Le Figaro tisse sa toile

Interview de Pierre Conte, Directeur général adjoint du Groupe Figaro et Président du figaro.fr

Pierre Contele figaroLe groupe Le Figaro crée deux journaux en ligne : l’un consacré à la Bourse, l’autre au patrimoine. Pour nous parler de ces deux nouveaux sites, Pierre Conte, Directeur général adjoint du Groupe Figaro et Président du figaro.fr.

Quelques mots de présentation de www.lefigaro.fr/bourse et www.lefigaro.fr/patrimoine ?

Les sites Bourse et Patrimoine du Figaro.fr sont des sites éditoriaux ET de services. Leur spécificité se trouve dans leur richesse éditoriale et donc leur profondeur d’information. En effet, ils sont alimentés par les rédactions spécialisées du Figaro et du Journal des Finances, ce qui constitue une capacité de création de contenus spécialisés et labellisés avec peu d’équivalents en France. Les sites sont, de plus, pilotés par Christophe Mazzoleni, fondateur de la société AG BOURSE, entreprise dédiée aux contenus numériques financiers que le Groupe Figaro a acquise l’été dernier. Le concept des sites est simple : quelle que soit la thématique, l’internaute doit pouvoir trouver la documentation la plus fraîche et la plus complète possible et se voir immédiatement proposer des services personnels associés (calcul de salaires, d’impôts, de retraite, de plans d’emprunt, mais aussi des portefeuilles personnalisables ou des listes de valeurs etc.). Le site Bourse du Figaro ne donnera pas de conseils sur les Valeurs, cette fonction étant réservée au Journal des Finances, mais permettra a l’internaute de retrouver le meilleur fond documentaire sur les entreprises ainsi qu’un consensus boursier très détaillé.

Cette orientation vers le web s’explique-t-elle par une volonté de toucher un public jeune et friand du web ? Et dans ce cas, ces deux organes sont-ils les premiers d’une série d’e-journaux appelée à se développer ?

La volonté de « rajeunissement » n’est pas le moteur de notre démarche. En matière de bourse et patrimoine, âge rime souvent avec capacité financière…Notre démarche n’est pas un mouvement « pur web », mais une stratégie de convergence du Groupe Figaro : celle de s’imposer comme le groupe de contenu leader et référent sur ces sujets. Francis Morel, Directeur Général du Groupe, a décidé d’investir dans le rachat du Journal des Finances. Sous la houlette de Nicolas Beytout et Yves de Kerdrel, une nouvelle formule de l’hebdomadaire boursier sera proposé au marché en mars, précédant de peu le lancement conjoint avec le Figaro d’un ambitieux mensuel patrimonial. L’installation des sites Patrimoine et Bourse du Figaro.fr et le lancement du nouveau site du Journal des Finances s’inscrivent naturellement dans ce plan. Pour la première fois, de façon globale et organisée, un groupe leader sur une problématique majeure, proposera donc un dispositif bi-media complet : un quotidien, un hebdo, un mensuel et trois sites puissants coordonnés. Une offre complète pour les lecteurs et les internautes – qui sont de plus en plus souvent les mêmes ! – et bien sûr, la capacité de proposer aux annonceurs des solutions marketing intégrées et émergentes.

Pensez-vous qu’avec l’avènement des médias numériques, les journaux dits classiques devront s’adapter et développer des supports internet comprenant forums et blogs, et axer leur politique vers plus d’interactivité ?

Bien sûr. Les groupes de presse disposent des marques media les plus solides, synonymes de qualité, de crédibilité de l’information. Le numérique est l’avenir du papier, non pas vécu comme une alternative menaçante, mais comme l’ouverture d’un nouvel espace d’expression et de liens avec ceux qui font confiance à ces marques. Le web permet, beaucoup plus facilement qu’hier, d’associer nos consommateurs à l’amélioration de nos produits media et à la production de contenu de qualité. Regardez l’expérience actuelle de nos pages « Débats et Opinions » dans le Figaro (à noter que Le Forum Figaro fait partie de l’ambitieux dispositif mis en place pendant la campagne présidentielle). Cette adaptation, ce grand passage ne peut se faire que dans des groupes disposant d’un actionnaire solide, déterminé et à capacité de décisions rapides. C’est ce que nous apporte le Groupe Dassault. Le numérique représente aujourd’hui 7% du chiffre d’affaires de notre groupe. Il représentera sans doute le double dans cinq ans, en étant le principal moteur du développement de notre entreprise. Cela veut aussi dire que nos activités, que d’aucuns qualifient de « traditionnelles », resteront largement prioritaires. Nous continuerons à éditer ou lancer des journaux et des magazines. Il n’y a pas de paradoxe dans notre esprit à investir dans une imprimerie ultra moderne dans le Sud et à nous déclarer premier groupe de presse en ligne du pays.

Plus sur Pierre Conte : Diplômé de l’IEP Paris, Pierre Conte a débuté sa carrière dans le journalisme. Depuis 21 ans il se consacre aux médias et à la publicité. Il a successivement occupé les postes de Chef de Publicité à L’Expansion, Directeur de Clientèle chez Canal +, Directeur Général Adjoint à l’Expansion à son retour au sein du groupe, Directeur Délégué chez Emap, Directeur Général de RTL Group, et notamment Président de rtl.net. Pierre Conte prend la Présidence de l’Agence Média OMD (Groupe Omnicom) de 2002 à Janvier 2005. Il rejoint le Groupe Figaro en Février 2005. Directeur Général Adjoint du Groupe, il préside la régie Publiprint et pilote le développement des nouveaux médias (figaro.fr).