MENU

l'actu wellcom

décembre 2012
Accueil > Wellnews

Actus de l'agence - Coup de projecteur

Gabrielle de la Ville-Baugé, Directrice du développement de Wellcom !

Enthousiaste, Gabrielle de la Ville-Baugé rejoint Wellcom en qualité de Directrice du Développement. Ses principales missions : intensifier la politique commerciale de l’agence et permettre aux grandes entreprises d’identifier le potentiel de Wellcom.

« Je suis fière de rejoindre Wellcom et ses équipes à la fois très professionnelles et fortement impliquées. Je me retrouve pleinement dans les valeurs de cette agence reconnue pour la haute satisfaction de ses clients, et récompensée par plusieurs prix d’excellence. Wellcom possède tous les atouts nécessaires pour accompagner les grandes entreprises dans leurs stratégies de communication. Et c’est avec énergie et conviction que je relève ce défi ! », déclare Gabrielle de la Ville-Baugé.

Diplômée de l’Institut Supérieur Commercial et Administratif de Paris, et enrichie d’un parcours professionnel diversifié, Gabrielle de la Ville Baugé tire aujourd’hui profit de ses expériences pour mener à bien ses nouvelles missions. Les dix années passées au sein du cabinet Gibory Consultants, spécialisé dans le conseil en choix d’agence, ont permis à Gabrielle de la Ville-Baugé d’acquérir une vision globale du marché de la communication, en intégrant à la fois les problématiques des entreprises, et les enjeux des agences. Par la suite, ses collaborations avec les agences de communication Beau Fixe et Prunelle ont renforcé ses compétences en termes de conseil.

Actus

The Everest Poker ONE : Tout nouveau tournoi de poker live

The Everest Poker ONE est le tout dernier tournoi de poker organisé par Everest Poker, l’un des leaders des salles de poker online en France, dont Wellcom assure les relations presse. Cet événement unique offrira du 21 au 24 avril prochains le meilleur du poker dans un lieu prestigieux du jeu en Europe : la Salle des Palmiers du Sporting Monte-Carlo. Avec à la clé une cagnotte garantie d’1 million d’euros, The Everest Poker One propose de nombreuses possibilités de qualifications, un accueil VIP, ainsi qu’un vaste éventail de tournois parallèles et parties passionnantes : autant de bonnes raisons pour tenter sa chance et devenir THE ONE, le Champion de The Everest Poker ONE 2011 !

Dès le 22 avril 2011, les passionnés du jeu se retrouveront pour disputer le Main Event (tournoi principal) de The Everest Poker ONE, avec un buy-in de 5 300€.

« The Everest Poker ONE est bien plus qu’un simple tournoi : c’est le reflet des valeurs d’Everest Poker et un hommage à la relation étroite que nous entretenons avec Monte-Carlo. Grâce à son cadre intimiste, à une très belle structure « deep stack » et au service sur mesure qui fait la réputation de Monte-Carlo, nous sommes convaincus que ce nouveau tournoi comptera à l’avenir parmi les plus grands rendez-vous mondiaux du poker », déclare Aymeric Vigneras, Président-directeur général d’Everest Poker.

Axel Hoppenot, Directeur marketing et commercial de la SBM de Monte-Carlo, se dit « ravi d’accueillir la première édition du tournoi The Everest Poker ONE dans le cadre prestigieux de Monte-Carlo. Nous sommes fiers d’offrir à Everest Poker et à ses joueurs l’occasion de vivre un tournoi véritablement mémorable ».
Les qualifications sont d’ores et déjà ouvertes sur le site Everestpoker.fr, qui a mis en place des tournois satellites quotidiens et des entrées directes chaque mardi pour tenter de gagner l’un des packages exceptionnels d’une valeur de 7 000 €.

Découvrez la vidéo ici :

Plus d’informations, cliquez ici.

Tendances

Réseaux sociaux : un profond changement de la relation à l’entreprise

A l’occasion du Top Com Corporate organisé du 7 au 9 février 2011, autour du thème de l’e-réputation, TNS Sofres a analysé l’impact des réseaux sociaux sur la réputation des entreprises du CAC 40.

67% des utilisateurs de réseaux sociaux pensent que la toile a profondément changé la manière dont ils s’informent sur les entreprises, et 44 % disent « aimer » utiliser Internet pour tenter de peser sur le comportement des entreprises.

