Les salariés de moins de 30 ans plus confiants en leur avenir professionnel ?

L’Institut Great Place To Work® qui accompagne les entreprises dans leur transformation culturelle pour construire des environnements de travail performants révèle les aspirations des jeunes salariés. Selon la dernière enquête de l’Institut*, 73% des salariés de moins de 30 ans ont confiance en leur avenir professionnel, et 68% sont sensibles aux attentions de leur entreprise pour leur bien-être.

S’ils font moins de différence entre vie professionnelle et vie privée et qu’ils sont moins enclins à ressentir de la lassitude vis-à-vis du travail, ils accordent une part importante à trois critères la convivialité (64% des jeunes de moins de 30 ans contre 48% sur l’ensemble des employés), la fierté de travailler au sein de leur entreprise pour 60% contre 50%, et enfin le respect des employés pour 60% contre 50%. Preuve en est de la volonté des jeunes salariés de travailler au sein d’une entreprise où il fait bon travailler, ces trois critères font partie des dimensions clefs du Modèle© Great Place to Work® permettant de mesurer le bien-être au travail et l’engagement d’une entreprise auprès de ses salariés.

Cette étude nous enseigne également que les moins de 30 ans souhaitent obtenir plus de responsabilités et pour plus de 90% d’entre eux les dirigeants doivent être impliqués et exemplaires.

Enfin, sans grande surprise les outils numériques ont positivement impacté leur travail. Ces outils ont contribué à augmenter l’instantanéité des relations avec leurs clients et leurs collaborateurs et ce, sans dégrader leur équilibre vie privée/vie professionnelle.

Aujourd’hui, les entreprises où il fait bon travailler mettent en place des pratiques répondant aux attentes des jeunes salariés. Ainsi, gestion de carrière, formation adaptée à chacun, atmosphère de travail performante… contribuent au bien-être au travail des jeunes salariés.

* Méthodologie d’enquête : étude de l’Institut Great Place to Work® réalisée par l’institut Think auprès 1250 salariés représentatifs de la population active française issus d’entreprises et d’administrations de toutes tailles et tous secteurs, dont un sur-échantillon de 468 jeunes salariés, selon la méthode des quotas (genre, âge, profession, statut, secteur, taille et région. Interviews sous système CAWI en ligne du 16 au 23 novembre 2015.

Pour plus d’information, voir le communiqué de presse >