Les mutuelles s’élèvent contre la taxe sur les cotisations

Le gouvernement a proposé au Parlement d’instaurer une nouvelle taxe de 3,5 % sur les cotisations correspondant aux garanties complémentaires santé solidaires et responsables et de procéder à de nouveaux déremboursements, notamment en matière de médicaments.

Harmonie mutuelles (union de mutuelles dont Wellcom gère les relations presse) s’élève contre ces projets pour deux raisons essentielles. En premier lieu, parce que les mesures envisagées ne sont pas solidaires. Ne tenant pas compte des ressources, elles frappent d’autant plus les ménages que leurs revenus sont bas ; elles frappent aussi davantage les personnes malades qui seront moins bien remboursées par la sécurité sociale. En second lieu, ces mesures fragilisent la régulation de l’offre de soins en réduisant l’intérêt des garanties favorisant le respect du parcours de soins mis en place en 2004.

Relayant les positions prises par la Mutualité Française, les mutuelles de l’union Harmonie mutuelles se mobilisent et invitent l’ensemble de leurs adhérents à écrire à leurs parlementaires pour leur demander de ne pas soutenir les mesures envisagées par le gouvernement. Pour réduire le déficit de l’assurance maladie, Harmonie Mutuelles souhaite une meilleure gestion des dépenses de santé, pour que chaque euro dépensé soit un euro utile, ainsi qu’une augmentation équitable des recettes de l’assurance maladie pour rester fidèle au principe d’une contribution solidaire, calculée en fonction des moyens de chacun.

En savoir plus www.harmonie-mutuelles.fr