Par rapport à une précédente enquête TNS – Top Com conduite en 2008, constate une extension des interpellations à la marque corporate, au-delà des simples dimensions commerciales. 9% des utilisateurs des réseaux sociaux y ont d’ailleurs déjà critiqué un patron ou un dirigeant d’entreprise, et 21 % y ont critiqué des entreprises ayant mal agi à leurs yeux.

A n’en pas douter ce sondage confirme bien le fait que nous assistons depuis quelques années à un changement de paradigme dont nous devons tenir compte. Il est important de toujours mieux comprendre, identifier et analyser ces nouveaux usages et comportements.

Consciente de cette réalité, Wellcom vient de lancer guidesocialmedia.com, un blog consacré aux médias sociaux dont l’objectif sera de proposer régulièrement des informations pratiques, techniques, le tout dans une approche pratique, didactique et pédagogique.

Actus

Déplacer et stocker sans bouger de chez soi !

De nombreux français sont confrontés à des problématiques d’espace : travaux de rénovation, mobilier encombrant, longs séjours à l’étranger, archives importantes,… Ajoutez à cela une mobilité française conséquente (1 français sur 10 a changé de département entre 2004 et 2008) et vous obtiendrez de véritables contraintes de stockage, sur des durées variables.
Pratique et à la carte : la solution MOBILBOX

Premier opérateur de self-stockage mobile, MOBILBOX, dont wellcom assure les relations presse, propose des solutions adaptées à chaque questionnement lié aux besoins de stockage. Entrepreneurs comme particuliers ont déjà été séduits par cette offre.
« La vocation de MOBILBOX est de répondre aux nouveaux besoins de mobilité des français, qu’ils soient professionnels ou particuliers. Notre force ? Nous faisons gagner du temps et de l’argent à nos clients. Du temps : grâce à notre solution qui se déplace jusqu’au pas de leur porte, les clients n’ont plus qu’à charger leurs biens. De l’argent, grâce à nos prix très compétitifs» explique Sandrine Boillot – Directrice de MOBILBOX.

Faire appel à Mobilbox ? Rien de plus simple ! En 4 étapes, le tour est joué. Grâce à un simple appel Mobilbox Livre au client un(des) box(es) de stockage embarqué(s) dans une remorque au plus près de chez lui. Le client charge le(s) box(es). S’il le souhaite, il peut solliciter MOBILBOX pour bénéficier d’un service professionnel de manutention Mobilbox stocke le(s) box(es) dans un entrepôt totalement sécurisé Mobilbox restitue le(s) box(es) à l’adresse indiquée par le client dans une des villes du réseau Mobilbox.

Plus d’informations.

Actus de l'agence - Coup de projecteur

Charles de La Rochefoucauld rejoint l’agence en qualité de Directeur Associé

Précédemment Vice-Président de Publicis Consultants France, la principale mission de Charles de la Rochefoucauld est d’accompagner le développement et de renforcer l’expertise communication corporate et globale de Wellcom.

« Je connais et apprécie depuis de nombreuses années Charles que nous sommes ravis d’accueillir parmi les membres de la direction de Wellcom. Son arrivée concrétise notre volonté de mettre en commun nos connaissances du marché, d’approfondir notre expertise et de donner plus de corps aux ambitions de l’agence dans le domaine de la communication corporate et globale », déclare Thierry Wellhoff, Président de l’agence Wellcom.

Diplômé de l’École des arts et métiers de Suisse, Charles de La Rochefoucauld capitalise plus de 30 ans d’expérience dans le conseil stratégique en communication globale. Fondateur de l’agence conseil en communication La Rochefoucauld, il est également cofondateur du réseau international d’agences indépendantes Dialogue. En 2000, il rejoint le Groupe Publicis, qu’il accompagnera pendant 10 ans sur des budgets majeurs tels que la CNAV, ERDF, TGV Lyria, Ets Français du Sang, LOXAM, Carlson Wagonlit Travel, CARRIER, Port Autonome de Paris ou encore Velux. Pendant plusieurs années au poste de Vice-Président de Corporate Factory, l’agence corporate business du groupe, il est nommé en 2009 Directeur du développement et Vice-président de Publicis Consultants France.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions au sein de Wellcom, Charles de La Rochefoucauld partagera son expérience et son savoir-faire, en s’appuyant notamment sur son expertise dans les secteurs institutionnels, industriels et B to B.

