MENU

l'actu wellcom

février 2012
Accueil > Wellnews

Actus

La saga « Star Wars » revient en force

Les Editions ATLAS ont lancé le 25 février dernier la nouvelle collection « Star Wars Comics Collector ».

Réalisée en partenariat avec les Editions Delcourt, spécialiste de la BD Star Wars en France, cette collection totalement inédite proposera des numéros « vintage », à l’image des comics américains publiés par Marvel dans les années 70. Le premier numéro sera lancé au prix exceptionnel de 0,99€, pour le plus grand plaisir des fans !

Avec cette collection exclusive, Les Editions ATLAS dont Wellcom assure les relations presse, proposeront, toutes les deux semaines, deux nouvelles aventures de la saga parues dans les années 70. Les plus grands fans pourront ainsi avoir le loisir de découvrir ou redécouvrir dans son intégralité la saga culte de Georges Lucas.

Chaque comics est constitué de :
– La couverture originale des comics « vintage » ;
Deux aventures « vintage » revisitant les moments cultes de la saga Star Wars ;
Quatre pages éditoriales 100 % inédites, le « Holo-news », véritable journal de bord des aventures comics Star Wars ;
Une aventure, aux traits plus modernes, reprenant les thèmes des comics originaux, ou des bonus exclusifs.

Dans le cadre du lancement de cette nouvelle collection, les fans et les plus curieux pourront tester leurs connaissances grâce à un quiz Star Wars de 20 questions, accessible sur un site événementiel spécialement conçu à cette occasion : www.quizstarwarscomics.editionsatlas.fr . Les meilleurs auront ainsi la chance de gagner l’intégralité de la collection ou des exemplaires du N°1 !

Les Star Wars Comics Collector sont disponibles en kiosque et dans de nombreuses librairies spécialisées BD.

Tendances

En télévision, tout change, rien ne change

Le baromètre d’image de la télévision en France réalisé depuis 10 ans par Ipsos MediaCT pour le Syndicat National de la Publicité Télévisée (SNPTV) montre que, en parallèle de la montée en puissance d’internet, les Français restent très attachés à la télévision. La télévision joue incontestablement un rôle fédérateur dans la famille : 71% des Français pensent que la télé est « le média qui rassemble le mieux la famille », 75% « aiment regarder la télé en famille », 78% « aiment parler en famille de ce qu’ils ont vu ou ce qu’ils vont regarder ». La télévision est aussi le premier media de proximité, abordant de nombreux sujets « proches de la vie quotidienne. La télévision c’est aussi la force du direct, avec l’association de l’image et du son. La télévision est ainsi plébiscitée pour suivre les grands événements. Dans le même temps, la frontière entre internet et télévision devient de plus en plus difficile à appréhender. Plus de 40% des Français ont en effet déjà regardé un programme de télévision sur un ordinateur, 60% connaissent au moins dans le principe les nouveaux services TV comme la télévision de rattrapage, la vidéo à la demande ou le podcasting.

Avec d’un côté l’apogée du haut débit dans les foyers, de l’autre la commercialisation des premiers écrans TV connectés à internet, difficile de faire des pronostics… Internet reconfigure la télévision et, simultanément, la télévision propulse les usages de l’internet. De nouvelles pratiques émergent, le mobile entre dans la partie. Une révolution à suivre…

Actus

Rejoignez l’équipe de France contre le cancer

Grand rendez-vous annuel d’information, la Semaine nationale de lutte contre le cancer constitue non seulement le plus grand événement de sensibilisation du grand public, mais aussi une vraie fête pour l’espoir.

Evénement majeur pour la Ligue, la Semaine nationale de lutte contre le cancer du 8 au 14 mars 2010 constitue un moment unique de partage et d’échange autour d’une cause pour laquelle nombre de Françaises et de Français se mobilisent au quotidien. C’est également pour la Ligue l’occasion de rappeler que chacune et chacun peut être utile dans cette lutte.

