Tank fait le plein de communication

La déflagration Internet n’en finit pas de propager l’onde du changement. Comme des centaines de milliers de secteur la communication n’échappe pas à cette nouvelle donne. Pour réfléchir, faire le point et échanger sur les évolutions du secteur, 8 professionnels de la communication ont décidé de lancer un lieu d’échanges et de partage sous forme de revue trimestrielle : TANK

« L’ambition du projet est de mettre en avant la communication comme un acteur du changement et non un simple accompagnateur. Les métiers de la communication ont une position unique dans la société et dans l’économie, au carrefour de nombreux métiers. Ils sont un croisement entre les industriels, les médias, les artistes et les créateurs », résume Thierry Wellhoff, un des 8 fondateurs de Tank. Revue dense et riche, Tank se pose comme un lieu de réflexion sur la communication et chacun de ses avatars fonctionnel. A l’image de la transversalité initiée par Internet, les fondateurs de Tank affichent une volonté de décloisonner les silos et de créer des espaces d’échanges, de conversation et de liberté. Une nécessité pour évoquer la richesse de la communication sous différentes perspectives et regards.

Une nécessité à la fois dans une démarche de connaissance des métiers de la communication, mais aussi pour poser et entériner les professionnels de ce secteur comme de véritables vecteurs d’innovation. « La communication est un des rares métiers dans l’économie qui navigue entre l’abstrait et le concret, en aller et retour entre l’idée et l’opérationnel », constate Thierry Wellhoff pour justifier ce rôle des communicants.

Un aller et retour mis en avant dans la revue qui mêle éclairages, tribunes et décryptages via un dossier principal sur un thème fort du secteur. Pour le premier numéro, Tank invite ainsi à la réflexion sur la communication à l’heure du jeu, sous toutes ses formes. A noter aussi une enquête sur l’évolution de notre rapport au monde à l’aune de la mémoire prothétique qu’est Internet. Une manière de réfléchir sur le moteur du changement, Internet sous ses multiples dimensions et avant tout celle de la relation, le cœur des métiers de la communication fondée sur le partage et la mise en commun. Deux fondamentaux incarnés par Tank au gré des 150 pages de la revue, véritable réservoir d’idées et de points de vue. « Tank est un réservoir, l’encrier est toujours plein », conclut Thierry Wellhoff.

TANK est disponible chaque trimestre en kiosques et en librairies au prix de 14 €, ou avec un abonnement annuel : 40 € les 4 numéros.

La revue s’organise en 3 temps forts :

  • Flash TANK : ouverture de la revue par des critiques de livres, le décryptage d’un événement, le zoom sur une tendance, une carte blanche partenaire…
  • Think TANK : des idées en débat au cœur de TANK avec un thème concept principal, conduit par de grands entretiens, des confrontations d’idées, des portraits, des études, des portfolios… et deux focus sur des sujets émergents.
  • TANK & co : des éclairages, des tribunes et autres regards croisés du métier sur des thématiques d’actualités.

Avec Thierry Wellhoff, plusieurs personnalités de la communication ont porté Tank sur les fonds baptismaux : Olivier Breton, Président All Contents et Directeur de la publication du Magazine ParisBerlin, Olivier Covo, Co-fondateur Brandy Sound, Sébastien Danet, CEO Vivaki, Bruno Fuchs, CEO Image & Stratégie, Laurence Houdeville, Co-fondatrice ReputationVIP.com, Philippe Lentschener, CEO Mc Cann France et Bruno Paillet, Directeur du Tthink-tank La Tortue bleue

Pour vous abonner : http://www.tankpresse.eu/formulaire.php

Retrouvez l’interview de Thierry Wellhoff sur le blog de Fabrice Frossard

Tank fait le plein de communication

juin 5, 2012 8:00 Publié par

La déflagration Internet n’en finit pas de propager l’onde du changement. Comme des centaines de milliers de secteur la communication n’échappe pas à cette nouvelle donne. Pour réfléchir, faire le point et échanger sur les évolutions du secteur, 8 professionnels de la communication ont décidé de lancer un lieu d’échanges et de partage sous forme de revue trimestrielle : TANK

« L’ambition du projet est de mettre en avant la communication comme un acteur du changement et non un simple accompagnateur. Les métiers de la communication ont une position unique dans la société et dans l’économie, au carrefour de nombreux métiers. Ils sont un croisement entre les industriels, les médias, les artistes et les créateurs », résume Thierry Wellhoff, un des 8 fondateurs de Tank. Revue dense et riche, Tank se pose comme un lieu de réflexion sur la communication et chacun de ses avatars fonctionnel. A l’image de la transversalité initiée par Internet, les fondateurs de Tank affichent une volonté de décloisonner les silos et de créer des espaces d’échanges, de conversation et de liberté. Une nécessité pour évoquer la richesse de la communication sous différentes perspectives et regards.

Une nécessité à la fois dans une démarche de connaissance des métiers de la communication, mais aussi pour poser et entériner les professionnels de ce secteur comme de véritables vecteurs d’innovation. « La communication est un des rares métiers dans l’économie qui navigue entre l’abstrait et le concret, en aller et retour entre l’idée et l’opérationnel », constate Thierry Wellhoff pour justifier ce rôle des communicants.

Un aller et retour mis en avant dans la revue qui mêle éclairages, tribunes et décryptages via un dossier principal sur un thème fort du secteur. Pour le premier numéro, Tank invite ainsi à la réflexion sur la communication à l’heure du jeu, sous toutes ses formes. A noter aussi une enquête sur l’évolution de notre rapport au monde à l’aune de la mémoire prothétique qu’est Internet. Une manière de réfléchir sur le moteur du changement, Internet sous ses multiples dimensions et avant tout celle de la relation, le cœur des métiers de la communication fondée sur le partage et la mise en commun. Deux fondamentaux incarnés par Tank au gré des 150 pages de la revue, véritable réservoir d’idées et de points de vue. « Tank est un réservoir, l’encrier est toujours plein », conclut Thierry Wellhoff.

TANK est disponible chaque trimestre en kiosques et en librairies au prix de 14 €, ou avec un abonnement annuel : 40 € les 4 numéros.

La revue s’organise en 3 temps forts :

  • Flash TANK : ouverture de la revue par des critiques de livres, le décryptage d’un événement, le zoom sur une tendance, une carte blanche partenaire…
  • Think TANK : des idées en débat au cœur de TANK avec un thème concept principal, conduit par de grands entretiens, des confrontations d’idées, des portraits, des études, des portfolios… et deux focus sur des sujets émergents.
  • TANK & co : des éclairages, des tribunes et autres regards croisés du métier sur des thématiques d’actualités.

Avec Thierry Wellhoff, plusieurs personnalités de la communication ont porté Tank sur les fonds baptismaux : Olivier Breton, Président All Contents et Directeur de la publication du Magazine ParisBerlin, Olivier Covo, Co-fondateur Brandy Sound, Sébastien Danet, CEO Vivaki, Bruno Fuchs, CEO Image & Stratégie, Laurence Houdeville, Co-fondatrice ReputationVIP.com, Philippe Lentschener, CEO Mc Cann France et Bruno Paillet, Directeur du Tthink-tank La Tortue bleue

Pour vous abonner : http://www.tankpresse.eu/formulaire.php

Retrouvez l’interview de Thierry Wellhoff sur le blog de Fabrice Frossard

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.