MENU

l'actu wellcom

septembre 2011
Accueil > Wellnews

Tendances

Les consommateurs adoptent la « multicanal attitude » !

Selon le dernier baromètre On-Off-Mobile réalisé par les Pages jaunes et TNS Sofres, 54% des Français estiment que l’utilisation de plusieurs canaux pour communiquer rend les messages plus clairs et plus faciles à comprendre, soit 9% de plus qu’en 2008. Les consommateurs ont donc bien intégré « l’esprit multicanal » : 47% affirment avoir remarqué que les marques s’adressaient à eux via plusieurs moyens de communication (+11 points par rapport à 2008), notamment dans les secteurs de la téléphonie, d’Internet, de la banque/assurance et de l’automobile. Ils sont aujourd’hui 41% à avoir combiné la visite d’un magasin avec une recherche d’infos par Internet sur un produit en particulier (+8 points en un an). Si le consommateur croise ses sources, c’est parce que ses attentes diffèrent selon le media. De la presse, il attend essentiellement de « l’information » sur les produits et les services ; d’Internet, des offres promotionnelles intéressantes ; la télé, quant à elle, est majoritairement perçue comme le vecteur de pubs innovantes. Petit dernier arrivé dans la famille multicanal, le téléphone mobile reste encore en marge : 23% des Français interrogés disposent désormais de l’Internet mobile (contre 20% en 2008), mais seul 1/5ème dit l’utiliser réellement.

Pour plus d’informations.

Actus

Le combat des chefs : une grande animation culinaire

hammersonPour la première fois, du 4 au 16 mai, le centre commercial Espace Saint Quentin va combler tous les clients gastronomes en organisant une grande opération culinaire. Cette animation s’articule autour de deux volets : apprentissage et ateliers pour les clients pendant la semaine et combat spectaculaire de professionnels les samedis.

Du lundi 4 mai au vendredi 15 mai, des ateliers de cuisine animés par un chef auront lieu dans une cuisine implantée dans le centre afin de permettre aux clients d’apprendre à réaliser des recettes inédites pour impressionner leurs invités. Après avoir appris les astuces et tours de main des pros, ils pourront déguster le plat qu’ils auront réalisé : travail de la verrine, recettes de nos grands mères, dessert original, recettes d’ailleurs ou encore apéritif dinatoire. Les mercredis 6 et 13 mai, ce sont les enfants qui auront droit à une formation personnalisée pour apprendre à faire une entrée qui en jette, un dessert au chocolat, un dessert au fruit ou un plat facile.

Les samedis 9 et 16 mai, place aux professionnels avec un combat entre deux jeunes chefs du CFA de Versailles qui s’affronteront pour réaliser des plats imposés. Les plats seront goûtés par les clients du centre, qui voteront pour désigner leur chef préféré. Un grand jeu concours par tirage au sort est également organisé dans le centre pour tenter de gagner 1 cuisine équipée IXINA d’une valeur de 7000 € HT, 1 coffret évasion sensation ou 2 plateaux WII FIT. Les enfants ayant participé aux ateliers ne seront pas oubliés puisqu’ils pourront gagner, quant à eux, des jeux de Mario Kart.

Retrouvez toutes les informations sur www.espacestquentin.com.

Le centre commercial Espace Saint Quentin appartient à Hammerson, dont Wellcom est chargé des relations presse.

Interview

Laurence Ferrari, le 20h de TF1 en vitesse de croisière

Interview de Laurence Ferrari, Présentatrice du JT de 20h de TF1

Laurence ferraritf1Juillet 2008 : PPDA tire sa révérence du 20h de TF1. Pour le remplacer, la direction de la chaîne désigne Laurence Ferrari. Pari osé ? Choix pérenne ? La journaliste a accepté de se confier à Wellnews pour un premier bilan à quelques mois de la fin de cette 1ère année.
Laurence Ferrari débute comme pigiste à l’AFP et à l’édition Rhône-Alpes du Figaro Magazine en 1986, puis à Europe 2 à Lyon et traite ensuite la rubrique « santé » sur Europe 1 entre 1986 et 1997. En 1997, elle présente les journaux de LCI de 6h à 10h et intègre l’année suivante France Info. Pigiste à l’hebdomadaire Le Point à partir de 1994, elle devient chroniqueuse sur TF1 dans Combien ça coûte ?, puis sur France 2 dans Studio Gabriel. Jusqu’en juin 2006, elle anime sur TF1 Vis ma vie, ainsi que Sept à huit. De juin 2002 à juin 2006, elle est également la remplaçante de Claire Chazal au journal de 20h de TF1. En septembre 2006, Laurence Ferrari rejoint Canal+ pour présenter Dimanche +. Elle présente parallèlement Le journal inattendu sur RTL. À l’été 2008, elle revient sur TF1 pour présenter le JT de 20h, succédant ainsi à Patrick Poivre d’Arvor.