La Ligue crée l’équipe de France contre le cancer

En France, 70 % de la population est concernée directement ou indirectement par le cancer.
Aussi, la Ligue lance cette année un défi à la maladie en rassemblant le plus grand nombre de personnes au sein de l’équipe de France contre le cancer.
Malades, proches de malades, personnels de santé, chefs d’entreprise, salariés, adolescents, enfants, élus, personnalités du monde du sport et de la culture, journalistes… la Ligue lance l’un des plus grands mouvements de son histoire en invitant toute la population à rejoindre l’équipe de France contre le cancer.
Objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre que la maladie cancéreuse est à la fois un problème de santé et de société. L’équipe de France contre le cancer regroupera toutes les personnes désirant d’une manière ou d’une autre se mobiliser contre le cancer en :Relevant un défi ;Faisant un don à la Ligue ;Devenant bénévole.

L’agence Wellcom, en charge des relations presse de la Ligue contre le cancer, prévoit également une action dans ce cadre là le 11 mars 2010 : les 70 collaborateurs porteront le maillot de l’Equipe de France contre le cancer pour sensibiliser le plus grand nombre et soutenir cette grande cause !

Si vous aussi, vous souhaitez mettre en place une journée « Orange et bleu », c’est simple ! Commandez vos maillots sur www.ligue-cancer.net/efcc.

Plus d’information sur www.ligue-cancer.net

Interview

La voix du monde depuis 20 ans

Interview de Philippe Thureau-Dangin, Directeur de la rédaction de Courrier International

Courrier International vient de fêter son 1000ème numéro… L’occasion pour Wellnews de revenir sur près de 20 ans de succès pour ce journal résolument différent en compagnie de  Philippe Thureau-Dangin, le Directeur de la rédaction de Courrier International.

Depuis octobre 2008 Président du directoire de Télérama, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Courrier International et, depuis novembre 2001, Président du directoire de Courrier international, Philippe Thureau-Dangin est titulaire d’une maîtrise de Philosophie et diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Rouen. Il a fondé en 1998 les Editions Exils, dont il est aujourd’hui le directeur général, et est également l’auteur de “la concurrence et la mort” publié aux Editions Syros Collection.

Dans un contexte difficile pour la presse, comment se  porte Courrier International ?

Courrier international se porte bien, malgré la crise. La diffusion est globalement stable. Et nous avons compensé le manque à gagner de la publicité par la création de nouveaux produits, par des numéros spéciaux, par la mise en route d’une boutique électronique, etc. Il est clair que Courrier international, qui fêtera ses 20 ans à l’automne 2010, est devenue une référence, une vraie marque, et qu’il est possible de diversifier ses activités. La seule limite que nous nous fixons, c’est de rester dans notre mission première, d’apporter le regard de la presse étrangère sur les différents thèmes de l’actualité.

Vous venez de fêter votre 1000ème numéro… A vos yeux,  comment a évolué la presse internationale au niveau du traitement de  l’information, du ton des journaux, de la liberté de la presse au fil des 20  dernières années ?
Il faut distinguer plusieurs régions du monde, trois au moins. Tout d’abord, les pays émergents. Au cours de ces 20 ans, dans des pays comme la Chine et l’Inde, les classes moyennes sont plus importantes, et la presse écrite “papier” a pris un essor formidable, avec des diffusions en hausse, et une indéniable professionnalisation des différents journaux. Bien entendu, les journalistes chinois ne peuvent pas tout dire, mais ils peuvent parfois repousser un peu les limites… C’est ce qui explique que malgré la crise, le nombre de quotidiens vendus dans le monde est en hausse. Second groupe : le tiers monde, où la presse n’a guère bougé. Souvent sans moyen, aux mains d’intérêts financiers ou du pouvoir, elle a du mal à faire son travail et à évoluer. Une grande partie des journaux africains proposent néanmoins des versions internet, afin de toucher la diaspora, ce qui est une démarche intéressante. Enfin, le monde dit développé. Là, la presse a considérablement changé, à cause des autres médias, télés d’infos en continu, internet, presse gratuite, etc. Les groupes de presse ont perdu de leur superbe et ont licencié. Pour faire face à la crise, les journaux ont innové, dans leur format, le rubricage, la hiérarchie des infos, l’équilibre images-textes. Certains journaux ne sont plus des “newspapers” mais des “viewspapers” qui donnent des points de vue et de la réflexion… Sur la question de la “liberté de la presse”, il ne me semble pas qu’elle ait beaucoup changé depuis 20 ans dans le monde dit développé : cette liberté s’arrête quand les conflits d’intérêt sont trop aigus ou que le journaliste lui-même décide de s’autocensurer.

