Le sourire pour combattre les discriminations

logo-randstadRandstad, 2ème groupe mondial de service en ressources humaines dont Wellcom assures les relations publics inaugure sa nouvelle campagne 2014 pour lutter contre les discriminations.

Des caricatures inédites sous formes de petites bandes dessinées créées par le dessinateur Antoine Chéreau mettent en scène des stéréotypes contribuant à adopter des comportements discriminants. «En tant qu’intermédiaire de l’emploi, le groupe Randstad France grandit en appui sur ses valeurs, fondées sur la lutte contre toutes les discriminations. Il contribue ainsi à construire, avec constance et conviction, une société de l’égalité des chances réelles. Nous voulons contribuer à l’avènement d’une société post-raciale et post-féministe dans laquelle les personnes ne sont pas renvoyées à des critères subjectifs mais considérées sur la simple base de leurs talents. Cette campagne de communication 2014 est le reflet privilégié de ces convictions », explique Abdel Aïssou, directeur général du groupe Randstad France. La formule des « strips » (mini BD) a été choisie cette année pour décrypter les situations de discrimination et mettre en lumière les impasses humaines et sociétales où elles conduisent.

Retrouvez l’intégralité de la campagne sur www.randstad.com

visu-randstad

Le sourire pour combattre les discriminations

février 3, 2014 8:00 Publié par

logo-randstadRandstad, 2ème groupe mondial de service en ressources humaines dont Wellcom assures les relations publics inaugure sa nouvelle campagne 2014 pour lutter contre les discriminations.

Des caricatures inédites sous formes de petites bandes dessinées créées par le dessinateur Antoine Chéreau mettent en scène des stéréotypes contribuant à adopter des comportements discriminants. «En tant qu’intermédiaire de l’emploi, le groupe Randstad France grandit en appui sur ses valeurs, fondées sur la lutte contre toutes les discriminations. Il contribue ainsi à construire, avec constance et conviction, une société de l’égalité des chances réelles. Nous voulons contribuer à l’avènement d’une société post-raciale et post-féministe dans laquelle les personnes ne sont pas renvoyées à des critères subjectifs mais considérées sur la simple base de leurs talents. Cette campagne de communication 2014 est le reflet privilégié de ces convictions », explique Abdel Aïssou, directeur général du groupe Randstad France. La formule des « strips » (mini BD) a été choisie cette année pour décrypter les situations de discrimination et mettre en lumière les impasses humaines et sociétales où elles conduisent.

Retrouvez l’intégralité de la campagne sur www.randstad.com

visu-randstad

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.