A quoi ressemble l’emprunteur en 2014 ?

Le courtier en crédit immobilier, meilleurtaux.com a présenté en cette fin d’année le portrait-robot de l’emprunteur en 2014. Si le montant des transactions est en faible progression (+4,8% par rapport à 2010 – cf. ci-dessous), l’apport moyen, lui, a doublé en 10 ans. On note cependant d’importantes disparités régionales. A titre d’exemple, l’Ile de France est la seule région à dépasser la transaction moyenne de 247 634€ avec un montant de 332 443€. Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com explique « Les disparités régionales sont réelles car avec une transaction près de deux fois plus élevée, l’habitant de la région parisienne va finalement se loger dans une surface 25% plus petite (soit 61 m² pour 83m² dans le Nord) ». Par ailleurs, l’apport moyen s’élève à 68 808€ en 2014 quand il est de 108 892€ en Ile de France et de 36000€ « seulement » à l’Est. « Pour relativiser ce chiffre très impressionnant, notons que l’apport français médian en 2014 s’élève quant à lui à 27 000€, ce qui signifie que 50% de nos emprunteurs ont pu devenir propriétaires avec un apport inférieur à cette somme » ajoute Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

meilleurtx-visu

Le portrait de l’emprunteur en 2014 France entière (hors renégociation)

  • Montant moyen du prêt : 178 826€
  • Apport moyen : 68 808€
  • Apport médian : 27 000€
  • Transaction moyenne : 247 634€
  • Durée moyenne du prêt : 18.2 ans
  • Revenus nets du foyer : 5237€
  • Age moyen : 37.4 ans
  • Part des primo-accédants : 68%
  • Moins de 35 ans : 44%