Vision

« J’ai fait un rêve … », le rêve que les gouvernements européens, de gauche comme de droite, qui se sont succédés depuis plus de trente ans n’aient pas joué au niveau de nos économies la course en avant. Qu’ils aient une vision et donné au mot durable un autre sens que celui de leur propre réélection. Que leur incompétence à gérer un état ne se traduise pas par la nécessité de mettre davantage de pression sur les populations. Et parmi elles en France surtout les entrepreneurs désormais montrés du doigt par la fiscalité comme des profiteurs alors qu’ils n’aspirent qu’à être des forces vives et des exemples à suivre.

Le rêve que mes enfants bénéficient d’un monde meilleur que celui que m’a laissé la génération précédente. Que les croyances mêmes politiques, mêmes économiques, mêmes culturelles servent surtout à nous comprendre et trouver les bonnes solutions davantage qu’à nous différencier. Il nous manque décidément de grands hommes, qui seront d’ailleurs sans doute des femmes, pour faire de grands rêves pour demain et sortir de cette morosité qui colle aux chaussures.

Il nous manque donc une vision. Cela me sert de transition pour remercier Bertrand Roy, Président de l’ASNAV, qui ne manque pas de vision pour la mission de son association pour l’Amélioration de la vue et pour laquelle Wellcom a réalisé une campagne qui sort des sentiers battus en associant une communication d’image et une communication d’opinions sur le net.

Merci également à Philippe Escande – chef de service et responsable du supplément « Eco & Entreprise » du Monde – d’avoir accepté de répondre à nos questions. Une nouvelle vision du Monde en quelque sorte.

Bonne lecture !

A noter : Wellcom recevra à la fin du mois les agences membres de son réseau international, plus de 20 présidents d’agences venant de pays comme l’Australie, l’Afrique du Sud ou les Etats-Unis seront pour quatre jours à Paris. Wellnews vous en rendra compte le mois prochain.

Vision

octobre 1, 2012 12:47 Publié par

« J’ai fait un rêve … », le rêve que les gouvernements européens, de gauche comme de droite, qui se sont succédés depuis plus de trente ans n’aient pas joué au niveau de nos économies la course en avant. Qu’ils aient une vision et donné au mot durable un autre sens que celui de leur propre réélection. Que leur incompétence à gérer un état ne se traduise pas par la nécessité de mettre davantage de pression sur les populations. Et parmi elles en France surtout les entrepreneurs désormais montrés du doigt par la fiscalité comme des profiteurs alors qu’ils n’aspirent qu’à être des forces vives et des exemples à suivre.

Le rêve que mes enfants bénéficient d’un monde meilleur que celui que m’a laissé la génération précédente. Que les croyances mêmes politiques, mêmes économiques, mêmes culturelles servent surtout à nous comprendre et trouver les bonnes solutions davantage qu’à nous différencier. Il nous manque décidément de grands hommes, qui seront d’ailleurs sans doute des femmes, pour faire de grands rêves pour demain et sortir de cette morosité qui colle aux chaussures.

Il nous manque donc une vision. Cela me sert de transition pour remercier Bertrand Roy, Président de l’ASNAV, qui ne manque pas de vision pour la mission de son association pour l’Amélioration de la vue et pour laquelle Wellcom a réalisé une campagne qui sort des sentiers battus en associant une communication d’image et une communication d’opinions sur le net.

Merci également à Philippe Escande – chef de service et responsable du supplément « Eco & Entreprise » du Monde – d’avoir accepté de répondre à nos questions. Une nouvelle vision du Monde en quelque sorte.

Bonne lecture !

A noter : Wellcom recevra à la fin du mois les agences membres de son réseau international, plus de 20 présidents d’agences venant de pays comme l’Australie, l’Afrique du Sud ou les Etats-Unis seront pour quatre jours à Paris. Wellnews vous en rendra compte le mois prochain.

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.