Un besoin d’écoute ?

Le baromètre médias Kantar/La Croix, qui recueille chaque année l’opinion des Français vis-à-vis du paysage médiatique, nous réserve une nouvelle fois de nombreux enseignements. Si la plupart des journalistes se sont attardés sur la tendance globale de cette étude, laissant voir un net recul de la confiance des Français envers les médias, il est intéressant de se plonger plus en profondeur dans le détail de ces résultats. On constate alors qu’à l’heure d’internet, des chaînes d’informations en continu, des fils Twitter et des groupes Facebook qui alimentent sans cesse le flot ininterrompu d’information, le média auquel les Français accordent le plus de confiance est (une fois de plus) la radio.

Presque 100 ans après sa création, la radio conserve toute sa place au cœur des foyers français. La chose dite, parlée, déclamée, est encore considérée comme la plus juste. Le symbole d’un ras-le-bol vis-à-vis de la société de l’image ? S’il est un peu tôt pour en faire une vérité, force est de constater que l’oralité est des plus importantes pour de nombreux Français. Et le monde professionnel n’y échappe pas non plus : les radios d’entreprise diffusant musique et informations internes ne cessent de séduire les entreprises soucieuses de fédérer leurs collaborateurs.

Ce n’est pas notre invité du mois qui nous détrompera : Mathieu Gallet, ex-Président de Radio France, qui lance bientôt Majelan, un service de podcasts en ligne à mi-chemin entre Netflix et Spotify. Autre invitée de marque pour cette newsletter de février : Alexandra Parlour, Segment Manager pour l’Education en Europe chez Sony, qui entend mettre les nouvelles technologies au service de l’éducation.

Bonne lecture.