-

Chiheb Mahjoub, Président directeur général de Kurt Salmon


Son parcours
Elevé à Paris puis Tunis, Chiheb Mahjoub, fréquente le réputé lycée Carnot avant de revenir en France poursuivre ses études supérieures à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et de l’Ensimag où il a obtient une double formation : un diplôme d’ingénieur et un MBA. Après un court passage sur le marché des dérivés, il contribue au développement de « Summit System », éditeur de logiciels financiers leader sur son marché.

En 1995, Chiheb Mahjoub rejoint Deloitte Consulting et participe à l’expansion de la practice Banque d’Investissement en France, dont il prend la tête en qualité de Lead Partner Europe Continentale. Il y mène des missions de grande envergure sur des problématiques de stratégie et de transformation auprès de grands comptes des Institutions Financières en Europe, aux Etats-Unis et en Asie Pacifique.

Entrepreneur averti et passionné, Chiheb Mahjoub co-fonde en 2003 Ineum Consulting puis devient Associé Responsable des Institutions Financières. En 2008, il prend le titre de Managing Partner et Global Executive, en charge du développement du cabinet à l’international avant d’en prendre en novembre 2009 la présidence. En 2010, il est nommé Président directeur général de Kurt Salmon, entité née du rapprochement d’Ineum consulting et de Kurt Salmon Associates.

Père de deux enfants de 12 et 9 ans, Chiheb Mahjoub aime passer du temps avec sa famille, très chère à son cœur, lire la presse, participer à des débats intellectuels, et écrire des poèmes, il a déjà plusieurs recueils non encore publiés à son actif. Il s’investit également dans la vie associative puisqu’il est très impliqué dans la lutte contre les handicaps et notamment l’autisme de l’enfant.

Curieux de nature, ce franco-tunisien de 46 ans est perpétuellement en quête de nouvelles découvertes et n’hésite pas à prendre son sac à dos pour aller à la rencontre de nouvelles cultures, de nouvelles civilisations. Très attaché à ses racines tunisiennes et à sa double nationalité, Chiheb Mahjoub souhaite toujours créer plus de lien entre les deux rives de la méditerranée que ce soit par le business ou par le biais de ses activités associatives. Il est d’ailleurs très touché par les évènements actuels qu’il considère comme « des évènements extraordinaires pour un petit pays qui s’était endormi ».

Ancien sportif de haut niveau, Chiheb Mahjoub a longtemps pratiqué le saut en hauteur et en a gardé cette volonté de « toujours passer le prochain centimètre », tant dans ses activités personnelles que professionnelles. Aujourd’hui, il privilégie la plongée sous marine et le bateau dès qu’il en a l’occasion, activités lui permettant de profiter de la mer qu’il aime tant.

Présentation de Kurt Salmon
Le 1er janvier 2011, Ineum Consulting et Kurt Salmon Associates se sont unis pour créer une organisation unique, intégrée et globale qui opère sur les 5 continents, sous une même marque : Kurt Salmon. La nouvelle entité compte 1 600 consultants, experts en stratégie, organisation et management, regroupés au sein de practices sectorielles ou fonctionnelles mais surtout passionnés par les métiers de leurs clients, plus réactifs et encore plus spécialisés. Leur signature est l’excellence dans l’exécution. Dans un environnement de plus en plus complexe, Kurt Salmon se positionne comme un partenaire de confiance qui, aux côtés des entreprises, conçoit et met en œuvre les stratégies et les solutions les plus pertinentes, à la mesure de leurs ambitions. Fort de son expérience, sa préoccupation permanente est d’apporter des résultats mesurables et d’assurer le succès des projets menés, de manière significative et durable. La signature du cabinet est l’excellence dans l’exécution. Kurt Salmon est membre du Management Consulting Group.

Sa vision du marché
« Le marché du conseil va se rationnaliser dans les prochaines années » prédit Chiheb Mahjoub et de poursuivre, « dans les pays occidentaux il y a une maturité installée et les entreprises ont souvent, développé une activité de conseil en interne. Celles-ci ne font appel aux cabinets de conseils qu’à l’occasion de prestations à forte valeur ajoutée, d’où le développement de cabinet spécialisés, capables de répondre efficacement tout en étant compétitif au niveau du pricing. »

En effet Chiheb Mahjoub constate que le marché change de forme, ainsi les cabinets conseil en stratégie pure vont devoir faire de l’opérationnel et donc se positionner sur un nouveau marché où ils seront de nouveaux entrants. Les cabinets généralistes n’auraient que peu d’avenir, se consolider ou disparaitre. Les grandes sociétés de service qui font également du conseil, type Accenture ou Capgemini, devraient se concentrer sur leurs activités de business process outsourcing qui sont au cœur de leur stratégie.

Dans un marché du conseil en pleine transformation, Kurt Salmon a initié un virage stratégique en créant cette nouvelle entité globale, indépendante et en se positionnant ainsi en leader sur le segment de la stratégie opérationnelle afin d’apporter un nouveau souffle au monde du conseil. Certains secteurs restant plus intéressants tel que la grande distribution, le secteur financier, les médias, l’énergie et les utilities.

Le secteur public en pleine restructuration aura aussi d’importants besoins de conseil pour optimiser sa performance opérationnelle. Le secteur bancaire va sans doute initier de nouveaux projets, surtout suite à la mise en application des accords de Bâle III occasionnant des changements de stratégie et de portefeuilles d’activités.