MENU

l'actu wellcom

janvier 2012
Accueil > Wellnews

Actus

Le Crédit Coopératif lance l’option « Solidaires Ensemble » de sa Carte Agir

Pour un don sur mesure à chaque retrait et paiement

Pionnier de la finance solidaire en France, le Crédit Coopératif innove grâce à l’option « Solidaires Ensemble » de sa Carte Agir qui répond à la demande de ses clients – particuliers porteurs de cartes et associations bénéficiaires des dons.

Cette carte bancaire permet au porteur de faire lui-même, à chaque retrait ou paiement, et selon les modalités qu’il décide, un don à une des dix associations partenaires. Ce don, compris entre 0,05€ et 50€ à chaque opération, vient s’ajouter au don fait par le Crédit Coopératif depuis 2002 de 0,06€ sur tous les retraits et 0,12 € aux distributeurs des réseaux Crédit Coopératif et Banques Populaires.

La Carte Agir « Solidaires Ensemble » est disponible en trois modèles, sans surcoût, permettant à chacun, quelles que soient ses attentes, de faire acte de solidarité : Carte Visa Classic Agir, Carte Visa Electron Agir et Carte Visa Premier Agir.

Le Crédit Coopératif, que Wellcom accompagne dans la gestion de ses relations presse, est une banque à part entière : elle exerce tous les métiers et expertises du banquier. Mais sa vocation et son choix c’est d’être une banque coopérative, mettant ses métiers au service des acteurs d’une économie responsable, respectueuse des personnes et de leur environnement. www.credit-cooperatif.coop

Tendances

Les Français indécis sur les jeux d’argent en ligne

Le cinquième volet de la saison 2009 des « Enjeux du Quotidien », réalisés par TNS Sofres pour l’EPIQ a porté sur « les Français et les jeux d’argent sur Internet ». Principaux enseignements de cette édition : pour les jeux d’argent, Internet occupe une place encore marginale. 45% des Français ne connaissent aucun site de jeux d’argent en ligne. Parmi les Français qui jouent aux jeux d’argent en général (48% des Français), ils ne sont que 4% à jouer à des jeux d’argent sur Internet, préférant les jeux de tirage comme le loto (72%) et les jeux de grattage (69%). Par ailleurs, seuls 19% des Français déclarent faire confiance aux sites de jeux d’argent sur Internet, dont 3% tout à fait confiance. S’agissant de la prochaine ouverture à la concurrence des jeux d’argent sur Internet de type paris sportifs ou poker au 1er janvier 2010, les Français sont un peu plus de la moitié (54%) à se dire au courant. Tandis que 61% des joueurs assidus (souvent) disent être au courant de la prochaine ouverture à la concurrence.

Actus

Evaluation et développement de la Force Mentale pour optimiser la réussite et la performance professionnelle

Merlane, cabinet de conseil en Management et Ressources Humaines, dont Wellcom gère les relations presse, innove et lance pour la première fois en France, en partenariat avec le Docteur Peter Clough, de l’Université de Hull (UK), la mise en pratique d’une démarche permettant de mesurer la capacité d’un individu à faire face au stress et aux challenges, pour développer sa performance et celle de l’entreprise.

La Force Mentale est une qualité qui détermine en partie comment chacun affronte les défis, les sources de stress et la pression. Elle est liée à 4 critères principaux : Performance, comportement, bien-être, aspirations.

Le concept de Force Mentale repose sur le principe des réactions physiologiques au stress et sur la psychologie du sport. Le Dr Peter Clough l’a enrichi avec un modèle à 4 composantes (les « 4 C ») qui, combinées, procurent une mesure globale de la Force Mentale :

  • Challenge : Capacité à voir les défis, problèmes et changements comme autant d’opportunités, ou bien comme des dangers.
  • Contrôle : Sentir que l’on « a le contrôle » et que l’on peut exercer de l’influence, ou plutôt que les choses « nous arrivent » et qu’elles échappent à notre contrôle.
  • Commitment – engagement : Capacité à concentrer son énergie sur des objectifs clairs et mesurables, ou bien à se laisser plus facilement distraire ou à se lasser.
  • Confiance : Se voir capable de mener une tâche avec succès, ou bien anticiper des difficultés insurmontables et tendre à abandonner.

