les différents pays, mais aussi faire émerger une prise de parole forte et impactante dans les médias français et sensibiliser les journalistes et le grand public, à la protection et à la défense des droits humains.

Dans le cadre de ce mécénat de compétences, Wellcom a déjà accompagné Human Rights Watch sur plusieurs projets, comme le Women’s Forum 2012 et le sommet mondial de l’organisation qui s’est tenu en juin dernier. L’agence prévoit également de médiatiser le rapport annuel sur la situation dans le monde en termes de droits humains, à paraitre fin janvier 2013.

S’inscrivant dans la démarche RSE de Wellcom, cette collaboration démontre la volonté de l’agence de participer à des projets éthiques et de mettre ses talents au service du respect des droits humains.

Actus

Variations autour du miel

syndicat français des miels

Variations autour du miel

Le Syndicat Français des Miels a choisi de vous faire découvrir les variétés des miels de façon gourmande et savoureuse à travers six recettes originales.

Empreint de grandes qualités gustatives, le miel permet des créations culinaires étonnantes et pleines de saveurs.

Le Syndicat Français des Miels, dont Wellcom gère les relations média est composé des treize principales entreprises qui conditionnent et commercialisent miels et autres produits de la ruche. Leurs ventes représentent plus de la moitié du marché français du miel.

Variations autour du miel ce sont : 6 créations autour de 6 miels différents pour 6 plaisirs sucrés ou salés : carpaccio de pommes, chèvre cendré et miel de Châtaignier, soupe de maïs et céleri au miel de Fleurs, tajine de poulet, mirabelles et noix de pécan au miel d’Oranger, ou encore panna cotta au lait d’amande et poires au miel Lavande… découvrez les recettes sans plus attendre en cliquant ici

Plus d’informations: http://www.syndicatfrancaisdesmiels.fr/

Coup de projecteur - Interview

Véronique Morali, Présidente de Fimalac Développement et de Terrafemina.com

Wellnews part à la rencontre de Véronique Morali, Présidente de Fimalac Développement et de Terrafemina.com, le seul média online féminin qui couvre véritablement toutes les facettes de la vie des femmes. A l’heure de l’explosion des réseaux féminins, Véronique Morali, emblème de cette dynamique, nous explique comment s’est développé le pure player Terrafemina, dont Wellcom gère les relations média.

Qu’est ce qui a motivé la création du site Terrafemina.com, un media on line dédié aux femmes ?
En 2008, j’ai eu envie de me lancer dans une aventure qui soit aussi bien entrepreneuriale que digitale. J’étais déjà largement activement investie dans des réseaux destinés à soutenir les femmes dans leur vie professionnelle et il m’est apparu important de lancer un site dédié à ce thème et c’est ainsi que l’aventure Terrafemina a commencé.

On a le sentiment que le site Terrafemina affiche une réelle évolution éditoriale et formelle. Est-ce le cas ?
Oui, c’est vrai, le site a évolué et il évolue encore. Nous y avons progressivement intégré davantage d’actualités et une dimension magazine de société, pour couvrir tous les aspects de la vie des femmes. Terrafemina, porté par une équipe rédactionnelle qui s’est étoffée, est devenu un média qui propose un concentré d’actualité et d’informations en continu. La rédaction s’attache aussi à révéler les évolutions de notre société qui impactent la vie des femmes d’aujourd’hui à travers des dossiers de fond, décryptages et analyses.
Plus divers, plus riche, le site a d’ailleurs connu une belle progression d’audience, avec près d’un million de visiteurs uniques par mois. La partie emploi et carrière reste une composante importante de la ligne éditoriale, mais nous nous attachons à couvrir toutes les préoccupations des femmes : infos et actus du jour, buzz, boulot, bien-être, conso, bons plans, culture, …

Ces évolutions correspondent-elles à de nouvelles attentes de votre audience ?
Les jeunes femmes d’aujourd’hui cherchent en permanence à trouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Les frontières entre les deux mondes se brouillent, on l’a dit et répété et c’est vrai. Ainsi, une femme prendra un moment pour s’informer, pour vérifier ses mails depuis le bureau, lors de sa pause déjeuner ou dans l’après-midi. En contrepartie, le soir, elle peut très bien boucler un dossier au calme chez elle. Plus pragmatiques, les femmes qui font notre audience veulent se simplifier la vie et s’organiser comme elles l’entendent. Elles s’attachent sans cesse à trouver un équilibre, souvent instable, entre leur volonté de s’investir professionnellement sans céder le pas à leur vie personnelle qu’elles souhaitent protéger. En tant que media féminin, le site répond à cette évolution de la société. Terrafemina est conçu pour des femmes fondamentalement curieuses et connectées.

