-

Bertrand Roy, Président de l’AsnaV


Son parcours
Diplômé de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), Bertrand Roy débute sa carrière etn 1977 à la direction financière du groupe Renault. Dix ans plus tard, il rejoint le groupe Essilor International au poste de Directeur de la planification et du contrôle de gestion. Durant plusieurs années, Bertrand Roy est en charge de différents postes de direction. Tout d’abord responsable de la finance, la logistique et l’informatique aux Etats-Unis, il sera par la suite Directeur Exécutif de Transitions Optical puis Directeur Général d’Essilor France. Il prendra par la suite les commandes du marketing stratégique international, de la zone Europe puis en 2010 des partenariats stratégiques du Groupe.
Parallèlement, Bertrand Roy est entré au conseil d’administration de l’Asnav en 2000 avant d’être nommé président il y a 10 ans.

En dehors de ses activités professionnelles, Bertrand Roy habite un petit village de Normandie, au bord de la mer, et se passionne pour les sports nautiques, après avoir été rugbyman pendant plus de 20 ans. Il est également le président d’une association de défense contre la mer qui tente de protéger son village contre les humeurs marines.

L’AsnaV
Créée en 1954, l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue est une association privée qui sert l’intérêt général. L’AsnaV regroupe l’ensemble des acteurs de la Santé Visuelle : les médecins Ophtalmologistes, les Orthoptistes, les Opticiens ainsi que les fabricants de verres correcteurs, de lentilles de contact, de montures de lunettes. Elle est également assistée par un Conseil Scientifique, composé de professeurs d’ophtalmologie et de médecins de la santé au travail. L’AsnaV travail sur quatre thèmes clés : l’établissement de relations privilégiées avec les institutions et les organismes concernés par la santé visuelle, la mise en œuvre de réseaux d’alerte et de dépistage efficaces, la formation des acteurs de la prévention et la communication vers le grand public.

En tant que président, Bertrand Roy souhaite :

  • Sensibiliser l’ensemble de la population et les relais médiatiques sur le bien-fondé de contrôler régulièrement sa vue et de se préoccuper de sa santé visuelle tout au long de sa vie.
  • Développer l’accès à l’information pour tous en matière de santé visuelle.
  • Poursuivre des actions de prévention pertinentes auprès des Français.

Par ailleurs, depuis plus de 50 ans, l’AsnaV répond à ses objectifs à travers la diffusion de messages forts tels que :

  • « Au volant la vue c’est la vie », « A l’école la vue c’est l’avenir » via des partenariats avec des acteurs reconnus : La Prévention Routière, Nathan…
  • La publication annuelle du Baromètre de la santé visuelle.
  • Des actions de prévention originales dans le cadre d’opérations de grande envergure : Mondial de l’Automobile, Journées de la vision.

Conscient que la santé visuelle n’est pas une préoccupation jugée prioritaire par les Français, Bertrand Roy veille avec l’AsnaV à toucher et interpeller ces différents publics en s’appuyant sur des campagnes de communication originales.

Une ambition portée en ce mois d’octobre avec le lancement d’une campagne de communication au ton décalé, dédiée aux Journées de la vision : La Web Série « quand on ne voit pas net ».

Sa vision de l’avenir
Bertrand Roy est bien conscient que la démarche de l’AsnaV est une démarche à long terme et qu’il y aura toujours un important travail à faire sur le sujet. «La vision est trop souvent oubliée par les citoyens alors que 80% des informations traitées par le cerveau proviennent de la vision. Malheureusement personne n’est vraiment conscient des dangers d’une mauvaise vision, notamment au volant, ni des risques que courent nos yeux au quotidien, ne serait-ce qu’avec les UV. Par exemple, 50% des écoliers en CP qui devraient avoir une correction visuelle n’en ont pas et 20% des Français ont un défaut visuel non ou mal corrigé. Finalement on s’habitue à une mauvaise vue, le cerveau s’adapte. Nous sommes bien conscient que porter des lunettes ou des lentilles, ça a un coût, mais il y a de nos jours de plus en plus d’offres très attractives.»

