Les jeux sont faits…

Thierry Wellhoff, PrésidentRien ne va plus, les jeux sont faits. La période estivale aura notamment été marquée par l’incroyable barnum olympique dont la cérémonie de clôture a tout de même réuni quelques 4,4 milliards de téléspectateurs à travers le monde. Pour sa part, France Télévisions a annoncé des scores tout à fait satisfaisants, avec près de 28 % d’audience pendant la durée des jeux. Alors que nous constatons une dilution des audiences, due particulièrement à la concurrence des nouveaux médias et au succès de la TNT, le sport reste un élément fédérateur et n’en demeure pas moins un enjeu financier colossal pour les diffuseurs.

Au moment où France Télévisions profitait une dernière fois de cette fructueuse mécanique commerciale, le projet de loi sur l’audiovisuel public, ainsi que les réformes associées, sont à l’ordre du jour du Conseil des Ministres. Le calendrier souhaité par Nicolas Sarkozy est clair : l’arrêt partiel de la publicité sur les chaînes du service public devra être effectif à partir du 1er janvier 2009. A n’en pas douter, cette actualité lancera d’autres débats très animés.

En attendant, comme tous les ans, nous découvrons les grilles de programmes et attendons avec impatience nouvelles émissions, nouvelles formules et nouveaux décors des vedettes transférées. Nous illustrons cette rentrée audiovisuelle 2008 avec une interview de Nicolas Demorand qui, tout en conservant sa matinale sur France Inter, remplace désormais Thomas Hugues sur la tranche 18h-20h de i>TELE.

Bonne lecture et bonne rentrée !

Les jeux sont faits…

septembre 10, 2008 10:06 Publié par

Thierry Wellhoff, PrésidentRien ne va plus, les jeux sont faits. La période estivale aura notamment été marquée par l’incroyable barnum olympique dont la cérémonie de clôture a tout de même réuni quelques 4,4 milliards de téléspectateurs à travers le monde. Pour sa part, France Télévisions a annoncé des scores tout à fait satisfaisants, avec près de 28 % d’audience pendant la durée des jeux. Alors que nous constatons une dilution des audiences, due particulièrement à la concurrence des nouveaux médias et au succès de la TNT, le sport reste un élément fédérateur et n’en demeure pas moins un enjeu financier colossal pour les diffuseurs.

Au moment où France Télévisions profitait une dernière fois de cette fructueuse mécanique commerciale, le projet de loi sur l’audiovisuel public, ainsi que les réformes associées, sont à l’ordre du jour du Conseil des Ministres. Le calendrier souhaité par Nicolas Sarkozy est clair : l’arrêt partiel de la publicité sur les chaînes du service public devra être effectif à partir du 1er janvier 2009. A n’en pas douter, cette actualité lancera d’autres débats très animés.

En attendant, comme tous les ans, nous découvrons les grilles de programmes et attendons avec impatience nouvelles émissions, nouvelles formules et nouveaux décors des vedettes transférées. Nous illustrons cette rentrée audiovisuelle 2008 avec une interview de Nicolas Demorand qui, tout en conservant sa matinale sur France Inter, remplace désormais Thomas Hugues sur la tranche 18h-20h de i>TELE.

Bonne lecture et bonne rentrée !

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.