Vous avez pris les rênes du 20h de TF1 à la rentrée 2008… Un premier bilan à 3 mois de la fin de cette première année ?
Le 20H de TF1 est en bonne santé ! Avec Michel Floquet, rédacteur en chef, nous avons trouvé le point d’équilibre entre le « news » qui est l’ADN du journal et le traitement un peu plus magazine que nous voulions instaurer depuis la rentrée. La force de la rédaction de TF1 est sa capacité à traiter l’événement, à se mobiliser sur le direct. Nous souhaitions permettre aux journalistes de s’exprimer sur d’autres formats, plus longs que les sujets traditionnels. Cela correspond aussi à un besoin des téléspectateurs de voir des enquêtes qui approfondissent un thème. D’autre part, nous avons proposé à 3 reprises, des « pages spéciales » dans le journal qui nous ont permis, là encore, d’installer une autre écriture télévisuelle. Le principe, c’est 3 ou 4 sujets sur un thème central, avec une immersion sur le terrain en ce qui concerne la présentation. Nous sommes partis avec les équipes du 20h à Kaboul, auprès des soldats français engagés en Afghanistan, puis à Beauvais en Picardie pour une spéciale hôpital, enfin dans les Deux Sèvres pour illustrer le thème : « Comment les français s’en sortent face à la crise ». A chaque fois, cette formule a rencontré un large succès. Nous en préparons plusieurs d’ici cet été. Donc le bilan est très positif, nous avons encore de nombreuses idées d’innovation du journal que nous pourrons développer avec des audiences très stables, ce qui est encourageant !

Sa nouvelle formule comprend notamment une enquête et un point météo. L’initiative porte-t-elle ses fruits ?
Oui, l’enquête est désormais l’un des points forts du journal. Nous en proposons une dans chaque édition du JT. Il s’agit de formats de 3 ou 4 minutes qui nous sont proposés par les journalistes de la rédaction. Soit sur des thèmes de société, soit sur des sujets d’actualité qui méritent un traitement plus long qu’une minute trente. Dans le cadre d’un journal plus lisible, plus hiérarchisé, nous voulions pouvoir varier le rythme du conducteur et offrir une plus grande diversité de sujets à nos téléspectateurs. Nous poursuivrons bien sûr les enquêtes du 20h la saison prochaine. Concernant la météo, le fait d’accueillir Evelyne Dhéliat sur le plateau marque notre volonté d’inscrire le journal au cœur des programmes de TF1, et la météo au cœur de l’information. C’est un moment convivial qui a été très bien accueilli par les téléspectateurs.

L’interview « coup de poing » est votre marque de fabrique, un style qui suscite néanmoins des avis partagés. Est-ce une façon d’infléchir un journalisme devenu trop politiquement correct avec le temps ?
Il n’y a pas de volonté autre de ma part que de poser des questions claires et précises aux hommes et femmes politiques qui viennent sur le plateau. Le politiquement correct est une hydre qui ressurgit régulièrement mais qui agite surtout la sphère journalistique ! Ma principale préoccupation est d’apporter des réponses aux questions que se posent les téléspectateurs et plus généralement les Français. Vous le savez, j’adore la politique et particulièrement les interviews politiques. Pour autant, j’essaye de ne pas céder à la facilité des questions trop « politico-politiciennes ».

Actus de l'agence

Un pôle Consumer renforcé !

vbwellcomDans le cadre de son développement, Wellcom renforce son expertise en créant un département dédié à la communication RP Consumer.

Avec l’arrivée de Valérie Brenta, nouvelle directrice de clientèle, Wellcom consolide ainsi son expertise autour des produits et des marques de grande consommation.

