MENU

l'actu wellcom

novembre 2012
Accueil > Wellnews

Actus

L’opportunité de jouer aux côtés des plus grands !

Le 12 mars prochain au cercle de jeux Gaillon à Paris, se tiendra la Team Poker Cup 2011, 1er trophée de la meilleure équipe professionnelle française de poker.
Organisée en 20 équipes composée de 2 joueurs professionnels et d’un amateur, la Team Poker Cup réunira les meilleurs joueurs français qui s’affronteront dans une série de tournois au buy-in de 5 300 € par équipe. La structure sera articulée autour de trois tournois séparés pour que les co-équipiers d’une même Team ne jouent pas ensemble.

Lors de cet événement de haut niveau, un amateur de la communauté Everest Poker (dont Wellcom gère les relations presse) aura donc la possibilité de se mesurer aux joueurs issus des plus célèbres équipes de poker françaises. A la clé : un prizepool de 100 000 € et le titre de meilleure équipe professionnelle française de l’année !

Everest Poker propose depuis le 20 février de se qualifier en ligne et tenter ainsi de gagner sa place auprès de Fabrice Soulier et Valentin Messina, membres de l’équipe professionnelle Everest Poker et respectivement, Meilleure Performance Masculine 2010 et Champion de France 2010.

Que le meilleur gagne !
En savoir plus www.everestpoker.fr

Actus

Les femmes sublimées par au nom de la rose

Les fleuristes au nom de la rose, dont Wellcom gère les relations presse, rendent un hommage aux femmes à l’occasion de la Fête des Grands-mères et de la journée de la Femme, les 6 et 8 mars 2011.

Intimiste et élégante, la rose rend aux femmes la délicatesse et la volupté qui leur va si bien. Une femme, une rose : Offrir la plus raffinée et féminine des fleurs, c’est la simplicité d’un geste tendre. A l’occasion de la journée de la femme, les fleuristes au nom de la rose offriront une rose à chaque femme se présentant en boutique* entre le 1er et le 8 mars 2011.

Un bouquet tout en lumière, pour la fête des grands-mères : Un bouquet radieux aux couleurs du soleil pour toucher le coeur des Grands-mères et leur rappeler combien on les aime.

A partir de 21 € TTC, pour 15 roses et 6 jonquilles dans les boutiques au nom de la rose.
* pour tout achat

Coup de projecteur - Interview

Guillaume Durand, de l’histoire-géo à la boulimie journalistique

A l’origine Guillaume Durand était professeur d’histoire-géographie. Il devient journaliste en 1978 sur Europe 1 d’abord comme reporter puis comme présentateur de flashs d’information. Rédacteur en chef adjoint en charge du journal de 8 heures, puis de la tranche 7 h-8 h. Sa carrière est lancée et plus rien ne l’arrêtera, la suite de son parcours est impressionnante : il rejoint La Cinq en 1987 pour y présenter le journal de 20 heures jusqu’en 1991. Il enchaine ensuite successivement différentes fonctions sur LCI entre 94 et 97, tout en animant parallèlement LMI, grand rendez-vous politique de TF1. De la sphère journalistique il glisse ensuite vers l’animation de talk-show avec Nulle part ailleurs sur Canal+ de 1997 à 1999. À la rentrée 1999, il retrouve Europe 1 puis en septembre 2001 il cumul avec le magazine littéraire Campus, le magazine de l’écrit, sur France 2 ainsi que Trafic.musique en 2002… En 2004, il quitte Europe 1, pour la chaîne I>Télé, tout en poursuivant ses activités sur France 2. Ensuite, il présente « Le Franc parler » diffusée simultanément sur France Inter et I>Télé. Fin 2005/2006, il quitte I>Télé en raison d’une clause d’exclusivité avec France 2 (Campus). En septembre 2006, il crée l’émission Esprits libres sur France 2, qui remplace Campus. En septembre 2007, il revient pour la troisième fois sur Europe 1 pour animer l’émission de libre-antenne À l’air libre. En 2008 Esprits libres est remplacé par L’objet du scandale.

