Cosmonaute
Cosmonaute
Cosmonaute

Qui sont les prescripteurs du web ?

Un quart des Français commentent des produits et services via les avis Google, les sites marchands et les réseaux sociaux. Qui sont les « advisers », ces consommateurs-commentateurs qui peuvent défaire en quelques clics la réputation d’une marque ?

De l’avis à l’influence

Le digital place les marques sous la pression des avis et notations. « Les avis sont devenus une source d’information à part entière qui impacte l’acte d’achat, la satisfaction client et plus globalement le marketing », explique Marie Bernatas, Social Media Manager du pôle Activate de Wellcom. « Un marketing conversationnel émerge, s’appuyant notamment sur des plateformes d’avis directement pluggées aux sites web ». Les contenus publiés par les pairs (User Generated Content ou UGC) ont une influence grandissante : 39% des consommateurs en tiendraient compte (étude internationale « Dimension 2019 » de Kantar Media).

Les advisers, nouveaux influenceurs ?

Cette même étude révèle que les consommateurs ont plus confiance dans les sites d’avis de tiers et les opinions de leurs proches – ce qui semble plutôt normal – mais également davantage que dans les sites web des entreprises, les billets de blogs, ou encore les publications d’influenceurs. Soucieux de « mieux consommer », ils sont convaincus que le partage d’expérience permet de faire le bon choix. Pour les marques, les advisers sont ainsi devenus des relais précieux pour être au plus près des clients et prospects. « Nous incitons aux posts d’avis et les valorisons ensuite dans des campagnes, notamment d’activation », précise Marie Bernatas. Les contenus produits par les marques ne sont pas pour autant délaissés : 61% des Français considèrent qu’en combinant du « brand content » avec des avis de clients ils disposent de l’information la plus complète sur un produit ou un service (étude SmartFocus de novembre 2016). Plus que jamais, l’enjeu pour les marques est d’instaurer un dialogue avec les consommateurs !