Aujourd’hui, le pôle Consumer compte déjà des marques grand public comme Scotch-Brite, Post-it, Scotch, Intersport, Greenweez.com, Okipi, Showroomprive.com, la Collective des Apéritifs à Croquer…

Avec près de 18 années d’expérience en RP Consumer, Valérie Brenta a débuté sa carrière au sein du bureau de presse Id Claire. Elle a ensuite passé 14 ans à l’agence Beau Fixe pour gérer et développer les relations Presse / relations publiques de nombreuses entreprises dans les secteurs agroalimentaire (Lustucru, Heinz, McCain, Lesieur, Nestlé, Coca-Cola, Volvic, Pommery…), hygiène/santé (Tampax, Durex, Vania, Nett, Demak’up, Entendre…), environnement de la maison/art de la table (Nespresso, Bodum, Melitta, Tefal…), enfance (Dodie, LeapFrog, Lego, Pampers…).

Actus

O’Parinor crée l’opération le Show : un grand casting pour trouver son égérie

hammersonoparinorDu 4 au 18 avril 2009, le centre commercial O’Parinor crée l’événement en organisant un casting géant pour élire celui ou celle qui deviendra l’égérie du centre. Cette opération comprend un large dispositif avec l’organisation d‘un véritable show au sein du centre et la mise en place d’une stratégie web 2.0 pour créer du buzz tout en générant du trafic dans le centre.

Depuis le 2 mars et jusqu’au 11 avril, tous les clients du centre et les internautes peuvent se connecter sur un site web spécialement créé pour l’occasion (www.oparinor-le-show.com) et se pré-inscrire au grand casting avant d’aller se faire photographier dans le centre. Un jury composé des commerçants du centre choisira parmi les candidatures les 30 mannequins qui viendront défiler le 18 avril dans le centre commercial. Ce jour là, le centre fera son Show en organisant trois défilés sur les thèmes « Chic », « Glam » et « Street », mettant en scène des vêtements prêtés par les enseignes du centre et présentés par les 30 finalistes. Le mannequin élu par les internautes sera révélé sur le site le 18 mai et gagnera quant à lui, 1000 € de chèques cadeaux du centre. Le centre O’parinor appartient à Hammerson, dont Wellcom est chargée des relations presse.

Actus - Portrait

Jérôme Duprez, Président du Groupe familial Moret Industries

jerome DuprezmoretSon parcours :
Diplômé d’une école d’ingénieur et de l’IAE, Jérôme Duprez a débuté sa carrière à La Compagnie des Signaux où il reste 5 ans, dont 2 ans en Afrique. Il intègre le groupe Moret en 1988, en tant que Responsable qualité tout d’abord, puis il prend la direction de la société Deplechin en 1989. C’est en 2004 que Jérôme Duprez prend la présidence du groupe.

Ses perspectives pour Moret Industries :
Moret Industries fête cette année ses 140 ans. Pour assurer la pérennité de son développement, le groupe compte tout naturellement privilégier le long terme – au contraire du « court-termisme » ambiant qui a, sans aucun doute, mené l’économie globale à la crise actuelle. Cette grande orientation se traduit par la poursuite d’un processus engagé depuis longtemps : additionner les compétences par la croissance externe afin de conforter la fédération de PME complémentaires. Celles-ci sont intégrées actuellement dans 2 grands pôles d’activité: la conception et la fabrication de pompes industrielles d’une part, et d’autre part le développement de process industriels dans les métiers de la sucrerie, de l’alcool, du séchage industriel et de l’environnement. L’organisation du groupe Moret Industries permet de placer l’homme au centre de l’activité et conduit ces PME à allier l’autonomie et l’adaptabilité. Pour contribuer à son développement, le groupe s’est entouré d’un partenaire financier, Unigrains, désormais détenteur de 15% du capital. Cette opération vise à solidifier la croissance du groupe… une croissance qui va se poursuivre à l’international ou Moret Industries est déjà présent : Chine, Pologne, Abou Dhabi, Maroc et Brésil. Demain, le groupe compte s’implanter en Inde et aux Etats-Unis notamment, où des accords de partenariat portent déjà leurs fruits.

Actus

Scotch-brite 2009 : l’entretien…nouvelle génération!

image scotch britescotch briteChiffons secs ou humides ? Non rayant ou très grattant ?
Envie de couleurs ? Besoin de naturel ? Accro au design ?

image scotch briteParce qu’il existe mille et une façons de faire le ménage, autant d’usages, d’envies que de produits performants… La marque Scotch-Brite™, dont Wellcom assure les relations presse, répond à tous les besoins, à toutes les tendances, avec toujours plus d’efficacité et d’innovations. Scotch-Brite™ 2009 : l’entretien… nouvelle génération !

image scotch briteDes formes, du volume, des matières, des produits malins, originaux et pratiques, des conseils, trucs et astuces, pour toutes les envies de propre !

