Démocratie

Thierry Wellhoff, Président de l'agenceAucun mot n’est sans doute aussi actuel que celui de démocratie. Du Mali à l’Egypte, de l’Ukraine au Venezuela, les peuples montrent leur soif de liberté et d’égalité, des valeurs dont jouissent bon nombre de pays occidentaux et qui, somme toute, sont parfaitement reconnues à la France. Mais des valeurs dont la France goûte si peu, occupée qu’elle est à se chercher un avenir meilleur et à des querelles d’ego, laissant inévitablement trop de champ libre à des tentations brunes.

Aucun mot n’est sans doute aussi inspirant pour le courage de ces formidables femmes saoudiennes qui s’expriment au travers de la plume de Clarence Rodriguez, journaliste correspondante pour Radio France, France Télévisions BFM, RFI, le Parisien, le JDD, … installée à Riyad depuis 9 ans. Elle confie à Wellnews son attachement à leur cause.

Aucun mot en définitive n’est également aussi contemporain. Il revient souvent dès que l’on parle du web, souvent reconnu comme espace ouvert de liberté et d’échanges, sans hiérarchie de statut ou de fonction. Mais le web aussi pose question à la fois comme lieu de toutes les manipulations par des minorités engagées* ou celui de toutes les suspicions comme nous le montrent les toutes récentes études sur la confiance des français envers les réseaux sociaux. Et ce ne sont pas les dernières révélations sur les surveillances effectuées par la NSA et plus récemment par les services de renseignements outre-manche (affaire Yahoo) qui pourraient changer la tendance. La démocratie est désormais un mot élastique qui appelle bien des précisions dont le degré de liberté n’est pas des moindres.

Démocratiquement vôtre.

Thierry Wellhoff

* voir édito précédent « Foule sentimentale »