Innover

Ce n’est pas un hasard si, selon l’Index International des valeurs corporate Wellcom, près d’une entreprise sur trois revendique parmi ses toutes premières valeurs l’innovation. Qu’il s’agisse d’ « esprit pionnier », « inventif » ou même « révolutionnaire », cette valeur pilote est désormais classée en 1ere position aussi bien en France qu’à l’international (l’Index International des valeurs corporate étudie les valeurs de plus de 4000 entreprises sur 14 pays).

L’innovation est une valeur de conquête prônée par les entreprises qui souhaitent faire la différence en s’appuyant sur leurs ressources tant internes (en suscitant l’initiative) qu’externes pour mettre l’entreprise en mouvement permanent et pour s’imposer sur les marchés.

L’histoire du capitalisme est d’ailleurs marquée par ce cheminement où l’innovation doit créer du « nouveau » pour créer de la croissance mais qui rencontre des freins qui peuvent être philosophiques (au sens premier du terme) ou tout simplement culturels. Un point que ne contrediront ni Georges Sampeur, Président du Directoire du Groupe B&B Hôtels dont Wellnews propose le portrait, ni Luc Ferry, notre invité du mois, qui s’exprime sur l’innovation destructrice. Une idée forte, qui fait écho au concept de destruction créatrice de Schumpeter, et dont il faut comprendre les enjeux et les limites posées par notre culture.

Pour ma part, je vous souhaite une innovation enthousiaste !

Thierry Wellhoff

Innover

mai 5, 2015 8:00 Publié par

Ce n’est pas un hasard si, selon l’Index International des valeurs corporate Wellcom, près d’une entreprise sur trois revendique parmi ses toutes premières valeurs l’innovation. Qu’il s’agisse d’ « esprit pionnier », « inventif » ou même « révolutionnaire », cette valeur pilote est désormais classée en 1ere position aussi bien en France qu’à l’international (l’Index International des valeurs corporate étudie les valeurs de plus de 4000 entreprises sur 14 pays).

L’innovation est une valeur de conquête prônée par les entreprises qui souhaitent faire la différence en s’appuyant sur leurs ressources tant internes (en suscitant l’initiative) qu’externes pour mettre l’entreprise en mouvement permanent et pour s’imposer sur les marchés.

L’histoire du capitalisme est d’ailleurs marquée par ce cheminement où l’innovation doit créer du « nouveau » pour créer de la croissance mais qui rencontre des freins qui peuvent être philosophiques (au sens premier du terme) ou tout simplement culturels. Un point que ne contrediront ni Georges Sampeur, Président du Directoire du Groupe B&B Hôtels dont Wellnews propose le portrait, ni Luc Ferry, notre invité du mois, qui s’exprime sur l’innovation destructrice. Une idée forte, qui fait écho au concept de destruction créatrice de Schumpeter, et dont il faut comprendre les enjeux et les limites posées par notre culture.

Pour ma part, je vous souhaite une innovation enthousiaste !

Thierry Wellhoff

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.