Guillaume Durand réveille les matins de Radio Classique

Interview de Guillaume Durand, Animateur de la Matinale de Radio Classique

guillaume durandradio-classiqueLa Matinale de Radio Classique s’est dotée d’un nouveau chef d’orchestre en septembre dernier en la personne de Guillaume Durand. Wellnews a demandé ce mois-ci à l’animateur les spécificités de son arrivée sur la chaîne. Guillaume Durand est devenu journaliste à Europe 1 en 1978. En 1987, il rejoint La Cinq pour y présenter le journal de 20 heures jusqu’en 1991. Il sera ensuite directeur adjoint de la rédaction de la chaîne d’information continue LCI de juin 1994 à juin 1997. Parallèlement, il anime LMI, le grand rendez-vous politique de TF1. Après cette carrière de journaliste, il devient animateur de talk-show. Il présente et produit ainsi Nulle part ailleurs sur Canal+ de septembre 1997 à juin 1999.

Au sujet de votre rentrée aux manettes de la matinale de Radio Classique, vous avez déclaré « Je ne serai pas un animateur “traditionnel” ». Qu’entendez-vous par là ?
A l’heure où tout est segmenté, la possibilité qui nous est donnée sur Radio Classique de faire des interviews de 15 à 20 minutes – le double du temps des autres radios – tient du miracle. On ne fonctionne pas en termes de promotion ou de faits divers, mais on donne du temps aux invités pour aller au fond des choses avec eux.

Y a-t-il une « Durand’s touch » propre à cette matinale ? Avez-vous tenu à imprimer votre marque à l’existant ?
La musique classique bénéficie depuis quelques années d’une image de plus en plus positive. Elle est dans l’air du temps, pour marquer une exaspération grandissante face au rythme effréné de certains media. Ainsi, Radio Classique connaît un succès croissant avec plus d’un million d’auditeurs par jour, c’est également la deuxième radio musicale en Ile-de-France devant NRJ et cela avant mon arrivée sur l’antenne. Les auditeurs ont donc une motivation précise lorsqu’ils écoutent Radio Classique. Pour moi, il est essentiel de trouver le ton que les auditeurs recherchent quand ils se tournent vers cette radio. Dans la Matinale, l’information est traitée avec recul, et nous privilégions l’analyse. Il y a aussi une forme d’élégance que l’on ne trouve pas ailleurs.

En savoir plus sur Guillaume Durand
A la rentrée 1999, il retrouve Europe 1. Il rejoint France 2 en 2001 pour animer Campus, le magazine de l’écrit, ainsi que Trafic musique à partir de 2002. En septembre 2004, il quitte Europe 1, et réalise des interviews quotidiennes sur la chaîne I>Télé, tout en continuant ses deux émissions sur France 2. Le vendredi, Guillaume Durand présente à 19h20 Le Franc Parler diffusé en direct et en simultanée sur I>Télé et France Inter, en partenariat avec l’hebdomadaire Le Point. A la fin de la saison 2005/2006, il quitte I>Télé. En septembre 2006, il crée l’émission Esprits libres sur France 2, qui remplace Campus. Il revient sur Europe 1 en 2007 pour animer l’émission de libre-antenne À l’air libre. À la rentrée 2008, il anime L’objet du scandale sur France 2. En septembre 2009, il succède à Jean-Luc Hees à la présentation de la Matinale de Radio Classique.