Actus

Une offre de livraison inédite !

Un mois après la libéralisation intégrale du marché postal, EnvoiMoinsCher.com, le spécialiste de la livraison sur Internet dont Wellcom assure les relations avec la presse, s’associe à Relais Colis® (filiale du groupe Redcats), pour la commercialisation d’une offre inédite de livraison ouverte aux petites entreprises et au grand public. Désormais tout usager pourra déposer et envoyer ses colis simplement à travers un réseau de 4000 points Relais Colis® partout en France métropolitaine.

Le marché de la livraison de colis est en pleine mutation avec l’apparition d’alternatives à l’opérateur traditionnel. Sur ce secteur, EnvoiMoinsCher.com a développé une solution unique de prise de commande en ligne pour envoyer tout type de plis ou colis à des tarifs négociés via un large choix de transporteurs. C’est parce que 85% de la population est à moins de 5km d’un point de proximité qu’EnvoiMoinsCher.com s’est associé à Relais Colis® en vue de proposer une offre à des tarifs ultra compétitifs : moins de 5 euros pour 1 kg partout en France

« Ce nouveau partenariat apporte un formidable complément aux services que propose déjà le site EnvoiMoinsCher.com. Il s’inscrit dans une dynamique de changement et d’innovation que connaît le marché français de la livraison de colis. Relais Colis® est une offre novatrice et alternative qui répond parfaitement aux besoins exprimés quotidiennement par nos clients, en particulier les e-commerçants et TPE » explique Jean-Baptiste Renié-Fondateur du site EnvoiMoinsCher.com.

Focus Créa

B&B Hôtels

Dossier de presse B&B Hôtels Dossier de presse B&B Hôtels
Dossier de presse B&B Hôtels

Créé par l’agence Wellcom, le nouveau dossier de presse de B&B Hôtels a été conçu pour présenter la chaîne hôtelière, son implantation et son développement à travers l’Europe mais aussi pour répondre à toutes les questions pratiques des journalistes sur le concept hôtelier et les services innovants proposés.
Des fiches amovibles, sous la forme de petites pancartes « Ne pas déranger », viennent compléter le dossier de presse pour illustrer les actualités fortes du Groupe.

Actus

Partagez les expériences et les bonnes pratiques entre professionnels

Avec « Campus », merlane, dont Wellcom gère les relations presse, propose à ses clients un nouvel espace d’apprentissage, en présentiel ou en ligne, permettant aux participants d’acquérir de nouvelles compétences, mais également de créer un réseau de relations avec leurs pairs.

Le Campus souhaite ainsi contribuer au développement de l’innovation collective au service du management, de l’organisation et de la gestion des ressources humaines.

Le Campus aborde 4 thématiques principales : RH, Management, International et Consultants. Il s’adresse ainsi aux dirigeants d’entreprises, aux managers opérationnels ou fonctionnels comme les DRH, les DSI ou encore les directeurs de production, tout comme aux consultants indépendants ou en petites structures qui souhaitent développer leur réseau et leurs compétences.

Le Campus est une façon différente de rendre disponibles tous les produits et services que propose déjà merlane et d’en « tisser » de nouveaux. Différents formats sont possibles, en fonction des besoins et problématiques de chacun.

Les sujets traités sont variés et vont intéresser des professionnels qui partagent des problématiques similaires, comme s’implanter à l’international, gérer l’expatriation d’un salarié, prendre des décisions créatives, gérer les séniors ou encore différencier le consultant leader du consultant suiveur… Pour découvrir tous les sujets proposés par le campus : un point d’entrée unique, le site web du campus.

Actus

Le drapeau de la Ligue contre le cancer sur le toit du monde

Dans le cadre de l’appel à mobilisation lancé par la Ligue contre le cancer du 21 au 27 mars lors de la semaine nationale de lutte contre le cancer, Gérard Bourrat qui lutte activement contre sa maladie, a accepté de rejoindre l’équipe de France contre le cancer (EFCC).