Des formes, du volume, des matières, des produits malins, originaux et pratiques, des conseils, trucs et astuces, pour toutes les envies de propre !

Focus Créa

Annonce presse pour Harmonie mutualité

harmonie mutualitéA travers la capitalisation sur l’identité « Harmonie », via l’univers de la sérénité, Wellcom résume le bénéfice des valeurs de la mutuelle. La campagne nationale et régionale Harmonie Mutualité évoque le bien-être, par les services offerts et le sentiment de quiétude immédiatement conféré par le nom de la marque.

Actus

Up&Net, des cadeaux à la carte

upnetUp&Net, société française, éditeur de solutions de cartes cadeaux (Sesamea) et monétiques, accorde sa confiance à Wellcom pour la gestion de ses relations presse. Objectifs : renforcer le positionnement de Up&Net, acteur de référence sur son marché et médiatiser toutes les dimensions de l’entreprise, ses métiers, ses offres et son savoir-faire auprès du grand public et des professionnels.

Afin d’asseoir ce positionnement, Wellcom met ainsi en place un programme de relations presse visant principalement à développer la visibilité d’Up&Net auprès de ses différentes cibles presse et soutenir les nombreux événements qui ponctueront l’année 2009.

Fondée en 2005 par Florent Guibert et Stéphane Wallart, la start-up parisienne, lauréat de Paris Entrepreneur en 2008 propose notamment la solution de cartes cadeaux multi-enseignes internet : Sesamea, et aide les internautes dans leurs recherches de cadeaux avec son guide Cadeaux Avenue. Le navigateur Up&Net permet d’effectuer des paiements sur tout type de site de e-commerce, en s’appuyant sur les interfaces de paiements déjà existantes.

Aujourd’hui, avec près de 250 partenaires, la société emploie 15 personnes et est en pleine croissance.

Tendances

La presse a le vent en poupe !

La presse a le vent en poupe !

Les quotidiens ont gagné des lecteurs en 2008 pour la deuxième année consécutive, mais les magazines ont souffert d’une fragmentation des audiences, selon les résultats de l’étude Audipresse sur l’audience de la presse française publiée en mars. Chaque jour en 2008, 24,3 millions de personnes ont lu au moins un titre de presse quotidienne, soit 48,6% de la population âgée de 15 ans et plus. Les quotidiens ont gagné plus d’un million et demi de lecteurs par rapport à 2007, une année qui avait déjà été particulièrement favorable aux journaux en raison de la forte actualité liée aux élections présidentielle et législative. L’audience des quotidiens régionaux a augmenté de 2,6% par rapport à la précédente vague de l’enquête portant sur la période juillet 2007-juin 2008. Celle des quotidiens nationaux a progressé de 0,9%, celle des quotidiens d’information gratuits de 4% et celle des hebdomadaires régionaux de 1,2%.

CHIFFRE

Google+ a été lancé officiellement le 29 juin 2011.
Le cap des 10 millions de membres a été officiellement franchi le 14 juillet 2011, après tout juste 2 semaines pour Google Plus.
Les utilisateurs publient plus d’un milliard de « partages » par jour.
Le site sysomos.com indiquait le 14/07/2011 avoir dénombré 107.000 messages de blogs, 30.000 articles d’actualité, 153.000 messages de forums et 1,9 million de tweets. Son analyse des « sentiments » montre qu’il y avait environ 85% d’avis positifs sur Google+.
D’après les estimations de Paul Allen, Google+ a réussi à atteindre le cap des 10 millions de membres en seulement 16 jours, contre 780 pour Twitter et 852 pour Facebook! En gros, il a fallu 2 semaines à Google là où Facebook et Twitter ont eu besoin d’un peu plus de 2 ans.

Source : www.webrankinfo.com

Kiosque

Naissance d’un nouveau magazine fantastique

 » Horizons Fantastiques « , un magasine mensuel consacré aux cultures de l’imaginaire et du fantastique.
Un objectif : être le plus éclectique possible en critiquant aussi bien les romans, les mangas, les films et les comics. On retrouve aussi des articles de fond sur des sujets plus généraux comme le voyage spatial, le mythe du chevalier ou l’auteur Robert E. Howard (l’auteur des romans Conan).

Un magazine qui comblera les lecteurs exigeants ou accompagnera sans peine les dernières séances de bronzage sur la plage.

Horizons fantastiques, mensuel d’Août 2011
Site officiel : http://www.horizons-fantastiques.com
Nombre de pages : 82
Prix : 4,90 euros

DERNIERES VIDEOS