Edito Avril 2007

Thierry Wellhoff, PrésidentA J-20, la France se réveille tous les matins au son du clairon électoral. Chaque événement de la vie quotidienne apporte son lot de commentaires, passés au tamis partisan des douze candidats en lice pour la fonction suprême. Que faut-il penser de l’espace médiatique lorsque la récupération devient systématique en saison électorale ? Que se passe-t-il quand le moindre fait divers donne soudain lieu à la naissance ex-nihilo d’un nouvel enjeu désormais incontournable ? Manque d’imagination, de projet ou flirt à tout crin d’une population encore indécise ? Toujours est-il qu’à ce rythme-là, l’asphyxie guette ceux qu’on prive d’expression sur tout autre sujet.

2007 tient déjà son blockbuster, mais à y regarder de plus près, une nouveauté s’est invitée dans le système. Car c’est aussi sur le terrain virtuel que se joue désormais la campagne. Sites-programme, blogs, web TV… La Toile n’a jamais été autant sollicitée et exploitée en tant qu’outil de campagne. C’est là que se tient le débat, preuve en est d’ailleurs l’abondante littérature produite par la blogosphère depuis quelques mois. Aujourd’hui, les électeurs débattent entre eux par écrans et mondes virtuels interposés, analysent, interprètent, dissèquent et évangélisent sur la base des programmes fournis. A croire que les joutes auxquelles se livrent les candidats au sein des médias traditionnels – TV, radio, presse – au bout du compte, n’intéressent plus qu’eux-mêmes.

Le web, une extension toujours croissante des media traditionnels ainsi que nous l’explique Robert Melcher, Rédacteur en chef numérique du Journal du Dimanche, à l’occasion du lancement du nouveau site Internet du journal dominical. Objectif affiché : prolonger l’offre du journal tous les jours de la semaine.

Il est, toutefois, un dimanche qui ne saura échapper aux bonnes pages du JDD. Suivi d’un second plus décisif encore, 15 jours plus tard. De quoi donner à l’actualité des allures de polar au suspense haletant !

Bonne lecture à toutes et à tous.