Un Français sur trois attend d’une marque qu’elle lui raconte une histoire

Comment les marques dans l’univers féminin doivent-elles raconter leur histoire ? Qu’en perçoit le public et quel(s) impact(s) sur la consommation ? Le cabinet d’étude et de conseil en stratégie de marque, Promise, accompagné par Wellcom dans ses relations publics, vient de sortir une étude pour 79C sur l’impact du storytelling sur les enseignes féminines, en particulier des secteurs Mode et Beauté.

Si la qualité est un critère primordial attendu dans le produit ou service, des critères émotionnels émergent également de façon importante dans les attentes des consommateurs . En effet, près d’un Français sur deux attend d’une publicité qu’elle le fasse rêver et un sur trois qu’elle lui raconte une histoire !

« Sur la plupart des marchés sur lesquels nous intervenons le consommateur est aujourd’hui confronté à la difficulté de choisir en raison de l’hyper-choix et de l’hyper-concurrence qui caractérisent nos économies modernes. Dans le même temps, la crise persistante a installé une modification radicale et durable du rapport aux marques. Le consommateur est plus exigeant certes, mieux informé certainement, mais il a encore davantage besoin que les marques le surprennent, le fassent rêver, créent du lien, apportent du sens…. bref lui racontent une histoire, celle d’une relation que l’on souhaite authentique, sincère et empreinte du sceau de l’émotion. Le storytelling est à cet égard un outil puissant, car parfaitement adapté aux objectifs que nous venons de décrire… » déclare Philippe Jourdan, CEO de Promise consulting.