Frédéric Taddeï met cap au sud cet été

Wellnews interview Frédéric Taddeï, Présentateur de Ce soir ou jamais, sur France 3

L’été sera placé sous le signe de la Méditerranée pour Frédéric Taddeï ! L’animateur de Ce soir ou jamais plantera caméras et micros à Marseille pour une émission dédiée au débat autour de la Mer méditerranée… L’occasion pour Wellnews d’en demander un peu plus à Frédéric Taddeï.
Frédéric Taddeï débute sa carrière avec la fondation du magazine Maintenant en 1990 puis collabore à Actuel et à Radio Nova où il anime une émission littéraire, Aujourd’hui j’ai lu pour vous. En 1994, il intègre l’équipe de Nulle part ailleurs sur Canal + en tant que chroniqueur puis reprend, de 1998 à 2006, la présentation du magazine parisien des noctambules, Paris Dernière sur Paris Première. En septembre 2006, Frédéric Taddeï anime Ce soir ou jamais, en direct sur France 3, pour décrypter le monde contemporain à travers le prisme de la culture. Depuis 2002, il présente D’art d’art sur France 2, magazine culturel destiné à expliquer une œuvre d’art ou un courant. Il présente également sur Europe 1 Regarde les hommes changer, le samedi de 11h à 12h.

Vous animerez cet été une émission intitulée « Caravansérail ». Pouvez-vous nous en dire plus ?
Ce sera très différent de Ce soir ou jamais. Je l’enregistre à Marseille au lieu de Paris, en décors naturels et pas en studio, c’est en différé, pas en direct, ce n’est pas une émission de débats, mais comme son titre l’indique, une émission où les gens arriveront d’un peu partout et se raconteront des histoires.

Et sur le fond ?
C’est une émission nomade. Aujourd’hui à Marseille, elle pourrait camper un jour à Alger, à Tanger, à Tel Aviv, Beyrouth, Barcelone, Tunis, Athènes ou Palerme… Le thème général de l’émission, c’est la Méditerranée, la mer de mon père, notre mer à tous. Dans toute sa richesse, sa diversité, sa beauté, son histoire tumultueuse. On ne va pas s’ennuyer !

Un dernier mot de Ce soir ou jamais… Cette année a été la meilleure saison de l’émission depuis le démarrage, il y a 4 ans. A quoi attribuez-vous un tel succès ?
Au fait que l’on s’améliore chaque année, j’espère ! Ce soir ou jamais est devenue une émission célèbre, dont on parle de plus en plus et toujours en mieux dans les médias. Je suis même imité le matin par Nicolas Canteloup et l’on peut voir des invités de plus en plus prestigieux que l’on ne voit pas ailleurs. En plus, il n’y a plus aucune barrière pour les téléspectateurs, entre le Soir 3, présenté par Carole Gaessler, et « Ce soir ou jamais » aux alentours de 23h. Le passage de l’un à l’autre se fait plus vite, plus spontanément, et plus tôt. On garde donc un plus grand nombre de téléspectateurs.