Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !

« On assiste enfin à l’éveil des consciences ! »
Jean-Pierre Nadir, fondateur d’Easyvoyage

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !Parmi les enjeux prioritaires de cette nouvelle année, le développement durable apparait incontestablement comme un enjeu majeur. En 2017 plusieurs évènements ont souligné l’importance capitale de ce sujet : mobilisation sans précédent de 15 000 chercheurs alertant  sur l’état de la planète, multiplication des catastrophes naturelles d’ampleur inédite, mouvements migratoires des refugiés climatiques… Autant de sujets auxquels les pays doivent apporter des solutions.

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !Si  la France tente de conduire le mouvement (COP, One Planet Summit), les Etats-Unis se sont eux retirés de toutes les actions engagées précédemment : une illustration parfaite de la complexité à faire cohabiter des enjeux économiques et écologiques ! Première industrie mondiale, (10% du PIB), le tourisme, à la fois producteur de richesses, créateur d’emplois et vecteur du rapprochement des peuples, génère en contrepartie des nuisances durables sur l’environnement (empreinte carbone, surexploitation des zones naturelles, nappes phréatiques, surproduction de déchets,…).

Fort de ces constats, depuis plusieurs années une prise de conscience est amorcée et de nombreuses initiatives se développent : Fondation de l’association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) en 2004, qui regroupe des acteurs du voyage responsable ; Voyageurs du Monde, Comptoir des voyages et Terres d’Aventures, qui proposent depuis le 1er janvier 2018 la compensation de 100% des émissions de CO2 générées par le transport aérien… Un engagement de ces acteurs en faveur d’un tourisme durable, qui d’après le dernier sondage d’Easyvoyage, mené auprès de 2015 internautes au mois de janvier 2018, fait partie des attentes des voyageurs français. En effet 66% des Français pensent que le tourisme responsable/éthique est indispensable, notamment pour respecter le patrimoine social et environnemental des pays visités.

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !Le réchauffement climatique influence la façon de voyager de 51% des sondés et représente un facteur décisif dans le choix de la destination de 21% des internautes. Alors que pour 29% d’entre eux cela n’a aucun impact. Ainsi, en voyage, 48% des internautes privilégient les transports en commun ou encore le vélo. 30% utilisent un moyen de transport uniquement pour faire l’aller- retour vers leur destination. Et 4% d’entre eux vont même jusqu’à compenser systématiquement leur consommation de carbone. 

« Pour le développement économique des pays, il est primordial d’encourager le tourisme mais il convient également de prendre en compte ses impacts environnementaux ».
Jean-Pierre Nadir, fondateur d’Easyvoyage

  « On assiste enfin à l’éveil des consciences ! Car si le tourisme a pour vocation d’ouvrir les esprits, son développement a aussi des conséquences néfastes ! Il est primordial d’encourager le tourisme, tout en prenant en compte ses impacts économiques, sociaux et environnementaux » souligne Jean-Pierre Nadir, fondateur d’Easyvoyage « Le tourisme dit «  durable » ne doit pas être un marché de niche ou une simple tendance. Il doit faire partie intégrante du voyage et être créateur de valeurs, voire même de bonheur lorsqu’il est réalisé dans l’harmonie de tous et pour tous ! »

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !

février 5, 2018 8:00 Publié par

« On assiste enfin à l’éveil des consciences ! »
Jean-Pierre Nadir, fondateur d’Easyvoyage

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !Parmi les enjeux prioritaires de cette nouvelle année, le développement durable apparait incontestablement comme un enjeu majeur. En 2017 plusieurs évènements ont souligné l’importance capitale de ce sujet : mobilisation sans précédent de 15 000 chercheurs alertant  sur l’état de la planète, multiplication des catastrophes naturelles d’ampleur inédite, mouvements migratoires des refugiés climatiques… Autant de sujets auxquels les pays doivent apporter des solutions.

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !Si  la France tente de conduire le mouvement (COP, One Planet Summit), les Etats-Unis se sont eux retirés de toutes les actions engagées précédemment : une illustration parfaite de la complexité à faire cohabiter des enjeux économiques et écologiques ! Première industrie mondiale, (10% du PIB), le tourisme, à la fois producteur de richesses, créateur d’emplois et vecteur du rapprochement des peuples, génère en contrepartie des nuisances durables sur l’environnement (empreinte carbone, surexploitation des zones naturelles, nappes phréatiques, surproduction de déchets,…).

Fort de ces constats, depuis plusieurs années une prise de conscience est amorcée et de nombreuses initiatives se développent : Fondation de l’association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) en 2004, qui regroupe des acteurs du voyage responsable ; Voyageurs du Monde, Comptoir des voyages et Terres d’Aventures, qui proposent depuis le 1er janvier 2018 la compensation de 100% des émissions de CO2 générées par le transport aérien… Un engagement de ces acteurs en faveur d’un tourisme durable, qui d’après le dernier sondage d’Easyvoyage, mené auprès de 2015 internautes au mois de janvier 2018, fait partie des attentes des voyageurs français. En effet 66% des Français pensent que le tourisme responsable/éthique est indispensable, notamment pour respecter le patrimoine social et environnemental des pays visités.

Tourisme responsable : une priorité pour deux tiers des internautes !Le réchauffement climatique influence la façon de voyager de 51% des sondés et représente un facteur décisif dans le choix de la destination de 21% des internautes. Alors que pour 29% d’entre eux cela n’a aucun impact. Ainsi, en voyage, 48% des internautes privilégient les transports en commun ou encore le vélo. 30% utilisent un moyen de transport uniquement pour faire l’aller- retour vers leur destination. Et 4% d’entre eux vont même jusqu’à compenser systématiquement leur consommation de carbone. 

« Pour le développement économique des pays, il est primordial d’encourager le tourisme mais il convient également de prendre en compte ses impacts environnementaux ».
Jean-Pierre Nadir, fondateur d’Easyvoyage

  « On assiste enfin à l’éveil des consciences ! Car si le tourisme a pour vocation d’ouvrir les esprits, son développement a aussi des conséquences néfastes ! Il est primordial d’encourager le tourisme, tout en prenant en compte ses impacts économiques, sociaux et environnementaux » souligne Jean-Pierre Nadir, fondateur d’Easyvoyage « Le tourisme dit «  durable » ne doit pas être un marché de niche ou une simple tendance. Il doit faire partie intégrante du voyage et être créateur de valeurs, voire même de bonheur lorsqu’il est réalisé dans l’harmonie de tous et pour tous ! »

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.