Peut-on parler d’une mondialisation de l’information, d’une  certaine forme d’uniformisation à la fois dans les sujets traités et dans la  manière de les traiter ?
L’actualité est mondialisée, les grands titres sont souvent les mêmes d’un bout à l’autre de la planète, la photo choc d’une femme en pleurs ou d’un manifestant en sang va faire le tour du monde en quelques secondes et être reprise sur les unes des journaux et les pages d’accueil des sites. Cela dit, la diversité des traitements journalistiques existe toujours. Chaque pays ou aire culturelle a ses traditions en matière d’écriture et parfois de mise en page. Les points de vue sur l’actualité aussi divergent d’un continent à l’autre. En fait, face à la mondialisation économique, financière et technologique, il existe un mouvement inverse de particularisme, ou de résistance des traditions. Un article d’un journal arabe n’a rien à voir avec un article japonais ou un article français. Le premier joue sur la répétition, le second sur l’enveloppement et un certain impressionnisme, le troisième ressemble toujours un peu à une dissertation ou une copie de Sciences-Po !

Actus

Un centre d’excellence en recherche biomédicale

igbmcL’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC), l’un des principaux centres d’excellence en recherche biomédicale en Europe, accorde sa confiance à l’agence Wellcom, pour la gestion de ses relations presse. Objectifs : asseoir la position de l’IGBMC, au niveau national, en tant que pôle de recherche d’excellence, et soutenir les enjeux forts de développement de l’Institut impulsés par sa nouvelle équipe de direction.

L’IGBMC est un Institut de recherche publique fondé en 1994 par Pierre Chambon, biologiste français découvreur du mécanisme d’action des hormones stéroïdes. Il compte environ 700 personnes et représente l’une des plus grandes unités de recherche biomédicale française associant le CNRS (sciences biologiques), l’Inserm et l’Université de Strasbourg. Les recherches conduites à l’IGBMC s’étendent de l’analyse de la structure des protéines à l’étude des mécanismes de l’expression des gènes, dont la dérégulation accompagne la plupart des cancers. Ainsi, de nombreuses équipes de l’IGBMC travaillent en étroite collaboration avec la faculté de médecine sur des thématiques variées allant du cancer aux retards mentaux ou aux myopathies.

Wellcom met en place un programme de relations presse visant à véhiculer une image claire des missions, enjeux et expertises de l’IBGMC en termes de recherche, et donner un juste reflet au grand public de son rôle majeur au niveau de la recherche biomédicale internationale.

Pour répondre à ces objectifs de visibilité et de lisibilité, Wellcom travaillera sur la médiatisation des travaux particulièrement innovants menés à l’IGBMC, et, au niveau plus institutionnel, sur son expertise et sa participation au rayonnement de la recherche scientifique française à travers le monde.

En savoir plus : www.igbmc.fr

Actus de l'agence - Portrait

Patrick Lenancker, Président des SCOP

Son parcours

Patrick Lenancker débute sa carrière à l’Instep Léo Lagrange, qui est aujourd’hui une Scop spécialisée dans la formation. Il devient ensuite Chargé de mission pour une boutique de gestion  ESPACE dont le bureau d’études est également une Scop. En 1987, il crée avec deux amis, la Scop Arpège, un organisme de formation et de conseil qui accompagne les entreprises dans leurs mutations et l’évolution des compétences de leurs salariés. Fin 2001, il cofonde A Cappella, seul centre d’appels coopératif en France. En juillet 2005, le groupe de Scop constitué de Arpège et A Cappella créent la Scop A2SE, spécialisée en conseil en hygiène, santé et sécurité au travail, puis un établissement secondaire d’Arpège et d’A Cappella à Lyon. Aujourd’hui le groupe de Scop comprend plus d’une centaine de salariés.