Bertrand Roy reste cependant optimiste, « notre baromètre de la santé visuelle qui existe depuis 8 ans montre que les Français vont de plus en plus régulièrement contrôler leur vue, l’an dernier ce sont 77% des Français qui ont passé un test au cours des 24 derniers mois. Mais ce n’est pas encore suffisant et nous utilisons chaque occasion pour continuer notre démarche de sensibilisation. Nous sommes présents au Mondial de l’Automobile 2012. Nous soutenons également les initiatives nationales et locales pour développer des tests gratuits, tout en essayant de prouver aux gens qu’une bonne vue c’est la vie ! »

Bertrand Roy, Président de l’AsnaV

octobre 1, 2012 11:40 Publié par

Son parcours
Diplômé de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), Bertrand Roy débute sa carrière etn 1977 à la direction financière du groupe Renault. Dix ans plus tard, il rejoint le groupe Essilor International au poste de Directeur de la planification et du contrôle de gestion. Durant plusieurs années, Bertrand Roy est en charge de différents postes de direction. Tout d’abord responsable de la finance, la logistique et l’informatique aux Etats-Unis, il sera par la suite Directeur Exécutif de Transitions Optical puis Directeur Général d’Essilor France. Il prendra par la suite les commandes du marketing stratégique international, de la zone Europe puis en 2010 des partenariats stratégiques du Groupe.
Parallèlement, Bertrand Roy est entré au conseil d’administration de l’Asnav en 2000 avant d’être nommé président il y a 10 ans.

En dehors de ses activités professionnelles, Bertrand Roy habite un petit village de Normandie, au bord de la mer, et se passionne pour les sports nautiques, après avoir été rugbyman pendant plus de 20 ans. Il est également le président d’une association de défense contre la mer qui tente de protéger son village contre les humeurs marines.

L’AsnaV
Créée en 1954, l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue est une association privée qui sert l’intérêt général. L’AsnaV regroupe l’ensemble des acteurs de la Santé Visuelle : les médecins Ophtalmologistes, les Orthoptistes, les Opticiens ainsi que les fabricants de verres correcteurs, de lentilles de contact, de montures de lunettes. Elle est également assistée par un Conseil Scientifique, composé de professeurs d’ophtalmologie et de médecins de la santé au travail. L’AsnaV travail sur quatre thèmes clés : l’établissement de relations privilégiées avec les institutions et les organismes concernés par la santé visuelle, la mise en œuvre de réseaux d’alerte et de dépistage efficaces, la formation des acteurs de la prévention et la communication vers le grand public.

En tant que président, Bertrand Roy souhaite :

  • Sensibiliser l’ensemble de la population et les relais médiatiques sur le bien-fondé de contrôler régulièrement sa vue et de se préoccuper de sa santé visuelle tout au long de sa vie.
  • Développer l’accès à l’information pour tous en matière de santé visuelle.
  • Poursuivre des actions de prévention pertinentes auprès des Français.

Par ailleurs, depuis plus de 50 ans, l’AsnaV répond à ses objectifs à travers la diffusion de messages forts tels que :

  • « Au volant la vue c’est la vie », « A l’école la vue c’est l’avenir » via des partenariats avec des acteurs reconnus : La Prévention Routière, Nathan…
  • La publication annuelle du Baromètre de la santé visuelle.
  • Des actions de prévention originales dans le cadre d’opérations de grande envergure : Mondial de l’Automobile, Journées de la vision.

Conscient que la santé visuelle n’est pas une préoccupation jugée prioritaire par les Français, Bertrand Roy veille avec l’AsnaV à toucher et interpeller ces différents publics en s’appuyant sur des campagnes de communication originales.

Une ambition portée en ce mois d’octobre avec le lancement d’une campagne de communication au ton décalé, dédiée aux Journées de la vision : La Web Série « quand on ne voit pas net ».

Sa vision de l’avenir
Bertrand Roy est bien conscient que la démarche de l’AsnaV est une démarche à long terme et qu’il y aura toujours un important travail à faire sur le sujet. «La vision est trop souvent oubliée par les citoyens alors que 80% des informations traitées par le cerveau proviennent de la vision. Malheureusement personne n’est vraiment conscient des dangers d’une mauvaise vision, notamment au volant, ni des risques que courent nos yeux au quotidien, ne serait-ce qu’avec les UV. Par exemple, 50% des écoliers en CP qui devraient avoir une correction visuelle n’en ont pas et 20% des Français ont un défaut visuel non ou mal corrigé. Finalement on s’habitue à une mauvaise vue, le cerveau s’adapte. Nous sommes bien conscient que porter des lunettes ou des lentilles, ça a un coût, mais il y a de nos jours de plus en plus d’offres très attractives.»

Bertrand Roy reste cependant optimiste, « notre baromètre de la santé visuelle qui existe depuis 8 ans montre que les Français vont de plus en plus régulièrement contrôler leur vue, l’an dernier ce sont 77% des Français qui ont passé un test au cours des 24 derniers mois. Mais ce n’est pas encore suffisant et nous utilisons chaque occasion pour continuer notre démarche de sensibilisation. Nous sommes présents au Mondial de l’Automobile 2012. Nous soutenons également les initiatives nationales et locales pour développer des tests gratuits, tout en essayant de prouver aux gens qu’une bonne vue c’est la vie ! »

Classés dans :,

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.