L’information est une chance.

Il est souvent convenu de se plaindre de l’infobésité. Mais si l’on se réfère aux rapports réguliers de Reporters sans frontières et d’autres organisations de référence comme Human Rights Watch, on ne devrait que se réjouir de la vitalité de l’information dans nos sociétés démocratiques.

Certes, le paysage est loin d’être parfait. Si l’on peut déplorer un actionnariat de presse parfois trop proche de groupes industriels, un sensationnalisme généralisé ou une certaine langue de bois, il faut néanmoins reconnaître que nous avons la chance d’avoir une offre médiatique diversifiée. Et des médias en mouvement pour s’extirper des difficultés issues des transformations majeures de leurs modèles économiques.

Si l’on doit s’attrister de la disparition régulière de titres de presse, on ne peut que se réjouir chaque mois, de voir arriver de nouvelles initiatives comme par exemple Groom, un nouveau magazine semestriel de 100 pages traitant l’actualité en format BD ou du passage en gratuit de LCI qui fait sans doute grincer des dents mais, au final, diversifie l’offre média. Wellnews reçoit ce mois-ci Vincent Perrault qui occupe le poste de journaliste économique depuis la création de la chaîne et présente la chronique de l’éco sur LCI. Son enthousiasme est communicatif.

Et si l’on parle de chance, pourquoi ne pas évoquer l’égalité des chances ? C’est précisément l’objet de l’Institut Télémaque. Henri Lachmann, son président, nous présente en 2’ chrono la mission de cette association qui promeut avec succès l’égalité des chances via l’accompagnement de jeunes motivés issus de milieux modestes ou défavorisés pour leur donner toutes les chances de réussir.

Et si 2016 était une année de chance ?