La Chaîne Info se déchaîne sur le net


jean claude dassierlciJean-Claude Dassier, Directeur général de LCI

Le 20 septembre dernier, LCI a lancé la nouvelle formule de son site Internet. Pour nous en parler, Jean-Claude Dassier, Directeur général de la chaîne. Diplômé en Droit, Jean-Claude Dassier a débuté sa carrière en 1964, en tant que Directeur adjoint de l’actualité à France Inter, puis à Europe 1. En 1987, il devient Directeur des Opérations à TF1 et assume parallèlement les fonctions de Vice-président d’Eurosport. En 1996, il cumule les casquettes de Directeur général de l’Antenne de LCI et Directeur des Opérations de TF1. Il occupe le poste de Directeur général de la chaîne depuis 1999.

Le site de la chaîne (www.lci.fr) vient d’être remodelé. Qu’apporte-t-il de nouveau en termes d’information ?

Notre nouveau site bénéficie bien entendu de tous les perfectionnements technologiques actuels. Aussi grâce au haut-débit, notre offre donne une large place à la vidéo, à l’interactivité et sacrifie aux blogs et autres podcasts sur lesquels il est aujourd’hui impossible de faire l’impasse. Ce que nous voulons, c’est créer une véritable synergie avec la chaîne afin qu’elle soit à l’écoute des internautes. On retrouve d’ailleurs cette synergie au sein de la rédaction puisque les journalistes d’e-TF1 ont rejoint la rédaction de LCI pour une addition des compétences qui porte ses fruits. En ce qui concerne le site, la navigabilité est simple et précise, le design plus attrayant et l’on enregistre déjà une nette progression en termes de trafic et de recettes publicitaires.

Une place importante est consacrée aux plateformes Overblog et WAT. Un mot sur ces outils et… quel est selon vous l’intérêt de créer de l’interactivité avec les internautes ?

Overblog est une plateforme dans laquelle TF1 a pris des parts, et WAT est un site communautaire. A travers l’intégration de ces outils, nous souhaitons répondre aux attentes des internautes. Pourquoi ? Notre challenge, c’est de conserver notre place de chaîne d’information N°1. LCI s’adresse aux CSP+, aux cadres actifs, et nous devons maintenir ce lien profond qui les unit à la chaîne. Notre site propose aujourd’hui le téléchargement de documents numériques réalisés par les internautes eux-mêmes, comme des vidéos par exemple, que la chaîne diffusera ensuite. C’est là notre défi le plus compliqué. Parce que nous voulons mettre le site et la chaîne au centre d’une communication globale avec tous les développements de l’Internet et de la téléphonie mobile. De cette manière, l’internaute-téléspectateur participe à la diffusion de l’information, avec ses moyens, dans le cadre d’une politique éditoriale définie par la chaîne. L’information pour et par l’internaute-téléspectateur lorsque les événements le requièrent.

D’après vous pourquoi LCI a-t-elle intérêt à se développer sur les nouveaux médias tels qu’Internet et la téléphonie mobile ? Quel est selon vous leur rôle dans le domaine de l’information ?

Lorsque je parle de maintenir le lien profond entre LCI et ses téléspectateurs, je n’oublie pas les nouvelles technologies qui le permettent plus aisément aujourd’hui. Avec la téléphonie mobile de 3ème génération, il devient possible d’avoir accès à l’information (image et son) à tout moment. Nos téléspectateurs, comme vous le savez, sont des cadres actifs, férus d’information. 80% d’entre eux sont équipés du haut-débit et leur intérêt pour les nouvelles technologies est vif. C’est pourquoi il faut pouvoir leur rendre ce service que de les garder connectés au monde en permanence. L’information à tout moment, c’est la raison d’être de ces contenus diffusés sur ces nouveaux médias. Pour nous, rester une grande chaîne d’information c’est coller avec les envies, désirs et attentes de notre public de haut niveau.