En septembre 2009, Guillaume Durand succède à Jean-Luc Hees à la présentation de la matinale de Radio Classique. À partir de janvier 2010, son interview matinale sur Radio Classique « En route vers la présidentielle » est diffusée également sur la chaîne d’information en continu i>Télé. En parallèle, il anime désormais « Face aux français » sur France 2 le mercredi en deuxième partie de soirée…

Avec son parcours atypique, Guillaume Durand s’impose ainsi comme un présentateur polyvalent, avec un amour certain pour le culturel. A quelques encablures des présidentielles, Wellnews a souhaité en savoir plus sur le regard que porte Guillaume Durand sur son actualité et sur l’actualité, nationale et internationale…

Pour débuter, impossible de ne pas vous demander votre réaction face à la révolution de jasmin ?
Ce que je trouve particulièrement frappant et intéressant, c’est le rôle d’Internet dans cette révolution, car c’est une révolution. Internet a été un soutien considérable aux opposants en agissant comme un véritable contre pouvoir. Avec en amont, un rôle de fédération des tunisiens via les révélations de Wikileaks sur les exactions visibles de Ben Ali. Une fois le mouvement de révolte lancé, Internet a permis de mobiliser et organiser les manifestations sur place. Enfin, la toile a joué un rôle au niveau international en se faisant le relai des images indiscutables et incontrôlables pour le pouvoir de Ben Ali, qui ont été véhiculées et reprises dans le monde entier par les mass médias.

Pour ce qui concerne la réaction française, elle a été lente mais il faut admettre aussi que la rapidité de la chute de Ben Ali était difficilement prévisible. Par ailleurs, les gouvernements successifs ont toujours considéré que la Tunisie de Ben Ali préservait une forme de liberté pour les femmes et représentait une forme de rempart à l’islamisme. Pour les déclarations d’Alliot-Marie, ce n’est un secret pour personne, il s’agit d’une énorme maladresse.

Cette maladresse considérable est liée pour moi à un manque d’information et de façon plus anecdotique à un agenda très compliqué pour elle le jour de sa déclaration, beaucoup de déplacements… On peut s’interroger sur le pourquoi du déficit d’information dont elle a souffert mais je ne crois pas qu’il faut l’accabler.

Quelques mots sur votre nouvelle émission « Face aux français » sur France 2 le mercredi en deuxième partie de soirée, pouvez-vous nous préciser l’angle de l’émission, vos ambitions ?
Même si les élections arrivent et même si nous invitons des politiques ce n’est pas une émission politique. J’ai eu Ardisson, Jean-Marie Rouart aux côtés de politique. En fait l’angle est simple : c’est une tentative de conversation inédite entre deux personnalités sous le regard de 5 français. Je demande aux personnalités de trouver 4 ou 5 moments de vie que l’on ne connait pas d’eux, et à partir de ces souvenirs, on interroge, on en rit, on débat, on comprend. L’idée est d’avoir un nouvel éclairage à partir de faits nouveaux et révélateurs.

Au niveau de mes ambitions, avec désormais la présence de la TNT qui érode les audiences des grandes chaines, je n’ai pas l’ambition de faire des scores « façon année 80 » mais j’ai envie de rencontrer le public. Aujourd’hui, on est face à une logique très « Canal », chaque émission est une sorte de club qui a son public. C’est le cas de Taddei, par exemple. Il y a cependant encore « des grandes messes », je pense à des émissions comme celles de Patrick Sébastien, de Laurent Ruquier, mais pour les autres, on est dans une logique de club privé…

Ce qui compte par-dessus tout pour moi et pour l’équipe qui travaille avec moi c’est d’avoir une émission récurrente. C’est très important. Avec une émission ponctuelle on n’existe pas !