Impliqué dans la vie du mouvement depuis plus de 20 ans, Patrick Lenancker est élu Président de la Confédération Générale des Scop en 2006 après avoir exercé pendant 6 ans la fonction de Vice-président. Patrick Lenancker est également élu de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Grand Lille (Nord) et Président du Conseil National du Crédit Coopératif. Patrick Lenancker est également membre du Conseil économique et social et environnemental.

Ses perspectives pour SCOP

La Scop, ou Société Coopérative de Participative est une entreprise dont les salariés sont associés majoritaires et qui repose sur un fonctionnement démocratique, une répartition équitable des bénéfices et la priorité à la pérennité de l’entreprise. Les salariés associés participent aux grandes décisions stratégiques en assemblée générale selon le principe une personne = une voix. Les bénéfices reviennent d’abord aux salariés sous forme de participation, d’intéressement, ainsi que des dividendes pour les salariés associés au capital, et à l’entreprise sous forme de réserves non distribuables qui consolident les fonds propres et garantissent sa pérennité au service de l’emploi. Les salariés qui deviennent associés d’une Scop développent un esprit de responsabilité et un esprit d’équipe. Associés au capital, aux décisions, aux résultats de l’entreprise, formés aux rouages de l’entreprise et à sa vie coopérative, ils travaillent en co-entrepreneurs.

La crise remet en cause un système économique fragile et de nombreux dirigeants ou salariés, cadres ou employés sont à la recherche de modèles différents. Les Scop et leurs valeurs sont au cœur de l’actualité. Par leur fonctionnement démocratique et leur gestion financière particulière, les Scop apportent une réponse adaptée à ces attentes nouvelles. Aujourd’hui, les Scop réaffirment leur identité et le succès économique de leur modèle entrepreneurial. Elles portent le drapeau d’un nouveau mode entrepreneurial, pragmatique et cohérent, qui assume sa volonté de réconcilier performance économique et sociale. En dix ans, les Scop ont permis de créer et de pérenniser 6 600 emplois, avec un taux de survie des entreprises créées ou reprises, de 57% contre 52% en moyenne en France. En 10 ans également, 1 600 coopératives et près de 12 000 emplois ont été créés. Alors que la France a vu 100 000 destructions nettes de postes en 2008, les Scop ont stabilisé leurs emplois. Depuis 2007, ce sont 200 nouvelles Scop qui sont créées chaque année, générant en moyenne 1 500 nouveaux emplois.

Actus

L’INRA recrute 62 chercheurs

inraPremier organisme de recherche agronomique en Europe, l’INRA, a lancé le 19 janvier 2010 une campagne de recrutement de chercheurs français et étrangers pour intégrer ses unités de recherche réparties sur l’ensemble du territoire national. Pour la 3ème année consécutive, l’institut a confié les relations presse de ses campagnes de recrutement à l’agence Wellcom.

Cette année, l’INRA propose à 62 chargé(e)s de recherche de venir renforcer les équipes en place, afin de répondre aux enjeux internationaux au cœur des orientations de recherche de l’Institut : une alimentation saine et de qualité, une agriculture compétitive et durable, et un environnement préservé et valorisé. Les recrutements sont ouverts dans de nombreuses thématiques scientifiques telles que la biochimie, la biologie moléculaire, la génomique, la génétique, la nutrition humaine et animale, la microbiologie, l’écologie, l’agronomie, la biologie cellulaire, la physiologie, la modélisation, les mathématiques, l’économie, la sociologie, l’immunologie, les milieux naturels…
« L’excellence des chercheurs recrutés aujourd’hui détermine notre capacité à faire face demain aux grands défis de la recherche en alimentation, agriculture et environnement » souligne Thierry Boujard, adjoint au Directeur des ressources humaines de l’INRA.

Le recrutement se fait par voie de concours sur dossier puis audition des candidats admissibles. Pour plus d’informations : www.inra.fr / Rubrique : « Les hommes et les femmes ».