Le questionnaire MTQ48 est le premier outil de mesure de la Force Mentale. Il permet une mesure fiable dans le contexte “travail” et sur 2 dimensions :
– Dimension individuelle
– Dimension collective

Merlane, distributeur exclusif du MTQ48 en France, lance donc cette démarche en mettant en œuvre :
– Des diagnostics “Force Mentale“ permettant d’identifier les individus « à risque »,
– Des programmes sur-mesure de coaching ou d’accompagnement individuel et / ou de groupe.

Plus d’information : www.merlane.com

Actus

Soirée exceptionnelle de lancement du projet « CRYSTALLIZED™- Ways to say Black » au profit de la Ligue contre le cancer

ligue contre le cancer22 créateurs ont accepté de créer des Petites Robes Noires uniques, symbole universel de l’élégance intemporelle et de la féminité, ornées de CRYSTALLIZED™- Swarovski Elements.

Le 27 janvier dernier, à l’Hôtel Pozzo di Borgo, a eu lieu la soirée de lancement officiel du projet « CRYSTALLIZED™- Ways to say Black » au profit de la Ligue contre le Cancer.

Les 22 robes de haute-couture ont été présentées lors de cette soirée d’inauguration exceptionnelle en présence de nombreuses personnalités politiques, de la Haute Couture, du monde des Arts et du Spectacle.

Durant les prochains mois, ces 22 robes seront présentées à Pékin, puis seront vendues aux enchères à New York chez Phillips de Pury à l’automne. Les fonds collectés, grâce à la vente aux enchères et au catalogue de la vente, seront reversés à la Ligue contre le cancer, dont Wellcom gère les relations presse, et l’American cancer society au profit de la lutte contre les cancers féminins.

En savoir plus www.ligue-cancer.net

Actus de l'agence - Coup de projecteur

Wellcom lance son nouveau site web !

Plus ergonomique, plus clair, plus visuel… le nouveau site web de l’agence Wellcom a pris le parti de l’image ! Un site qui offre désormais davantage de clarté dans son contenu et de finesse dans sa ligne générale.

Cliquez ici pour découvrir la nouvelle formule du site de l’agence

A cette occasion, votre Wellnews s’est également revêtue de ses nouveaux atours ! Et ce n’est pas tout : à partir de maintenant, vous pourrez retrouver toutes les informations de Wellnews sur le blog de l’agence Wellcom.

Interview

Guy Lagache résume l’essentiel de ce qui est Capital

Interview de Guy Lagache, présentateur du magazine Capital, sur M6

Pour ce numéro de rentrée, Wellnews a souhaité entrer dans les coulisses de l’émission économique phare de M6, Capital. Pour nous en parler, Wellnews s’est tout naturellement tournée vers son présentateur, Guy Lagache.
Titulaire d’une Maîtrise d’histoire et d’un master en journalisme à la Graduate School of Journalism de l’université Columbia à New York, Guy Lagache débute comme reporter à l’agence Capa pour les émissions 24 heures et Carnets de route de 1990 à 1992. Il entre ensuite à la rédaction nationale de France 3 aux côtés de Christine Ockrent où il est reporter pour l’émission politique de France 3, France Europe Express. De 1995 à 1999, il est reporter à Capital, puis pour l’émission Secrets d’actualité. En juillet 2003, Guy Lagache devient présentateur du magazine Capital en remplacement d’Emmanuel Chain.

Capital a fêté ses 15 ans en 2009, ce qui en fait aujourd’hui l’une des émissions les plus anciennes du PAF. Quel est selon vous le secret d’une telle longévité ?
Depuis sa création, Capital n’a pas cessé d’évoluer, tant sur le fond que sur la forme, sans perdre de vue, toutefois, sa ligne éditoriale d’origine : s’intéresser aux grandes problématiques de l’actualité contemporaine à travers l’économie. Son succès provient de ce que l’émission intéresse le public sur des sujets qui le touche directement, immédiatement. Sa vocation en un mot : décrypter l’actualité, la rendre immédiatement compréhensible afin de rendre le monde intelligible par tous. Capital est né à un moment clé de l’histoire, la mondialisation. Parce que c’est un phénomène qui touche tout le monde, nous avons tous, par conséquent, des choix à faire, que ce soit au niveau de l’emploi ou de la consommation par exemple. C’est donc, je crois, cette façon de décoder le monde qui a les faveurs du public et continue à faire le succès de Capital.

