Prudence est mère de sureté

wavestone

La sécurité des données clients représente un des enjeux majeurs des années à venir et devrait inciter les entreprises à la plus grande vigilance, c’est d’autant plus vrai depuis les dernières cyber-attaques qui ont fait couler beaucoup l’encre… Cela étant dit, les injonctions d’efficacité et de rapidité au nom de la satisfaction client créent néanmoins une situation à haut risque… C’est ce que révèle notamment le nouveau Benchmark Cybersécurité des sites web de Wavestone, 1er cabinet de conseil indépendant en Europe, que Wellcom accompagne depuis plusieurs années. Alors que 100% des sites web testés sont vulnérables, 90% d’entre eux étaient déjà en ligne avant la réalisation des tests. A l’occasion du mois européen de la cybersécurité et des Assises de la Sécurité, les équipes du cabinet ont publié leur enquête annuelle qui passe en revue près de 155 sites web des plus grandes entreprises françaises.

L’objectif : apporter un éclairage concret et alerter sur l’un des sujets les plus stratégiques du moment.

« Aujourd’hui la pression sur les délais pour sortir un nouveau site et la manque d’anticipation des tests de sécurité conduisent à des situations à risques. Trop souvent des sites avec des données clients sont en ligne alors qu’ils sont vulnérables. Ils existent pourtant des solutions simples pour éviter de potentielles catastrophes numériques » indique Gérôme BILLOIS, associé au cabinet Wavestone.

En savoir plus.

Prudence est mère de sureté

novembre 6, 2017 9:15 Publié par

wavestone

La sécurité des données clients représente un des enjeux majeurs des années à venir et devrait inciter les entreprises à la plus grande vigilance, c’est d’autant plus vrai depuis les dernières cyber-attaques qui ont fait couler beaucoup l’encre… Cela étant dit, les injonctions d’efficacité et de rapidité au nom de la satisfaction client créent néanmoins une situation à haut risque… C’est ce que révèle notamment le nouveau Benchmark Cybersécurité des sites web de Wavestone, 1er cabinet de conseil indépendant en Europe, que Wellcom accompagne depuis plusieurs années. Alors que 100% des sites web testés sont vulnérables, 90% d’entre eux étaient déjà en ligne avant la réalisation des tests. A l’occasion du mois européen de la cybersécurité et des Assises de la Sécurité, les équipes du cabinet ont publié leur enquête annuelle qui passe en revue près de 155 sites web des plus grandes entreprises françaises.

L’objectif : apporter un éclairage concret et alerter sur l’un des sujets les plus stratégiques du moment.

« Aujourd’hui la pression sur les délais pour sortir un nouveau site et la manque d’anticipation des tests de sécurité conduisent à des situations à risques. Trop souvent des sites avec des données clients sont en ligne alors qu’ils sont vulnérables. Ils existent pourtant des solutions simples pour éviter de potentielles catastrophes numériques » indique Gérôme BILLOIS, associé au cabinet Wavestone.

En savoir plus.

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.