Elle court, elle court la rumeur

isrISR, société spécialiséé dans la recherche et le conseil en stratégie de Ressources Humaines, a mené une étude sur la rumeur dans les entreprises, auprès de 40 818 personnes en Europe (France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Allemagne, Suède, Finlande, Danemark et Norvège). Selon cette étude 67 % des salariés français et anglais déclarent apprendre généralement les problématiques relatives à leur société par la rumeur, et ce avant même que leur direction ne les en informe. L’impact de la rumeur est moins forte chez les Danois qui sont seulement 41% à affirmer être informés des grands changements de leur entreprise par ce canal. Les rumeurs se propagent notamment du fait que de nombreux dirigeants maîtrisent mal leur communication. Les salariés se sentent alors exclus des prises de décision et sont moins enclins à faire les efforts supplémentaires pour contribuer au succès de leur entreprise.

Ce n’est pas une rumeur : ISR a renouvelé sa confiance à Wellcom afin de développer sa visibilité et l’accompagner dans sa communication en France.