Une présence néfaste

Ses conséquences coûtent 14 milliards d’euros par an aux entreprises françaises. De quoi s’agit-il ? De la cybercriminalité ? C’est non. Du mal de dos ? Pas plus. La première coûte...