Prévoyez-vous prochainement des évolutions dans la formule ?
A l’origine, Capital était un programme très court, d’une durée de 6 minutes 30 à 20h30. Avec le temps, la formule a énormément changé. Aujourd’hui, nous proposons une émission beaucoup plus ancrée dans l’actualité pour pouvoir expliquer avec le maximum de réactivité les grands enjeux qui touchent le public. L’autre grande évolution actuelle se situe au niveau de notre champ d’exploration. Nous faisons maintenant beaucoup plus de sujets à l’étranger (la Chine, le Vietnam, l’Inde, les pays arabes…) dans le souci de donner au public français un écho optimal des grands phénomènes qui se passent dans le monde. A l’avenir, les évolutions sont difficiles à anticiper car en réalité, elles se font par petites touches successives. Ce qui change réellement en ce moment, c’est la croissance des magazines d’information, toutes chaînes confondues, en réponse à un besoin de la part du public. Pour Capital, l’enjeu est de continuer dans nos fondamentaux, tout en restant en alerte sur la manière de raconter les histoires. C’est véritablement dans l’écriture que nous devons veiller au changement permanent pour pouvoir être en rupture et marquer notre différence. Par ailleurs, nous travaillons également, en dehors de Capital, à une grande émission sur l’écologie au sens large qui devrait voir le jour au début de l’année.

Vous êtes aux commandes de Capital depuis 6 ans. Le plaisir est-il toujours intact, numéro après numéro ?
Le plaisir est chaque fois renouvelé car quand on a envie de comprendre le monde dans lequel on vit, on ne peut que souhaiter de continuer à le faire. C’est ce qui m’anime au sein de Capital, cette étude de la société par le prisme de l’économie, des rapports de force, notamment entre les citoyens et l’Etat, les citoyens et l’économie, etc. Tant que j’aurai envie de comprendre ce qui se passe dans le monde environnant, je prendrai plaisir à faire ce que je fais avec Capital.

Actus

Aqoba décroche son visa Banque

Par l’obtention de l’agrément « Etablissement de paiement » par le CECEI aqoba, devient le 1er opérateur alternatif des moyens de paiement et s’apprête à bousculer les positions existantes sur le marché des cartes bancaires en France et en Europe

aqoba est un nouvel opérateur de moyens de paiement, profitant de la fin du monopole des banques en Europe depuis le 1er novembre 2009, date à laquelle est entrée en vigueur la Directive sur les Services de Paiement (DSP). Son positionnement est l’affinitaire, à savoir le développement d’outils et de programmes de marketing relationnel dédiés à des organismes et à leurs marques, leurs valeurs, leurs clients, leurs adhérents ou leurs prospects.

À l’heure où seul Internet et ses solutions d’affiliation permet de mesurer la performance du marketing, aqoba conçoit et anime des programmes de fidélisation vertueux reposant sur des solutions de paiement qui contribuent ainsi à la connaissance des comportements d’achats des bénéficiaires, à la générosité des programmes et à la mesure de la performance marketing.

Thibault Lanxade, Pdg, commente cette étape décisive pour aqoba : « l’obtention de l’agrément est une énorme satisfaction, à double titre. D’une part car cela fait d’aqoba le premier et unique établissement de paiement agréé en France, après de longs mois de travail et d’investissement. D’autre part, ce label nous permet de lancer officiellement notre offre commerciale et répondre ainsi aux attentes des tous les prospects que nous avons démarchés jusqu’à ce jour. »

Julien Pagezy, Dg Délégué d’aqoba ajoute : « Aqoba vient de franchir une étape décisive, et nous tenons à remercier tous ceux qui nous accompagnent dans cette aventure, nos équipes, nos clients et nos actionnaires ! ».