Depuis quelques années, les réseaux de femmes se sont multipliés, comment l’expliquez-vous ?
Beaucoup de choses ont bougé dans les entreprises, les textes de loi ont évolué et tout cela crée une dynamique positive dont je ne peux que me réjouir. Mais du chemin reste encore à parcourir, et les femmes ont besoin de se soutenir, de s’épauler par une solidarité active qui reste clé.
De plus, dans un contexte de crise, tout le monde, homme comme femme, est fragilisé, mais les femmes plus encore. C’est pour cela que je me suis toujours largement investie afin de mieux défendre et d’accroitre leur employabilité. C’est aussi une affaire de mentalité, de confiance en soi. Terrafemina est justement là pour cela, nous souhaitons leur redonner la main sur leur destin, en leur donnant envie par exemple d’aller vers des secteurs qui recrutent, … comme les nouvelles technologies.

Bio en bref
Après Sciences Po et l’ESCP, Véronique Morali intègre l’ENA et l’Inspection des Finances qu’elle quitte en 1990 pour rejoindre Marc de Lacharrière au moment de la création de Fimalac.
Administrateur et DG de Fimalac, elle participe, avec son fondateur, à l’ouverture internationale de ce groupe coté et au choix des activités qui seront stratégiques.
Aujourd’hui, Fimalac, après avoir exercé des activités dans l’industrie (Alspi, Facom, LBC), l’immobilier (Sefineg), les études de marché (Sofres, Secodip) et la presse (V.A. et Le Journal des Finances) est recentré sur la notation financière avec Fitch group, l’un des leaders mondiaux du secteur, avec Fitch Ratings, et intervient dans deux autres secteurs : l’hôtellerie de luxe avec le Groupe Lucien Barrière et le spectacle vivant (Vega et G. Coullier Production).
Elle est fondatrice de Terrafemina.com et de TF Co, société de conseil et services en communication et ressources humaines, accompagnant les entreprises dans leurs projets de transformation.
Véronique Morali est également fondatrice de l’association Force Femmes, qui a pour vocation d’aider les femmes de plus de 45 ans à retrouver un emploi. Elle est co-fondatrice du Women Corporate Directors Paris (réseau de femmes membres de conseils d’administration) et présidente du Women’s Forum.

Actus - Coup de projecteur

ORIGAMI System® une approche inédite en communication

Ayant pour vocation d’accompagner et d’anticiper les nombreuses évolutions en termes de communication d’entreprise, Wellcom a lancé officiellement l’ORIGAMI System® le 27 novembre dernier, au Musée Guimet à Paris.
S’appuyant sur le savoir-faire de l’agence et son analyse des bonnes pratiques, cette démarche originale sert les stratégies d’image et d’opinions des organisations.

Wellcom est partie d’un constat : le virtuel est devenu le réel. L’image d’une entreprise – qu’elle soit privée ou publique – et les opinions qu’elle engendre se côtoient constamment sur la toile et ne peuvent plus s’appréhender indépendamment. En effet, l’image est impactée directement par les opinions exprimées sur ses produits ou services et plus globalement sa conduite des affaires. Réciproquement, les opinions formulées sur les produits et les services est empreinte de l’image de l’entreprise.

Avec ORIGAMI System®, Wellcom propose ainsi une nouvelle façon d’appréhender la communication, en harmonisant le positionnement, le discours d’une entreprise et sa conduite des affaires.
En se basant sur l’ORIGAMI System®, les entreprises accèdent aux clés de réussite permettant de constituer leur territoire de communication propre. Chaque action et chaque campagne peuvent ensuite en découler, avec la garantie de rester fidèles à la fois à l’identité et aux enjeux de l’organisation. Valeur ajoutée de l’ORIGAMI System® : préserver la richesse de la complexité d’une entreprise et de ses marques tout en garantissant la force de sa simplicité.

Près de 200 personnes étaient réunies le 27 novembre dernier autour d’un cocktail apéritif pour échanger sur cette nouvelle approche, présentée par l’agence.

Plus d’information sur Origami System® sur simple demande.

Coup de projecteur - Portrait

Alban Guilloteau, CEO et Président du Groupe Leyton

Son parcours
Ingénieur diplômé de Télécom ParisTech (ENST) en 1996, Alban Guilloteau, 40 ans, a débuté sa carrière en participant au lancement, à Londres, d’Altran Technologies UK en qualité de Business Development Manager. Il a ensuite rejoint le site français du groupe, où il a occupé plusieurs fonctions commerciales et managériales, notamment en tant que Directeur Général du périmètre Télécom & Média, puis Directeur de la structure dédiée au conseil en organisation et système d’information. Avant de rejoindre Leyton, Alban Guilloteau était jusqu’à fin décembre 2011 Directeur Exécutif au sein d’Altran France, où il dirigeait l’ensemble des activités de conseil et d’ingénierie du groupe en Ile-de-France, regroupant 4000 collaborateurs.

