Yuchun LEE : Président et co-fondateur d’UNICA

Yuchun LEEunicaAujourd’hui, pour être efficace, la gestion de campagnes marketing demande la rationalisation de l’ensemble des processus. Unica® Corporation est l’éditeur américain leader de la Gestion du Marketing d’Entreprise (EMM pour Enterprise Marketing Management). Wellnews a profité du passage à Paris de Yuchun Lee, Président et co-fondateur d’Unica, lors de sa tournée européenne, pour en brosser le portrait et faire le point avec lui sur les enjeux actuels de la convergence online-offline des pratiques marketing.

Son parcours :

Yuchun Lee fait partie des fondateurs d’UNICA, créée en 1992 afin de répondre aux besoins technologiques ainsi qu’aux problématiques rencontrées par les professionnels du marketing. Il est diplômé d’une licence et d’un master en ingénierie électrique et en sciences informatiques du MIT ainsi que d’un MBA du Babson College. Avant de rejoindre UNICA, Yushun Lee a exercé des fonctions à responsabilités importantes au sein de Digital Equipment Corporation et des laboratoires Media et Lincoln du MIT. Il a été sélectionné en octobre 2005 pour participer au Conseil d’Administration de la Direct Marketing Association et siège également au Conseil d’Administration d’Axeda Corporation, l’un des leaders des logiciels d’entreprise pour les services à distance. En poste depuis la création d’UNICA en 1992, Yuchun Lee est particulièrement impliqué dans la stratégie internationale de la société mais également dans la gestion courante des opérations.

La convergence cross media, entre le offline et le online, vise à optimiser et à améliorer la performance marketing des entreprises. Mais comment l’Internet et le canal offline influent-ils sur les modes de consommation ?

Chaque canal possède des caractéristiques uniques qui aident le consommateur à faire son choix. L’Internet est le canal idéal pour la recherche d’informations produit tandis que le point de vente a pour but de transformer l’acte d’achat. L’apport de l’Internet dans nos modes de consommation est considérable : il véhicule l’intangible, comme l’information et la musique par exemple. Les consommateurs avertis savent tirer avantage des différents canaux : la recherche online d’un côté, l’achat offline de l’autre. C’est en investissant dans le cross channel qu’une organisation peut maximiser ses ventes.

Quel est le résultat de l’intégration des logiciels de Web analytique en termes de connaissance clients ? Quelles limites faut-il imposer au phénomène Big Brother au regard des pratiques marketing toujours davantage axées sur les données comportementales ?

Le Web analytique apporte de nouveaux éléments de compréhension des comportements de consommation. La plupart des organisations souhaiteraient connaître leurs clients toujours plus afin de les servir au mieux. Toutefois, il convient de se prémunir contre tout abus, de ne pas passer la ligne jaune, de respecter la vie privée et de pérenniser les relations clients. Si précieux le Web analytique soit-il en termes de compléments d’information dans l’élaboration des stratégies marketing, il faut savoir en user en fonction d’objectifs clairs de satisfaction client avant tout.

Dans un monde parfait, la convergence online-offline serait sans défaut… N’y a-t-il réellement aucun écueil, aucun obstacle ?

Non en effet, le zéro défaut n’existe probablement pas. Il faut savoir qu’il est encore très difficile techniquement de s’appuyer totalement sur la convergence online-offline. Souvenez-vous des premières campagnes de marketing direct, il y a 30 ans… la maîtrise de cette pratique spécifique a pris du temps. C’est la même chose pour l’Internet : il faut commencer par apprendre comment en tirer le meilleur parti en matière de marketing. Il y aura des gagnants et des perdants. Nous verrons comment le marché réagit vraiment d’ici 3 à 5 ans.