La FRM enraye la fuite des cerveaux

Compte tenu du caractère international de la recherche médicale, une expérience à l’étranger est aujourd’hui indispensable dans la formation d’un chercheur. Après leur thèse, les jeunes chercheurs français sont ainsi très nombreux à intégrer un laboratoire aux Etats-Unis, en Angleterre, au Japon… pour parfaire leur expertise scientifique mais aussi se créer un réseau de collaborations internationales. Aujourd’hui cette expatriation provisoire tend à devenir un accélérateur de la « fuite des cerveaux ».

Pour enrayer cette tendance, la Fondation pour la Recherche Médicale, dont Wellcom gère les relations publiques, attribue chaque année des aides durables, 110 000 € en moyenne durant 2 ans, à des jeunes chercheurs pour leur permettre de revenir en France et poursuivre leurs travaux dans l’hexagone. Ces financements, attribués par le Conseil scientifique de la FRM, concernent les chercheurs, issus de tous les domaines de la recherche, titulaires d’un Doctorat dont la thèse de sciences a été soutenue en France et ayant effectué un premier stage post doctoral à l’étranger d’au moins 2 ans dans le même laboratoire.

Depuis début 2010, la FRM a permis le retour en France et le financement des projets de 16 jeunes chercheurs dont, dernièrement Sébastien Chevalier et Aurélie Fender qui poursuivront leur travaux respectivement à Lyon et à Strasbourg. L’aide apportée à ces chercheurs a été rendue possible par la seule générosité des donateurs.

En savoir plus www.frm.org

La FRM enraye la fuite des cerveaux

décembre 1, 2010 8:20 Publié par

Compte tenu du caractère international de la recherche médicale, une expérience à l’étranger est aujourd’hui indispensable dans la formation d’un chercheur. Après leur thèse, les jeunes chercheurs français sont ainsi très nombreux à intégrer un laboratoire aux Etats-Unis, en Angleterre, au Japon… pour parfaire leur expertise scientifique mais aussi se créer un réseau de collaborations internationales. Aujourd’hui cette expatriation provisoire tend à devenir un accélérateur de la « fuite des cerveaux ».

Pour enrayer cette tendance, la Fondation pour la Recherche Médicale, dont Wellcom gère les relations publiques, attribue chaque année des aides durables, 110 000 € en moyenne durant 2 ans, à des jeunes chercheurs pour leur permettre de revenir en France et poursuivre leurs travaux dans l’hexagone. Ces financements, attribués par le Conseil scientifique de la FRM, concernent les chercheurs, issus de tous les domaines de la recherche, titulaires d’un Doctorat dont la thèse de sciences a été soutenue en France et ayant effectué un premier stage post doctoral à l’étranger d’au moins 2 ans dans le même laboratoire.

Depuis début 2010, la FRM a permis le retour en France et le financement des projets de 16 jeunes chercheurs dont, dernièrement Sébastien Chevalier et Aurélie Fender qui poursuivront leur travaux respectivement à Lyon et à Strasbourg. L’aide apportée à ces chercheurs a été rendue possible par la seule générosité des donateurs.

En savoir plus www.frm.org

Tags : , , ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.