Reconstruire

Comment ne pas citer Proust parlant de l’église du côté de chez Swann, au regard de l’actualité ? « … Tout cela faisait d’elle pour moi quelque chose d’entièrement différent du reste de la ville : un édifice occupant, si l’on peut dire, un espace à quatre dimensions — la quatrième étant celle du Temps — déployant à travers les siècles son vaisseau qui, de travée en travée, de chapelle en chapelle, semblait vaincre et franchir, non pas seulement quelques mètres, mais des époques successives d’où il sortait victorieux… ».

L’image d’une cathédrale pluri centenaire, symbole du savoir-faire historique de notre pays, en proie aux flammes, marque les esprits aussi bien que les cœurs.

Le tragique incendie qui a ravagé la toiture et la flèche de Notre-Dame, s’il a choqué des millions de personnes, fidèles ou non, à travers le monde, nous aura du moins rappelé que ce qui semble immuable et figé dans le temps peut toujours être mis en péril. Paradoxalement, c’est aussi l’ingéniosité et le savoir-faire de l’Homme qui permettront de faciliter les travaux de reconstruction pour la faire revivre à nouveau.

Mais comment réagir lorsqu’un tel trésor du patrimoine est en péril ? Quels leviers activer pour répondre à l’attente d’un public en proie aux doutes, aux questionnements, voire à la détresse ? André Finot, Responsable de la Communication de la Cathédrale, nous raconte comment il a vécu ces instants et les dispositifs qu’il a mis en place pour répondre aux questions de millions de personnes.

Plus prosaïque, mais tout autant d’actualité : redonner une vie aux objets du passé est une mission que s’est également donné Recommerce, l’un des leaders français du reconditionné, comme nous l’explique Guillaume Brochu, Communication and Brand Manager de la marque. Camille Barrault, consultante pour le cabinet de conseil Groupe Square, nous parle quant à elle du futur modèle du marketing d’influence.

Bonne lecture.