Alban Guilloteau devient Président du groupe Leyton début 2012. Capitalisant sur plus de 15 années d’expérience managériale dans le secteur du conseil, Alban Guilloteau a un triple objectif : poursuivre la croissance de Leyton à l’international, renforcer sa dynamique en France et enrichir son offre pour mieux accompagner les évolutions du marché, faisant de l’innovation un axe de développement majeur.

Leyton
Acteur majeur du conseil opérationnel, Leyton propose des prestations dédiées à la fiscalité, aux ressources humaines, au financement de l’innovation et aux achats. Leyton adresse également le secteur public et le secteur de la santé via sa filiale CTR. Fondées sur le principe de la sécurisation et de l’optimisation, les missions de Leyton ont notamment pour effet de dégager rapidement des marges de manœuvre budgétaires supplémentaires, qui peuvent être réinvesties dans de nouveaux projets.

Leyton emploie plus de 500 collaborateurs aux compétences pluridisciplinaires répartis en France (Paris, Lyon, Toulouse, Montpellier, Sophia-Antipolis, Strasbourg, Nantes et Lille) et à l’international (Londres, Dublin, Bruxelles, Casablanca et Montréal).

Leyton est certifié ISO 9001 version 2008 et a reçu la qualification OPQCM.

Sa vision du marché
« L’originalité de l’offre de Leyton réside dans sa capacité à combiner une logique de proximité avec une gamme d’offre et de services très étoffée dans 5 domaines d’activité différents. Chaque client, quels que soient sa taille, son secteur d’activité ou sa localisation se voit proposer à la suite d’un diagnostic précis, des recommandations et un plan d’actions pour améliorer rapidement sa marge et sa trésorerie tout en préservant son organisation et son capital humain» précise Alban Guilloteau.

« Jamais, depuis 25 ans, les entreprises françaises n’ont dégagé une rentabilité aussi faible qu’aujourd’hui, alors même que ces entreprises ne peuvent compter sur la croissance du PIB pour leur offrir une véritable marge de manœuvre et des leviers de compétitivité. Réduire ses coûts et trouver des ressources additionnelles est donc au cœur des enjeux du dirigeant et de son comité de direction. Notre objectif, avec l’engagement de chacun au sein du groupe Leyton depuis plus de 15 ans, est donc de fournir des solutions rapides et efficaces pour répondre à ces préoccupations. Notre contribution se doit d’être toujours mesurable, notre résultat conditionnant notre rémunération.» conclut Alban Guilloteau.

Tendances

Noteo, le service de notation durable et responsable

Dans la mouvance actuelle qui mène chacun à vouloir consommer plus sain, plus durable, plus social sans dépenser plus, Baptiste Marty a lancé récemment Noteo avec une équipe de scientifiques. Le concept étant de démontrer qu’il est possible de réduire significativement l’impact santé et environnement de sa consommation pour un budget équivalent.

Mais Noteo, concrètement c’est quoi ? C’est un dispositif de notation qui évalue et compare l’impact de 45 000 produits de grande consommation (hygiène-beauté, produits d’entretien, alimentation et boissons non alcoolisées) sur 4 axes : santé, environnement, social et budget.
Pour illustrer ce nouvel outil indispensable, Noteo a procédé à une étude comparative entre deux « paniers » du rayon hygiène-beauté contenant des produits que tous les consommateurs utilisent le matin (shampoing, après-shampoing, gel douche, dentifrice, rouge à lèvres, déodorant…). Les deux paniers contiennent des produits de même marque et dans la même gamme de prix mais l’un ne contient que des produits « bien notés » et l’autre uniquement des produits « mal notés ».

Premier constat : consommer mieux, pour sa planète et pour sa santé, ne coûte pas plus cher. Pour un budget identique, l’impact sur la santé et l’environnement du consommateur peut varier considérablement selon nos choix, on peut obtenir des notes très mauvaises (moins de 2/10 pour la santé – moins de 4/10 pour l’environnement) ou bien des notes très bonnes (notes santé et environnement supérieures à 7/10). Il est donc tout à fait possible de choisir des produits de meilleure qualité, pour réduire significativement son impact santé et environnement, sans augmenter son budget.