Les acteurs de la prochaine présidentielle sont presque tous en place, quel regard portez-vous sur cette campagne qui a, pour ainsi dire, déjà commencé ?
Je pense que Sarkozy va se présenter, le plus tard possible, et que son principal enjeu sera moins son programme que de contrôler/veiller à « l’unicité » de sa candidature face à Marine Le Pen, Villepin, etc. DSK devrait également être candidat mais pour lui, la difficulté sera de revenir du FMI et de s’entendre avec la gauche de la gauche, pas simple non plus…

De plus, les primaires peuvent laisser des traces, on n’est pas aux Etats-Unis, on n’a pas ce fair-play après des primaires, les perdants n’ont pas vraiment envie de travailler pour le vainqueur, il suffit de voir la dernière fois…

Nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise, des deux côtés, même si je n’y crois pas beaucoup. Mais, par exemple, si Fillon reste au même niveau dans les sondages dans 6 mois, loin devant Sarkozy, il pourrait commencer à avoir des idées, ou la droite aura des idées pour lui…

Et puis il y a les autres, Hulot a envie d’y aller pour Génération Ecologie Les Verts, ce qui peut changer la donne car Eva Joly et lui, rien à voir. Eva Joly n’étant pas du tout médiatique et pas assez proche des sympathisants.

Je trouve qu’il y a encore beaucoup d’inconnu, qui peut dire aujourd’hui jusqu’où ira le FN ? Et puis il y a aussi potentiellement beaucoup de violence dans ces élections, Marine Le Pen et Villepin à droite face à Sarkozy, Mélenchon, tout ça en pleine crise.

Dans tous les cas, je pense que ça va être très serré cette fois et ça risque d’être saignant…

NDLR : Cette interview a eu lieu avant les événements en Egypte.

Actus

Accovia médiatise son expertise des voyages de demain

Créée il y a près de 25 ans, Accovia offre les solutions et les services informatiques les plus avancés aux leaders mondiaux de l’industrie du voyage, pour les accompagner dans leurs enjeux liés à l’évolution du marché et des pratiques des clients. Implantée au Canada et en France, la société est dirigée par Alain Léveillé et Patrick Bleu et emploie 110 collaborateurs sur les 2 continents. En 2009, via ses solutions, Accovia a permis de faire voyager près de 25 millions de passagers.

L’agence Wellcom a été choisie par Accovia avec pour objectif le renforcement de sa notoriété auprès des différents publics en France et à l’international, notamment à travers la médiatisation du lancement de Lexo et Hubiz Revenue Management, deux solutions informatiques innovantes destinées à simplifier et rentabiliser le métier des acteurs du tourisme.

En savoir plus sur Accovia www.accovia.com

Coup de projecteur - Portrait

Chiheb Mahjoub, Président directeur général de Kurt Salmon

Son parcours
Elevé à Paris puis Tunis, Chiheb Mahjoub, fréquente le réputé lycée Carnot avant de revenir en France poursuivre ses études supérieures à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et de l’Ensimag où il a obtient une double formation : un diplôme d’ingénieur et un MBA. Après un court passage sur le marché des dérivés, il contribue au développement de « Summit System », éditeur de logiciels financiers leader sur son marché.

En 1995, Chiheb Mahjoub rejoint Deloitte Consulting et participe à l’expansion de la practice Banque d’Investissement en France, dont il prend la tête en qualité de Lead Partner Europe Continentale. Il y mène des missions de grande envergure sur des problématiques de stratégie et de transformation auprès de grands comptes des Institutions Financières en Europe, aux Etats-Unis et en Asie Pacifique.

Entrepreneur averti et passionné, Chiheb Mahjoub co-fonde en 2003 Ineum Consulting puis devient Associé Responsable des Institutions Financières. En 2008, il prend le titre de Managing Partner et Global Executive, en charge du développement du cabinet à l’international avant d’en prendre en novembre 2009 la présidence. En 2010, il est nommé Président directeur général de Kurt Salmon, entité née du rapprochement d’Ineum consulting et de Kurt Salmon Associates.