Sa participation : il prépare une ascension exceptionnelle de l’Everest ! En allant planter le drapeau de la Ligue sur le sommet de l’Everest, il souhaite véhiculer, grâce à son engagement auprès de la Ligue et sa passion du sport, un message d’espoir auprès des personnes malades.

Gérard Bourrat, 67 ans est un ambassadeur de la Ligue contre le cancer. Cet aventurier de l’extrême détient la particularité d’être le doyen des Français à avoir gravi l’Everest à l’âge de 62 ans alors qu’il venait de subir l’ablation d’un rein suite à son cancer. Son palmarès exceptionnel comprend également la Diagonale des fous à la Réunion (épreuve équivalente à 8 marathons), un mois après l’ablation de métastases aux poumons.

Son nouveau pari en 2011 :

Remonter sur le toit du monde pour délivrer un message d’espoir !
« Le cancer n’est rien au regard de ce que j’ai à vivre ! »

« J’ai besoin de projets pour avancer et je suis convaincu que rien n’est jamais perdu d’avance. Je garde la maladie en dehors de la vie, elle est là mais en marge !» explique Gérard Bourrat.

Il souhaite gravir une nouvelle fois l’Everest, porter la parole des personnes malades et planter le drapeau de la Ligue contre le cancer sur le sommet. Il partira fin mars pour Katmandou pour une expédition de 9 semaines.

Vous aussi, soutenez Gérard Bourrat et les actions de lutte contre le cancer. À cette occasion, Gérard Bourrat souhaite collecter des dons pour contribuer à financer les actions de la Ligue contre le cancer. Soutenez Gérard.

En faisant un don, vous vous associez à son engagement et vous soutenez efficacement la lutte contre le cancer. C’est simple et 100% sécurisé. Un reçu fiscal sera immédiatement mis à votre disposition.

Retrouvez son témoignage vidéo sur www.ligue-cancer.net

Coup de projecteur - Interview

Olivier Mazerolle passe les politiques à la machine le dimanche soir

Olivier Mazerolle débute sa longue carrière en tant que chroniqueur judiciaire sur Europe 1 en 1965. Au début des années 70 il rejoint RMC où il obtient rapidement des responsabilités (présentateur des journaux du matin puis chef du service « Étranger » en 73, rédacteur en chef adjoint en 77).

En 1980, il entre à RTL pour prendre la direction du service étranger. En 86, il devient directeur de l’information puis directeur général adjoint en 2000. Il co-présente le Grand Jury RTL – Le Monde – LCI de 93 à 2001 ainsi que l’interview politique du matin entre 96 et 2001.

En 2001, Olivier Mazerolle prend la Direction de l’information sur France 2, il y débauchera notamment David Pujadas de LCI pour la présentation du JT de 20h. Il présente en parallèle Question Ouverte avec Alain Duhamel puis 100 minutes pour convaincre, rendez-vous politique de première partie de soirée. En 2004, il quitte la tête de la rédaction de France 2 tout en continuant à présenter ces deux émissions. Il participe au lancement de BFMTV en 2005, il y a présente le 20h, intègre BFMTV comme présentateur et éditorialiste

En 2005, il participe au lancement de la chaîne d’information en continu BFMTV et présente rapidement le journal de 20 heures puis différentes émissions politiques et notamment « Journal de Campagne » à l’approche des élections de 2007. Animateur, éditorialiste, Olivier Mazerolle présentait également La Tribune BFMTV, le dimanche de 18 h à 19 h qui vient de devenir depuis janvier 2011  » BFMTV 2012 Le Point RMC « . Nouvelle émission politique de la chaîne, en vue des échéances électorales de 2012, BFMTV 2012 trouve sa place dans la grille tous les dimanches de 18 à 20h.

Toujours bien informé, Olivier Mazerolle a été le premier à annoncer les sortants et entrants du gouvernement lors des deux derniers remaniements… Il évoque avec nous la riche actualité nationale et internationale et nous parle de BFMTV 2012, nouveau rendez-vous politique incontournable.

Avant d’évoquer votre actualité, comment analysez-vous les réactions des autorités françaises face aux révolutions en Tunisie, Egypte et Lybie notamment ?
Beaucoup de retard à l’allumage… On peut regretter de ne pas avoir assisté à des manifestations de joie en voyant ces peuples se libérer comme on avait pu le voir lors de la chute du mur de Berlin par exemple. Et, en même temps, on peut comprendre cette prudence. Dans les pays arabes et au Maghreb, il y a à la fois une très forte sympathie pour la France mais aussi une grande suspicion « d’interventionnisme », pour des raisons historiques.