En savoir plus : www.aqoba.com

Actus - Portrait

Hélène de Tayrac, Commissaire Général du Salon International de la Plongée sous-marine

Son parcours
Diplômée de l’Ecole Française des Attachées de Presse (EFAP), Hélène de Tayrac débute sa carrière en 1991 au poste de Responsable de la communication externe et interne, au sein de l’Institut Gustave Roussy (Centre de lutte contre le cancer). Elle intègre en 1995 le groupe Valdemars Publications en tant que Responsable de la communication interne et externe. L’année suivante, elle rejoint la société Eleuthera en tant que Directrice de clientèle pour le budget Astérix et gère notamment cette année là la campagne du 30ème Album, puis décide de monter sa propre agence de conseil en communication HP Communication en 1998.

La même année, Hélène de Tayrac crée le Salon de la Plongée sous-marine dont la 1ère édition a lieu en mars 1999. Depuis, elle est chargée de sa production, de sa gestion et dirige l’ensemble de son organisation. Jusqu’en 2001, elle est également en charge de la Communication du Barreau de Paris et du Bâtonnier de Paris. En parallèle, elle conçoit le Salon Européen du Sommeil en 2005 et gère l’organisation des Snefcca Expos de Toulouse et Lille en 2007/2008.

Fort de son expérience et de ses relations avec tous les acteurs du secteur de la plongée, elle met sur pied en 2006 un groupe de réflexion pour promouvoir cette activité en France et dans le Monde. C’est dans ce cadre qu’en juin 2007, elle crée l’évènement, en organisant l’opération « Plongez sous la Tour Eiffel » qui permet à plus de 4.000 touristes et parisiens de réaliser leur baptême de plongée dans ce lieu d’exception.

Ses perspectives pour le Salon de la Plongée sous-marine
Le Salon de la Plongée sous-marine est le rendez-vous annuel incontournable des professionnels et des amateurs de plongée. Il est le seul événement en France à regrouper tous les acteurs du secteur : agences de voyage, artistes, associations, assurances, bateaux, centres de plongée et de formation, éditeurs, fabricants et distributeurs de matériel de plongée, offices et comités de tourisme, etc. Il a rassemblé en 2009 plus de 39.000 visiteurs.

Pour sa 12ème édition, le Salon a choisi de mettre les îles à l’honneur. Pourquoi ? Depuis 2004, le Salon a choisi de mettre chaque année une destination en avant, l’occasion de découvrir, au fil des éditions, des destinations de rêves comme Tahiti, la Thaïlande, la Réunion, la Martinique, les Philippines… Cette année donc, toutes les destinations « insulaires » qui le souhaitent seront mises en avant et le Salon peut d’ores et déjà compter sur des destinations comme les Bahamas, la Corse, la Guadeloupe, la Martinique, Mayotte, la Nouvelle Calédonie, les Philippines, Porquerolles, la Réunion, les Seychelles, Tahiti, etc.

Côté programme, l’accent a été mis sur la nouveauté. En effet, selon un sondage réalisé auprès des visiteurs et des non-visiteurs entre le 17 janvier et le 31 mars 2009, les plongeurs souhaitaient plus de matériel et surtout plus de présentation des nouveautés ! Ils vont être comblés car non seulement, côté exposition, les fabricants viennent en nombre et agrandissent leurs espaces pour présenter leurs nouveautés ou leur produit phare mais côté vente, les distributeurs sont encore plus présents. Ils ont également souhaité de nouvelles animations. Là aussi, les thèmes des conférences évoluent, plus axés sur la préservation des Océans et le développement durable. De nombreux spécialistes reconnus mondialement pour leur expertise viendront échanger avec le public du Salon.

Et puis c’est aussi l’occasion pour les « novices », les indécis, les timides et les craintifs, de se lancer dans cette expérience nouvelle et de goûter au bien être que l’état d’apesanteur associé à la respiration sous l’eau procure. De 8 à 88 ans, les baptêmes de plongée dans la piscine d’1,2 mètre de profondeur sont l’idéal pour découvrir, avec des moniteurs dévoués, le plaisir de plonger. La piscine chauffée de 250m² est suffisamment profonde pour plonger et suffisamment peu profonde pour rassurer les plus indécis. Cette année, outre les animations habituelles, des écrans interactifs agrémenteront le parcours des nouveaux baptisés.