Le second constat est que les consommateurs sont très exposés au quotidien aux substances à risques, à leur insu. Dans le panier le moins bien noté, 13 substances à risques ont été identifiées, contre 2 dans le second panier.

Et le dernier constat est que la qualité n’est pas une affaire de marque ! Au sein d’une même marque, d’un produit à l’autre, on trouve des écarts importants d’impact sur la santé et l’environnement.

Noteo propose donc un service simple, fiable et accessible, pour que chaque consommateur puisse découvrir l’impact de ses produits et trouver, si besoin, des produits plus sains et responsables en fonction de son budget.

Au vu des polémiques actuelles sur les textiles, meubles et autres objets du quotidien, on a hâte de voir ce service s’étendre à tous les produits avec lesquels nous sommes en contact au quotidien.

L’appli est accessible gratuitement :

  • sur mobile (Android et iPhone) : un simple scan du code-barres permet de découvrir la note du produit et de découvrir des alternatives.
  • sur Internet (www.noteo.info) : une information complète et détaillée sur la notation.

Focus Créa

Finansol, Semaine de la Finance Solidaire

Semaine de la Finance Solidaire Semaine de la Finance Solidaire
Semaine de la Finance Solidaire

Du 9 au 16 novembre dernier, la Semaine de la finance solidaire s’est tenue sur tout le territoire national.

Pour la deuxième année consécutive, Finansol, collectif des acteurs de la finance solidaire et organisateur de la Semaine, a fait confiance à Wellcom pour l’accompagner en amont et pendant ce grand rendez-vous.

Objectif ? Dans la continuité des actions menées en 2011 : positionner Finansol comme la référence en matière de finance solidaire et rendre la Semaine solidaire et l’épargne solidaire encore plus visibles auprès du grand public.

En amont de la campagne, un kit de communication a été transmis aux principaux relais (partenaires et bénévoles en régions…) : affiches, leaflet, emailing. Une vidéo pédagogique de 2 minutes présentant les principes de l’épargne solidaire et visible sur la chaîne youtube de Finansol a également été réalisée.

Le concept est décliné en annonces presse, affichage urbain, bannières web et axé sur un partenariat avec plusieurs média tels que : Le Monde, Marianne, rue89 et France Info.
Et grande première cette année : la diffusion d’un spot TV sur les antennes de TF1, France Télévisions, Stylia, RTL9 et les chaînes du Groupe M6. Un dispositif complété par une campagne de NetInfluence orchestrée par l’agence dont notamment l’animation des comptes Facebook et Twitter…

Actus

Evenium anime ses RP avec Wellcom

Lancée en 2000 par Avner Cohen-Solal et Eric Amram, Evenium propose une plateforme online dédiée aux évènements professionnels. Les solutions web et mobiles développées par l’entreprise permettent de transformer les évènements en lieux d’échanges et de partage. Objectif : promouvoir et organiser le rassemblement, mais aussi à rendre les participants acteurs de l’évènement grâce à l’appropriation du contenu.
La technologie relationnelle aide les entreprises à appuyer leur marketing relationnel, d’acquisition et de fidélisation clients. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises, dont plus de 80% issues du CAC40, ainsi que de nombreuses agences en France et à l’international utilisent déjà quotidiennement Evenium.

Avec pour mission de faire émerger Evenium sur la scène médiatique, Wellcom a mis en place une stratégie de visibilité médiatique répondant à plusieurs objectifs :
• Développer la notoriété d’Evenium et positionner la société comme une référence auprès d’un public élargi,
• Offrir une lisibilité de l’ensemble des savoir-faire d’Evenium, en présentant distinctement les différents services de l’entreprise (Evenium Facility, Evenium OnSite et Evenium ConnexMe), et sa solution grand public (Evenium.net),
• Valoriser l’avance technologique d’Evenium sur les applications mobiles et interactions live visant à susciter l’adhésion du plus grand nombre et ainsi faire croître une communauté puissante d’utilisateurs, composée d’organisateurs et de participants.

Plus d’infos : www.evenium.com

Actus - Coup de projecteur

Wellcom et Elior primées au grand prix Communication& Entreprise 2012

Le 22 novembre dernier à l’occasion de la remise des Grands Prix Communications et Entreprise 2012, Wellcom a remporté le Grand Prix dans la catégorie « Relations presse / relations publics » pour sa campagne de communication visant à valoriser la politique de développement durable d’Elior Restauration Enseignement, leader de la restauration collective.

