Incarner l’industrie du futur

dahervisuCréé en 2015, le plan Juncker a pour vocation de financer la réalisation de projets industriels au sein de l’Union européenne, grâce au Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

C’est une très bonne nouvelle pour Daher qui représente la nouvelle France industrielle. L’équipementier et la Banque Européenne d’Investissement ont ainsi signé un prêt de 60 millions d’euros destiné à soutenir le plan d’investissement du groupe. Ce prêt permettra notamment de financer pour moitié des projets d’innovation industrielle sur les sites français de Daher, identifiés et valorisés à plus de 120 millions d’euros sur 3 ans.

Après la visite d’Emmanuel Macron il y a 2 ans, c’était au tour du Secrétaire d’Etat à l’Industrie, Christophe Sirugue de visiter le site de Daher en Loire Atlantique à l’occasion de la signature de ce prêt.

« La modernisation de l’appareil productif est essentielle pour la filière aéronautique, dont plus de la moitié des emplois résident dans la production et dont la valeur ajoutée est en grande partie générée par la chaîne des fournisseurs. L’investissement de Daher, avec le soutien de la BEI, s’inscrit par ailleurs pleinement dans la démarche « Industrie du Futur » que nous promouvons et qui doit constituer dès aujourd’hui le fer de lance de notre industrie. Enfin, ce nouveau prêt dans le cadre du plan Juncker, confirme l’engagement européen en faveur de la compétitivité de l’industrie française sur le plan international et de l’investissement comme soutien à la croissance » a déclaré Christophe Sirugue.

Didier Kayat, Directeur Général de Daher déclare quant à lui : « Ce prêt sur 10 ans s’inscrit parfaitement dans la stratégie de Daher d’engagement en matière de programmes industriels et aéronautiques de long terme. Il va ainsi nous permettre de soutenir notre programme d’investissement en faveur de la modernisation, de la performance et de l’automatisation de nos processus industriels. L’innovation reste en effet plus que jamais placée au cœur de notre stratégie d’entreprise, garante de notre compétitivité au niveau mondial. Au-delà, ce financement de la BEI est également une fierté puisqu’il constitue une reconnaissance de la fiabilité financière et de robustesse de la stratégie de Daher en tant qu’acteur industriel innovant de premier plan »