Je pense néanmoins que tout va rentrer dans l’ordre avec ce remaniement et des considérations plus pragmatiques. Il va falloir certes êtres très attentif à la Tunisie car ils ont très mal pris à la fois les propos de MAM à l’assemblée (cf. proposition de soutenir le maintien de l’ordre au plus fort des manifestations contre Ben Ali) et ceux du nouvel ambassadeur. Mais Alain Juppé est une personnalité respectée, en s’y prenant bien, je pense qu’il n’y aura pas vraiment de conséquence.

Ce qui va compter maintenant c’est le soutien concret que la France et l’Europe peuvent apporter à ces pays. C’est notamment ce que les Tunisiens vont attendre de nous.

Dans notre Wellnews de février, Guillaume Durand pronostiquait une campagne présidentielle saignante et un résultat serré, votre opinion ?
Il est certain que ce sera une campagne dure, sans ménagement…

Dans une certaine mesure l’UMP et le parti socialiste jouent leur peau dans cette affaire, le partie qui perdra connaitra probablement une phase très pénible voire une implosion. Pour le PS ce serait une 4ème défaite d’affilée à une présidentielle et les deux tendances (disons centre gauche et gauche anticapitaliste) se déchireraient. Pour l’UMP, une défaite pourrait pousser certains élus à exprimer des volontés de se rapprocher du FN… Oui, ça risque d’être une bataille féroce.

En janvier 2011, vous avez lancé un nouveau rendez-vous politique, BFMTV 2012, diffusé le dimanche soir, pouvez-vous nous en expliquer le concept ?
Cette nouvelle émission, diffusée tous les dimanches soir entre 18h10 et 19h55, propose un nouveau format et des changements de rythme. Comme son nom l’indique, il s’agit d’inviter des politiques en lien avec les présidentielles qui viennent décrypter les enjeux de la campagne.

Avec un invité principal, l’émission propose systématiquement différentes séquences successives : 15 minutes d’interview, un reportage d’actualité avec droit de suite, une seconde interview par un confrère du Point, une séquence « qui êtes-vous ? » où il s’agit d’aborder des choses plus personnelles qui expliquent l’engagement du politique, et puis un face à face avec un contradicteur. Nous avons eu par exemple un face à face entre Jean-François Copé et Marine Le Pen. Tout au long de l’émission les internautes du Point et les téléspectateurs de BFM TV sont invités à poser leurs questions qui seront relayées à l’antenne.

Bref, c’est une émission très exigeante pour l’invité principal, intellectuellement et même physiquement… La plupart du temps, ils sortent lessivés…

CHIFFRE

Au cours du mois de septembre, 32,2 millions d’internautes ont regardé au moins une vidéo. Chaque jour, on compte en moyenne 8,8 millions de vidéonautes.
Plus d’un tiers des internautes âgés de 15 à 24 ans regarde des vidéos en moyenne chaque jour (36,7%). Viennent ensuite les internautes âgés de 35 à 49 ans (29 %), suivis de près par les 25-34 ans (28 %).

Source : www.médiamétrie.fr

Mobilité / Site

Facebook

Facebook a lancé le 16 novembre une application permettant aux vendeurs en ligne de suivre les achats réalisés par les membres du réseau social après avoir cliqué sur un lien commercial. Cette appli permet de mesurer le nombre d’acheteurs générés par les écrans publicitaires, mais pas de recevoir leurs données personnelles, précise Facebook.

Source : Strategies.fr

Kiosque

Bonheur(s)

Quel Bonheur(s) ce nouveau magazine news féminin novateur qui parle de tous les bonheurs, petits et grands !
Reposant sur une ligne éditoriale qui laisse une large place aux témoignages, Bonheur(s) Magazine a été pensé comme une tribune du quotidien, permettant aux femmes de s’exprimer et d’expliquer comment elles surmontent leurs « épreuves de vie ». En couverture du N°1, Véronique JANNOT offre une interview sur « notre société ». A découvrir en kiosque depuis le 9 novembre.

DERNIERES VIDEOS