-

Matthieu Beaurain, Président et Associé Lincoln HR Group


Son parcours
Diplômé de l’ESSCA et titulaire d’un DESS Finance et Fiscalité à Paris 1, Matthieu Beaurain, 39 ans et père de jumeaux de 7 ans, débute sa carrière en 1993 en tant qu’Auditeur Senior au sein du Cabinet d’audit Mazars & Guérard à Londres et Paris.
En 1997, il devient consultant spécialisé en finance au sein du cabinet de recrutement Robert Half France, puis, en 2000, rejoint le cabinet Lincoln Associates.
En 1998, en parallèle de son métier, et animé par un tempérament d’entrepreneur, Matthieu Beaurain ouvre le bar « La traverse » avec son épouse. Lieu de rencontres pour les amateurs d’art, de musique, de théâtre et autres disciplines culturelles, le nom choisi reflète la volonté de ses fondateurs d’établir un pont entre populations de milieux et générations divers et d’ainsi dépasser tous les a priori par le biais de la culture.
Depuis 2005, il anime la Direction Générale du cabinet Lincoln Associates, aujourd’hui Lincoln HR Group. Il intervient toujours en tant que consultant spécialisé dans les métiers de la finance et occupe un rôle de développement commercial pour l’ensemble du cabinet.

Originaire du Pas-de-Calais, il reste très attaché à ses origines rurales tout en développant une passion pour les relations internationales et notamment les thématiques relatives à la construction européenne et au Moyen-Orient. Marathonien aguerri depuis ses 21 ans, Matthieu Beaurain s’impose la même rigueur dans ses activités personnelles et professionnelles et considère que « les résultats sportifs et professionnels sont très souvent corrélés. »

Sa présentation de Lincoln HR Group
Lincoln HR Group, expert du conseil en recrutement et solutions RH, accompagne les entreprises grands comptes et PME dans leurs enjeux RH : évaluation, recrutement, formation, coaching, GRH externalisée et management de transition. Né du rapprochement de Lincoln Associates et Opteaman, le groupe conjugue les savoir-faire de ces deux cabinets aux compétences complémentaires et développe en parallèle son expertise d’accompagnement du changement.
Lincoln Associates, cabinet conseil en recrutement par approche directe, propose aux candidats et entreprises partenaires ses services spécialisés sur les secteurs de la Finance, de la Banque et Assurance, du Juridique et Fiscal, des Technologies, des Médias et Télécommunications, des Achats et Supply Chain, de l’Immobilier. De la recherche et la sélection de candidats jusqu’à la conduite de projets de recrutement d’équipes, Opteaman, cabinet conseil en RH, s’appuie sur une expertise unique d’évaluation, de formation et de coaching. Enfin, Lincoln Transition Executive accompagne les dirigeants dans la résolution de leurs problématiques de gestion managériale d’urgence en mettant à disposition un vivier de talents et de savoir-faire pour répondre aux besoins opérationnels et stratégiques immédiats de l’entreprise.
L’ambition du groupe est de donner une autre vision du conseil en ressources humaines en proposant aux entreprises une offre complète de services et aux candidats, un accompagnement de carrière pérenne, dans le respect de la valeur humaine et des engagements pris.
Si 2009 fut une bonne année grâce au rapprochement avec Opteaman, Lincoln HR Group a bénéficié d’une croissance proche de 40% en 2010 avec un chiffre d’affaires de 6,5 M€. Ce qui laisse présager une vision assez positive de l’année 2011, et permet de fixer l’objectif 2011 à 8M€ de chiffre d’affaires.

Sa vision du marché
« La fin de l’année 2010 se place sous le signe de la reprise » selon Matthieu Beaurain qui fait le constat que si les grands groupes positionnés sur les marchés émergents ont tiré profit de ce regain d’activité, les PME concentrées sur les marchés français connaissent une reprise moins franche.
Concernant le secteur du recrutement le président de Lincoln HR Group précise que « trois fonctions ont connu une croissance dès 2010, à savoir les fonctions finance, IT et nouvelles technologies/web. Pour 2011 on notera le retour des fonctions dites de base au sein des PME et en région, et notamment les fonctions de direction générale et de direction commerciale dont la reprise a déjà été amorcée fin 2010. »