Père de deux enfants de 12 et 9 ans, Chiheb Mahjoub aime passer du temps avec sa famille, très chère à son cœur, lire la presse, participer à des débats intellectuels, et écrire des poèmes, il a déjà plusieurs recueils non encore publiés à son actif. Il s’investit également dans la vie associative puisqu’il est très impliqué dans la lutte contre les handicaps et notamment l’autisme de l’enfant.

Curieux de nature, ce franco-tunisien de 46 ans est perpétuellement en quête de nouvelles découvertes et n’hésite pas à prendre son sac à dos pour aller à la rencontre de nouvelles cultures, de nouvelles civilisations. Très attaché à ses racines tunisiennes et à sa double nationalité, Chiheb Mahjoub souhaite toujours créer plus de lien entre les deux rives de la méditerranée que ce soit par le business ou par le biais de ses activités associatives. Il est d’ailleurs très touché par les évènements actuels qu’il considère comme « des évènements extraordinaires pour un petit pays qui s’était endormi ».

Ancien sportif de haut niveau, Chiheb Mahjoub a longtemps pratiqué le saut en hauteur et en a gardé cette volonté de « toujours passer le prochain centimètre », tant dans ses activités personnelles que professionnelles. Aujourd’hui, il privilégie la plongée sous marine et le bateau dès qu’il en a l’occasion, activités lui permettant de profiter de la mer qu’il aime tant.

Présentation de Kurt Salmon
Le 1er janvier 2011, Ineum Consulting et Kurt Salmon Associates se sont unis pour créer une organisation unique, intégrée et globale qui opère sur les 5 continents, sous une même marque : Kurt Salmon. La nouvelle entité compte 1 600 consultants, experts en stratégie, organisation et management, regroupés au sein de practices sectorielles ou fonctionnelles mais surtout passionnés par les métiers de leurs clients, plus réactifs et encore plus spécialisés. Leur signature est l’excellence dans l’exécution. Dans un environnement de plus en plus complexe, Kurt Salmon se positionne comme un partenaire de confiance qui, aux côtés des entreprises, conçoit et met en œuvre les stratégies et les solutions les plus pertinentes, à la mesure de leurs ambitions. Fort de son expérience, sa préoccupation permanente est d’apporter des résultats mesurables et d’assurer le succès des projets menés, de manière significative et durable. La signature du cabinet est l’excellence dans l’exécution. Kurt Salmon est membre du Management Consulting Group.

Sa vision du marché
« Le marché du conseil va se rationnaliser dans les prochaines années » prédit Chiheb Mahjoub et de poursuivre, « dans les pays occidentaux il y a une maturité installée et les entreprises ont souvent, développé une activité de conseil en interne. Celles-ci ne font appel aux cabinets de conseils qu’à l’occasion de prestations à forte valeur ajoutée, d’où le développement de cabinet spécialisés, capables de répondre efficacement tout en étant compétitif au niveau du pricing. »

En effet Chiheb Mahjoub constate que le marché change de forme, ainsi les cabinets conseil en stratégie pure vont devoir faire de l’opérationnel et donc se positionner sur un nouveau marché où ils seront de nouveaux entrants. Les cabinets généralistes n’auraient que peu d’avenir, se consolider ou disparaitre. Les grandes sociétés de service qui font également du conseil, type Accenture ou Capgemini, devraient se concentrer sur leurs activités de business process outsourcing qui sont au cœur de leur stratégie.

Dans un marché du conseil en pleine transformation, Kurt Salmon a initié un virage stratégique en créant cette nouvelle entité globale, indépendante et en se positionnant ainsi en leader sur le segment de la stratégie opérationnelle afin d’apporter un nouveau souffle au monde du conseil. Certains secteurs restant plus intéressants tel que la grande distribution, le secteur financier, les médias, l’énergie et les utilities.

Le secteur public en pleine restructuration aura aussi d’importants besoins de conseil pour optimiser sa performance opérationnelle. Le secteur bancaire va sans doute initier de nouveaux projets, surtout suite à la mise en application des accords de Bâle III occasionnant des changements de stratégie et de portefeuilles d’activités.

