Embarquement immédiat pour le Bourget avec Fabrice Galzin


Fabrice Galzin, Directeur Marketing & Développement du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget

Fabrice Galzin, Directeur Marketing & Développement du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget

 » Le choix de Wellcom a été fait bien sûr à partir de son expérience, mais aussi pour l’esprit de cette agence, qui se rapprochait des orientations stratégiques et humaines des Salons Internationaux de l’Aéronautique et de l’Espace : créativité et dynamisme. « 

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget, dont Wellcom gère depuis novembre dernier les relations presse au niveau international, a ouvert ses portes hier.
Fabrice Galzin, Directeur Marketing & Développement du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget nous présente les nouvelles orientations stratégiques en terme de communication qui ont été prises pour cette 45ème édition.

 » La première décision a été de créer une Direction Marketing & Développement au sein des SIAE, Société organisatrice du Salon du Bourget. Cette volonté correspondait à un besoin d’ajouter à la mission classique d’organisateur plusieurs points : une perspective à la fois qualitative d’amélioration des services proposés aux clients du Salon (exposants et visiteurs), une orientation plus quantitative de création de nouveaux produits permettant de prospecter sur de nouveaux marchés générant du chiffre d’affaires et une refonte de la communication.

Ainsi, nous avons procédé à une « remise à plat » et une relativisation du Salon du Bourget dans son environnement. Le marketing n’existait pas dans les SIAE, ou du moins pas de manière structurée dans une direction définie, et il fallait mettre en place les outils d’analyse du marché, de la satisfaction clients, de sorte de dépasser le statut de N°1 mondial dans notre secteur d’activité (les salons aéronautiques), et d’anticiper à court et moyen terme les besoins émergents en qualité de service et en développement de nouveaux secteurs.

Paris Air ShowEn dehors de la compréhension, il y a eu une volonté de la Direction de garder un temps d’avance sur les concurrents internationaux, dont certains sont issus de grands groupes aux moyens de communication plus importants et ayant adopté une démarche marketing depuis plus longtemps. Il a fallu donc faire preuve de créativité, tout en mesurant les risques de lancer de nouveaux concepts tels que la sectorisation. Un concept permettant une meilleure lisibilité du salon qui s’est traduit par une nouvelle nomenclature.
La Direction Marketing & Développement s’est aussi placée dans une perspective de retour sur investissement de ses actions.
Reflétant ce changement d’état d’esprit et de perspective, ont été adoptés des codes nouveaux (logo, changement de ton de l’affiche) tout en restant dans une certaine tradition propre à l’aéronautique.

De la même façon, nous avons voulu mettre en place en amont un programme complet de relations avec la presse (qui n’étaient auparavant pas gérées par anticipation mais seulement au moment du Salon). N’organisant qu’un seul salon tous les 2 ans, les moyens internes des SIAE (25 permanents en année creuse), nous avons pensé qu’il était préférable de travailler avec une Agence Partenaire, capable d’anticiper les besoins, de s’adapter et de fonctionner avec une certaine autonomie si nécessaire. Le choix de Wellcom a été en partie dû à ces critères, bien sûr mais aussi à son expérience et l’esprit de cette agence, qui se rapprochait des orientations stratégiques et humaines des SIAE : créativité et dynamisme. De plus, le salon touchant plus de 50 pays, nous avions besoin d’une agence qui déploie notre communication à l’international. Wellcom et son réseau ECCO ont su montrer cette capacité et répondre à nos attentes.

Le Bourget 2003 en quelques chiffres :

– 4500 journalistes de 48 pays,
– Conférences de presse à Paris, Londres et Berlin,
– 1856 exposants de 42 pays,
– 226 aéronefs exposés,
– 500 000 visiteurs.