Focus Créa

Campagne d’affichage Confédération Pyrénéenne du Tourisme

Dans le cadre de l’organisation d’un roadshow en Espagne, la Confédération Pyrénéenne du Tourisme (CPT), qui regroupe et fédère les principaux acteurs de l’économie touristique autour du massif des Pyrénées, a souhaité attirer l’attention des touristes espagnols potentiels sur tous les avantages qu’offre la région en matière de tourisme hivernal. 38 stations, 1 000km de pistes, 132 jours skiables/an… autant d’atouts uniques développés au cœur d’une campagne d’affichage de grande envergure par Wellcom.

Actus

Le Crédit Coopératif lance l’option « Solidaires Ensemble » de sa Carte Agir

Pour un don sur mesure à chaque retrait et paiement

Pionnier de la finance solidaire en France, le Crédit Coopératif innove grâce à l’option « Solidaires Ensemble » de sa Carte Agir qui répond à la demande de ses clients – particuliers porteurs de cartes et associations bénéficiaires des dons.

Cette carte bancaire permet au porteur de faire lui-même, à chaque retrait ou paiement, et selon les modalités qu’il décide, un don à une des dix associations partenaires. Ce don, compris entre 0,05€ et 50€ à chaque opération, vient s’ajouter au don fait par le Crédit Coopératif depuis 2002 de 0,06€ sur tous les retraits et 0,12 € aux distributeurs des réseaux Crédit Coopératif et Banques Populaires.

La Carte Agir « Solidaires Ensemble » est disponible en trois modèles, sans surcoût, permettant à chacun, quelles que soient ses attentes, de faire acte de solidarité : Carte Visa Classic Agir, Carte Visa Electron Agir et Carte Visa Premier Agir.

Le Crédit Coopératif, que Wellcom accompagne dans la gestion de ses relations presse, est une banque à part entière : elle exerce tous les métiers et expertises du banquier. Mais sa vocation et son choix c’est d’être une banque coopérative, mettant ses métiers au service des acteurs d’une économie responsable, respectueuse des personnes et de leur environnement. www.credit-cooperatif.coop

Tendances

Les Français indécis sur les jeux d’argent en ligne

Le cinquième volet de la saison 2009 des « Enjeux du Quotidien », réalisés par TNS Sofres pour l’EPIQ a porté sur « les Français et les jeux d’argent sur Internet ». Principaux enseignements de cette édition : pour les jeux d’argent, Internet occupe une place encore marginale. 45% des Français ne connaissent aucun site de jeux d’argent en ligne. Parmi les Français qui jouent aux jeux d’argent en général (48% des Français), ils ne sont que 4% à jouer à des jeux d’argent sur Internet, préférant les jeux de tirage comme le loto (72%) et les jeux de grattage (69%). Par ailleurs, seuls 19% des Français déclarent faire confiance aux sites de jeux d’argent sur Internet, dont 3% tout à fait confiance. S’agissant de la prochaine ouverture à la concurrence des jeux d’argent sur Internet de type paris sportifs ou poker au 1er janvier 2010, les Français sont un peu plus de la moitié (54%) à se dire au courant. Tandis que 61% des joueurs assidus (souvent) disent être au courant de la prochaine ouverture à la concurrence.

CHIFFRE

Linkedin, Twitter, Google +, Viadeo,… : de belles performances ?

Même si Facebook reste le leader incontesté de la toile sociale (796.506.640 d’utilisateurs dans plus de 200 pays différents au 15 janvier 2012), d’autres outils sociaux font parler d’eux en 2012. Zoom sur LinkedIn, Twitter, Google + et Viadeo. L’étude Regus révélait que 43 % des entreprises mondiales affirment que le média social Internet est un vecteur de plus en plus important pour gagner de nouveaux clients ou fidéliser la clientèle existante.

Voir l’étude

Kiosque

Nouveau en kiosque SHAPE

SHAPE est un nouveau magazine féminin qui entend se faire une place importante au sein de sa famille de presse. Avec le succès de ses 27 éditions internationales et une place de leader aux Etats-Unis, SHAPE offre à toutes les femmes une nouvelle approche de leur forme, de leur santé et de leur look. Ce bimestriel se positionne entre un magazine féminin et un magazine santé. Disponible en kiosque depuis le 19/01/2012 au prix de 2,80€.

En savoir plus : http://www.shapemagazine.fr/

DERNIERES VIDEOS