Actus

Des roses d’amour

A l’occasion de la Saint-Valentin, Au nom de la Rose, fleuriste de roses depuis 1991 dont Wellcom gère les relations avec la presse, a souhaité mettre en avant la reine des fleurs, grand classique de cet événement, en créant des compositions originales et romantiques.
En 2011, Au Nom de la rose propose une création originale pour le jour des amoureux : le classique arbre boule revisité spécialement pour l’occasion en arbre « Coeur de roses ».

Un arbre romantique aux couleurs et parfums de l’amour. Ce produit original décliné en 3 tailles est disponible dans les boutiques de la marque à partir de 85€ TTC pour une soixantaine de roses.

Les fleuristes Au nom de la Rose proposent également la gamme de produits dérivés à base de rose nommée « Amour ». Cette gamme est composée de bougies et mini-bougies parfumées, extrait de parfum, galets parfumés et parfum de maison.

Tendances

Réseaux sociaux : l’immédiateté au service de la longueur

Le magazine Wired vient de publier le dernier article de Clive Thomson, qui analyse la relation entre « le temps court » – les tweets, les continuelles actualisations de statut sur les medias sociaux, … – et le « temps long » – les écrits poussés, réfléchis et longuement rédigés qui paraissent sur internet.

Selon lui, les possibilités de communication immédiate offertes par les mobiles, les textos et les tweets éveillent un nouvel intérêt pour les longs articles. Nous savions déjà qu’internet permettait à ses articles de s’installer à long terme sur la toile, mais Clive Thomson nous révèle, en s’appuyant sur une enquête réalisée aux Etats Unis, que les post les plus populaires sur les blogs sont les plus longs (1 600 mots en moyenne). Les internautes seraient donc particulièrement attirés par les articles qui analysent les sujets avec précision.

Ce phénomène fait émerger plusieurs conséquences :

  • les messages laissés sur les blogs sont de plus en plus longs et revisitent des sujets en profondeur,
  • les médias de « moyen-terme » (quotidiens et les news magazines) sont inadaptés à internet (pas assez rapides pour être une conversation, pas suffisamment longs pour être profonds)
  • les firmes informatiques s’adaptent et créent des outils de lecture numérique adaptés aux textes longs. Le meilleur exemple est l’Ipad.

En définitive, les attentes des internautes évoluent, à suivre !

Voir l’article.

Actus

L’institut national de la recherche agronomique recrute 53 chercheurs

L’Inra a lancé le 20 janvier 2011 sa campagne annuelle de recrutement de chercheurs. Premier organisme de recherche agronomique en Europe, deuxième dans le monde, l’Inra vise l’excellence pour répondre aux grands enjeux environnementaux, économiques et sociaux actuels.

Premier organisme français de recherche labellisé « HR Excellence in Research » par l’Europe pour la qualité de sa politique de ressources humaines, l’Inra propose cette année 53 postes de chargé(e)s de recherche dans de nombreuses thématiques scientifiques : la biochimie, la biologie, la génétique, l’écologie, la génomique, les mathématiques, la physiologie, la microbiologie, l’économie, les sciences forestières, les sciences de l’environnement, la sociologie, les sciences des productions animales, l’informatique, la chimie, les neurosciences, l’entomologie, les statistiques, la virologie…

Le recrutement se fait par voie de concours sur dossier puis audition des candidats admissibles.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 24 février 2011.

Pour plus d’informations : www.inra.fr / Rubrique : « Les hommes et les femmes ».

Focus Créa

Argon Consulting

Comment accompagner la croissance d’un cabinet de conseil, expert de l’optimisation de la performance opérationnelle des entreprises, reconnu dans les domaines Supply Chain et Logistique et souhaitant se faire connaître dans les domaines Manufacturing et Achats ?
Comment le positionner comme le partenaire capable d’accompagner ses clients dans la transformation de leurs opérations dans le domaine des achats, de la production, de la maintenance ou de la distribution ?