La Chaîne Info se déchaîne sur le net

octobre 7, 2006 11:04 Publié par

jean claude dassierlciJean-Claude Dassier, Directeur général de LCI

Le 20 septembre dernier, LCI a lancé la nouvelle formule de son site Internet. Pour nous en parler, Jean-Claude Dassier, Directeur général de la chaîne. Diplômé en Droit, Jean-Claude Dassier a débuté sa carrière en 1964, en tant que Directeur adjoint de l’actualité à France Inter, puis à Europe 1. En 1987, il devient Directeur des Opérations à TF1 et assume parallèlement les fonctions de Vice-président d’Eurosport. En 1996, il cumule les casquettes de Directeur général de l’Antenne de LCI et Directeur des Opérations de TF1. Il occupe le poste de Directeur général de la chaîne depuis 1999.

Le site de la chaîne (www.lci.fr) vient d’être remodelé. Qu’apporte-t-il de nouveau en termes d’information ?

Notre nouveau site bénéficie bien entendu de tous les perfectionnements technologiques actuels. Aussi grâce au haut-débit, notre offre donne une large place à la vidéo, à l’interactivité et sacrifie aux blogs et autres podcasts sur lesquels il est aujourd’hui impossible de faire l’impasse. Ce que nous voulons, c’est créer une véritable synergie avec la chaîne afin qu’elle soit à l’écoute des internautes. On retrouve d’ailleurs cette synergie au sein de la rédaction puisque les journalistes d’e-TF1 ont rejoint la rédaction de LCI pour une addition des compétences qui porte ses fruits. En ce qui concerne le site, la navigabilité est simple et précise, le design plus attrayant et l’on enregistre déjà une nette progression en termes de trafic et de recettes publicitaires.

Une place importante est consacrée aux plateformes Overblog et WAT. Un mot sur ces outils et… quel est selon vous l’intérêt de créer de l’interactivité avec les internautes ?

Overblog est une plateforme dans laquelle TF1 a pris des parts, et WAT est un site communautaire. A travers l’intégration de ces outils, nous souhaitons répondre aux attentes des internautes. Pourquoi ? Notre challenge, c’est de conserver notre place de chaîne d’information N°1. LCI s’adresse aux CSP+, aux cadres actifs, et nous devons maintenir ce lien profond qui les unit à la chaîne. Notre site propose aujourd’hui le téléchargement de documents numériques réalisés par les internautes eux-mêmes, comme des vidéos par exemple, que la chaîne diffusera ensuite. C’est là notre défi le plus compliqué. Parce que nous voulons mettre le site et la chaîne au centre d’une communication globale avec tous les développements de l’Internet et de la téléphonie mobile. De cette manière, l’internaute-téléspectateur participe à la diffusion de l’information, avec ses moyens, dans le cadre d’une politique éditoriale définie par la chaîne. L’information pour et par l’internaute-téléspectateur lorsque les événements le requièrent.

D’après vous pourquoi LCI a-t-elle intérêt à se développer sur les nouveaux médias tels qu’Internet et la téléphonie mobile ? Quel est selon vous leur rôle dans le domaine de l’information ?

Lorsque je parle de maintenir le lien profond entre LCI et ses téléspectateurs, je n’oublie pas les nouvelles technologies qui le permettent plus aisément aujourd’hui. Avec la téléphonie mobile de 3ème génération, il devient possible d’avoir accès à l’information (image et son) à tout moment. Nos téléspectateurs, comme vous le savez, sont des cadres actifs, férus d’information. 80% d’entre eux sont équipés du haut-débit et leur intérêt pour les nouvelles technologies est vif. C’est pourquoi il faut pouvoir leur rendre ce service que de les garder connectés au monde en permanence. L’information à tout moment, c’est la raison d’être de ces contenus diffusés sur ces nouveaux médias. Pour nous, rester une grande chaîne d’information c’est coller avec les envies, désirs et attentes de notre public de haut niveau.

Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.