RGPD : Revirement des Gafam sur la Protection des Données

Avec ce mois de mai qui, sous l’égide du RGPD, amène un vent nouveau sur la protection des données, chacun peut se rendre compte d’une évolution des mœurs de nos chères GAFAM. Désormais, nous sommes régulièrement et individuellement appelés à réviser les conditions d’utilisation des données que nous fournissons aux plateformes et à donner notre accord (ou non).

Ce qui est étonnant et réjouissant à la fois est que, pour une fois, c’est l’Europe qui donne le la de cette nouvelle donne dans le domaine technologique, devenu l’épicentre de notre vie sociale. En cela, on voit que le politique a encore un pouvoir sur l’économique et face à ces mastodontes dont le chiffre d’affaires dépasse de loin le PIB de nombreux pays, on ne peut que s’en féliciter.

Cette nouvelle réglementation implique néanmoins de nouvelles responsabilités et de nouveaux engagements certes utiles et même nécessaires mais qui s’ajoutent à de nombreuses autres contraintes qui ne manquent pas d’étouffer le fonctionnement agile de nos entreprises. C’est en cela que l’initiative de nombreux syndicats et prestataires de services trouve une utilité certaine, comme par exemple le chat bot mis en œuvre par Kynapse, cabinet de conseil en transformation digitale du groupe Open à découvrir dans cette nouvelle édition de votre Wellnews.

A lire également : l’interview de Jean-Michel Aphatie qui nous fait partager sa passion pour l’analyse politique dans son dernier ouvrage « La liberté de ma mère : mai 68 au Pays Basque » et celle d’Olivier Allender, Directeur général de Verisure qui se considère comme un « ambassadeur » de la sécurité domestique.

De la sécurité des données à celle de nos habitations, nous pourrons donc profiter en toute sérénité de l’esprit de liberté de ce joli mois de mai. Bonne lecture !