C’est la mission confiée à Wellcom par Argon Consulting, cabinet de conseil spécialisé qui accompagne ses clients dans des projets d’amélioration de leur performance opérationnelle.

Argon Consulting prend la parole au travers d’un concept de communication fort axé sur l’expertise et la performance durable. Ce concept est décliné dans la presse spécialisée via une annonce presse, sur le nouveau site Internet www.argon-consult.com et sur plusieurs outils de communication.

Actus

Kurt Salmon : Une fusion réussie, déjà créatrice de valeur

En mai dernier, Ineum Consulting, dont Wellcom gère les relations presse, et Kurt Salmon Associates (KSA), deux cabinets membres de Management Consulting Group (MCG PLC) annonçaient leur rapprochement. Aujourd’hui cette fusion donne naissance à un nouvel acteur mondial du conseil : Kurt Salmon. Fort de son positionnement unique et de la mise en œuvre anticipée de sa nouvelle organisation mondiale, le cabinet a déjà enregistré auprès de ses clients des succès en 2010, qui sont le fruit des synergies attendues entre les équipes. Kurt Salmon s’est fixé l’objectif d’occuper une place de choix parmi les leaders mondiaux du conseil en stratégie et management en misant sur l’innovation, l’expertise et l’excellence dans l’exécution.

En associant leurs forces, leurs histoires, et leurs savoir-faire, les deux entités donnent naissance à une entreprise de conseil unique en son genre, combinant des savoir-faire éprouvés en conception de stratégie, en évolution des processus et des systèmes d’information correspondants, et en transformation des organisations et des modes de management.

Le nouveau cabinet qui compte déjà 1600 consultants dispose désormais d’une présence étendue sur la scène internationale (Algérie, Allemagne, Belgique, Chine, Etats-Unis, France, Hong Kong, Italie, Japon, Luxembourg, Maroc, Royaume-Uni, Singapour, Suisse, Tunisie).

Les domaines d’intervention de la nouvelle entité sont le conseil en stratégie, l’accompagnement des acquisitions ou des cessions, l’optimisation de la performance opérationnelle et la gestion des grands programmes de transformation des entreprises.

CHIFFRE

Cinq fois par semaine !

Combien de fois une marque doit-elle poster sur Facebook pour optimiser l’engagement de ses clients ? Cinq fois par semaine, ni plus, ni moins, selon une étude du consultant australien Jeff Bullas, spécialiste des réseaux sociaux, traduite en français et synthétisée par Arobase Net, cabinet-conseil installé à Vichy (Allier). Une démarche très concrète, où l’on apprend que les jours favorables sont le mercredi et le dimanche, et qu’il ne faut pas hésiter à poster en dehors des heures de bureau.

Mobilité / Site

Youmag

Youmag
Fondé il y a bientôt un an par Guillaume Multrier, Antoine Levêque et Nicolas Schaettel, Youmag, qui agrège par thème plus de 5 000 sources d’information gratuites, éditorialisées par une équipe de dix journalistes, passe à la vitesse supérieure. Jusque-là accessible sur Iphone et Ipad, le magazine personnalisé se dote d’un site Internet et se décline sous Androïd. Surtout, il se lance dans la vente d’articles de presse à l’unité mais aussi de magazines au numéro à la manière d’un kiosque. A découvrir ici.

Kiosque

Brief

Brief, un nouveau magazine consacré à la communication publique et territoriale
Ce nouveau mensuel de presse professionnelle se revendique comme «le premier et le seul magazine entièrement consacré à la communication publique et territoriale».

La cible de Brief est composée de directeurs de la communication des collectivités territoriales, des services de l’Etat, des entreprises publiques nationales et locales, des chambres de commerce, des agences de communication, des prestataires… Brief est édité par MC Médias à Nantes. Nicolas Marc est le directeur de la publication. Le magazine compte 56 pages. Le magazine est lancé avec un site (briefmag.com) et une application iPhone et Android, disponible gratuitement.

DERNIERES VIDEOS