Professeur Francis Larra, président de la Ligue contre le cancer

Son parcours
Francis Larra a fait toute sa carrière en cancérologie. Cet éminent universitaire, successivement professeur d’embryologie histologique puis professeur de cancérologie radiothérapique, est professeur émérite de cancérologie à la faculté de médecine d’Angers. Il a été directeur du Centre régional de lutte contre le cancer d’Angers de 1976 à 1999 et chef du Département des radiations. Président de la Ligue contre le cancer depuis 2007, Francis Larra s’implique pour que l’efficacité et l’humanité président systématiquement aux choix à faire pour que la lutte contre le cancer avance. Garant de l’indépendance de la Ligue et ardent défenseur de son statut d’Organisation non gouvernementale puissante et écoutée, il sait que cette structure possède des atouts très importants notamment dans son organisation décentralisée et de proximité.

Ses perspectives
Parce que le cancer n’est pas qu’un problème de santé mais aussi un problème de société, la lutte contre le cancer devient un combat de tous les instants. Plus que jamais, les enjeux de la Ligue contre le cancer sont donc de changer le regard porté sur la maladie et de placer la société toute entière au cœur d’un dispositif global de lutte efficace et humaniste. Les Comités départementaux de la Ligue, implantés partout en France, sont le relais territorial indispensable pour construire des projets de qualité adaptés aux besoins de la population. Seul un élan populaire permet de faire progresser la lutte plus rapidement en réduisant par exemple les inégalités sociales, médicales et territoriales qui subsistent ou apparaissent aujourd’hui. Cette action commune de la société face à ce « péril social » permet de ne laisser ainsi personne dans l’indifférence, l’ignorance, l’iniquité et la solitude.

La Ligue contre le cancer agit au quotidien pour répondre aux besoins des personnes malades et de leurs proches, améliore durablement la qualité de vie, promeut les programmes de dépistage organisé et véhicule des messages de prévention. 1er financeur privé de la recherche contre le cancer en France, la Ligue a pour priorité de réduire la mortalité par cancer.

Légitime auprès des pouvoirs publics, la Ligue contre le cancer s’est vue confier en tant que pilote ou copilote plusieurs mesures du Plan cancer 2 annoncé par Nicolas Sarkozy en novembre 2009. Cette association, force sociale en mouvement composée de militants, de partenaires, de 740 000 adhérents, met en œuvre en toute indépendance, avec rigueur et transparence ces projets. Et cela, toujours dans l’intérêt des malades et de leurs proches.