L’ « opération carottes » mise en place par Elior Restauration Enseignement et dont Wellcom a eu notamment en charge la conception du packaging et la médiatisation, est un partenariat inédit avec Vivrao (agence spécialisée dans le conseil et l’accompagnement de la restauration collective dans l’approvisionnement de produits bio locaux), et Xavier Dupuis, agriculteur en Ile-de-France, qui permet de produire 35 tonnes de carottes bio et locales.

« L’opération carottes, inédite en Ile de France, s’inscrit dans notre démarche développement durable. Elle soutient l’agriculture biologique en France. À travers cette opération, nous souhaitons réduire notre empreinte environnementale, soutenir le développement économique local et sensibiliser les enfants au goût et à l’équilibre nutritionnel » explique Alain Hiff – Directeur général d’Elior Restauration Enseignement.

Wellcom a développé une communication de preuves en termes d’achats respectueux de la planète pour sensibiliser le plus grand nombre à cette démarche développement durable mais aussi pour affirmer un positionnement et un engagement certain dans le développement durable, mettre en avant l’innovation culinaire et la créativité des équipes de cuisiniers et pâtissiers en profitant de l’opération carottes, et bien sûr fidéliser les clients et sensibiliser aussi les enfants aux enjeux du développement durable.

« Nous sommes ravis et fiers de recevoir ce prix aux côtés d’Elior Restauration Enseignement. Ce gage de reconnaissance de la profession et du savoir-faire de notre agence valorise également le travail commun des équipes. Ce prix conforte également notre capacité à déployer des stratégies de communication holistiques pertinentes à destination de l’ensemble des publics », a déclaré Thierry Wellhoff.

[jwplayer mediaid= »7695″]

Actus

De Radio Londres à « Défense Mobilité Radio »

Le ministère de la Défense met à la disposition du personnel militaire et civil, ainsi que de leurs conjoints, « Défense Mobilité », l’agence de reconversion, qui organise et accompagne leur transition professionnelle, et ce depuis 2009.

Après l’utilisation des réseaux sociaux (Viadeo, LinkedIn, Facebook), Défense Mobilité complète sa stratégie d’information innovante par la création, de « Défense Mobilité Radio », une webradio réalisée avec Mediameeting, le 1er opérateur français de radios d’entreprises, dont Wellcom gère les relations presse. En lançant son propre programme radio, Défense Mobilité s’appuie sur l’histoire qui lie les armées à la radio depuis Radio Londres en 1940. En effet, l’oralité est l’un des fondements culturels majeurs des armées. Rattachée au Directeur des ressources humaines du ministère de la Défense, Défense Mobilité s’appuie sur un réseau de professionnels de la reconversion (militaires et civils) répartis sur tout le territoire français. « Défense Mobilité Radio », qui vient en complément des outils existants, va permettre d’introduire encore plus de proximité, d’innovation, d’interactivité et ainsi créer un lien social fort avec les différents publics visés, les personnels du ministère comme les entreprises.

Les programmes sur-mesure créés en collaboration avec les équipes de Mediameeting sont accessibles à l’adresse suivante : http://www.defensemobiliteradio.fr/

CHIFFRE

Les derniers chiffres impressionnants du puissant Facebook : le newsfeed (fil d’actualité), c’est 40% du temps passé sur Facebook. Comptez également 4100 statuts partagés chaque seconde, 1,8 million de like chaque minute et 4,5 milliards chaque jour. Facebook c’est aussi 50 millions de pages fan, 350 millions de photos ajoutées chaque jour, ou encore moins glorieusement 76 millions de faux comptes… En savoir plus sur Le Blog du modérateur.

Mobilité / Site

La réalité augmentée sur votre smartphone ou tablette

Vous souhaitez acheter un canapé, mais vous vous demandez comment il s’inscrira dans votre intérieur ? Malgré le talent du décorateur, vous doutez un peu et vous préféreriez voir par vous-même ? C’est possible avec l’application gratuite « Augment ». Elle permet de visualiser vos modèles 3D en Réalité Augmentée ou de choisir votre canapé, intégré en taille réelle dans son environnement.

Kiosque

Le magazine à la française

le-point

Publié aux Etats-Unis le 6 mars dernier, le 1er numéro du magazine grand public « Le Point-Rendez-vous en France », issu du rapprochement entre le magazine Le Point et Atout France (agence de développement du tourisme français), parait depuis le 18 mars en Chine et se lance début avril en Russie et au Brésil.

Un magazine annuel qui redore et met en valeur la destination France. Il montre un visage moderne et innovant de notre pays. 68 pages de reportages et d’images qui mettent en avant des atouts qui font sa réputation : mode, artisanat, culture, hébergement ou encore gastronomie… Marion Cotillard est en une du premier numéro édité à 115 000 exemplaires.

DERNIERES VIDEOS