Wellcom gère les relations presse du Salon de la Plongée sous-marine qui se tiendra du 15 au 18 janvier 2010 – Hall 6 – à la Porte de Versailles.

Pour plus d’informations : www.salondelaplongee.com

Focus Créa

Newsletter « Perspectives, par Mobilitis »

L’immobilier est aujourd’hui devenu une problématique centrale, notamment en ce qui concerne les entreprises. Pour faire le point sur les grandes tendances de l’immobilier de bureau, Mobilitis a souhaité réaliser une newsletter haut de gamme à l’occasion du Salon de l’Immobilier d’Entreprise (SIMI). Un pari tenu par Wellcom avec la création de « Perspectives, par Mobilitis », Edition spéciale SIMI.

Actus

Qualitel confie ses relations médias à Wellcom

QUALITEL, organisme de référence chargé de promouvoir la qualité de l’habitat en France (environnementale, sanitaire, limitation des charges etc.), accorde sa confiance à l’agence Wellcom pour la gestion de ses relations presse. Objectifs : donner plus de lisibilité à l’association, ses filiales et ses expertises et renforcer sa visibilité auprès de ses médias cibles et de la presse grand public.

Depuis 1974, l’Association QUALITEL est un organisme indépendant à but non lucratif ayant pour objectif de promouvoir la qualité de l’habitat en France. Son conseil d’administration fédère les représentants des principaux acteurs de la construction, les utilisateurs de logements et les consommateurs, les organismes intervenant dans la qualité de la construction ainsi que les pouvoirs publics.

Sa filiale CERQUAL a en charge l’activité des logements neufs et propose les certifications Qualitel (confort et économie de charges), Habitat & Environnement (confort et respect de l’environnement) et NF Logement (qualité technique et services associés).

Sa filiale CERQUAL PATRIMOINE quant à elle, a en charge l’activité de certification des logements existants et propose aux maîtres d’ouvrage d’évaluer l’état de leur patrimoine avec le Bilan Patrimoine Habitat (BPH) mais aussi de valoriser leurs travaux de réhabilitation avec les certifications Patrimoine Habitat et Patrimoine Habitat & Environnement.

En savoir plus : www.qualitel.org

CHIFFRE

Alors que les marques déploient des plans marketing soigneusement étudiés pour capter l’attention des internautes sur les réseaux sociaux, une majorité de ces derniers (57%) ne souhaitent pas interagir avec elles, selon l’étude annuelle Digital Life de TNS Sofres publiée le mardi 13 décembre.

Elle recense les comportements de 72 000 internautes dans 60 pays. Au total, 59% des français interrogés ne veulent pas s’engager avec les marques via les médias sociaux. Toujours en France, seulement 29% des consommateurs postent des commentaires en ligne sur leurs offres et leurs produits.

Source : http://www.cio-online.com/

Kiosque

DAF Magazine, Le nouveau rendez-vous des Directeurs Administratifs et Financiers

Au cœur de l’entreprise et de sa stratégie, la fonction administrative et financière est devenue polymorphe. Aux compétences métier incontournables s’est ajouté un éventail de domaines d’intervention faisant du DAF un véritable chef d’orchestre et « bras droit » du dirigeant.

Pour faire face à ce défi, les éditions Editialis lancent DAF Magazine, qui aborde plusieurs sujets chaque mois : Des stratégies d’entreprises décryptées sous l’angle gestion/finance, des témoignages de DAF, Le dossier pour analyser un sujet « au coeur de votre métier », associant état de l’art et conseils d’experts, illustré de cas pratiques et le cahier pratique pour faire le point dans les domaines-clés :gestion, comptabilité, fiscal, social, RH…

DAF Magazine est disponible sur abonnement annuel, au prix de 99 euros (soit neuf numéros dont deux doubles). Le numéro un est paru le 1er novembre dernier.

www.daf-mag.fr

DERNIERES VIDEOS