Jean-Paul Cluzel, Président de Radio France


Jean-Paul CluzelRadio FranceDepuis mai 2004 Président de Radio France, Jean-Paul Cluzel est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, de l’Université de Chicago, et de l’ENA. Nommé en septembre 1992 Directeur Général de l’Opéra de Paris, il est élu Président Directeur Général de RFI en 1995, poste auquel il est renouvelé en décembre 1998 et en décembre 2001. Président de la SOMERA RMC-MO (1996), puis de Radio Paris Lisbonne (1999), Jean-Paul Cluzel est élu représentant permanent de Radio France au Conseil de Surveillance d’ARTE en mai 2004. Il a lancé France Bleu Ile-de-France le 2 janvier dernier.

Pourquoi avoir décidé de créer France Bleu Ile-de-France ? A quel besoin répond la nouvelle station francilienne ?

L’identité de l’Ile de France apparaît dans les modes de vie communs de ses habitants. Les habitants d’Argenteuil, Clamart ou Montreuil ont des comportements et des préoccupations qui se ressemblent. En Ile de France plus qu’ailleurs, tous les problèmes de citoyenneté mais aussi les solutions pour le futur se retrouvent. Se déplacer, trouver un logement, faire garder ses enfants… La création de France Bleu Ile de France répond à cette communauté de vie et de devenir. J’ajoute que nous avons pris conscience du besoin de cette radio bien avant les derniers événements des banlieues.

Quel public vise la chaîne ainsi créée ? Quel est son potentiel en terme d’auditoire ?

Un public adulte – 35/50 ans – qui s’intéresse à la vie locale dans tous ses aspects : politique, associatif, culturel et sportif, sans oublier la vie des entreprises. L’émetteur principal Tour Eiffel (107.1) et les 5 émetteurs de Melun et de sa région permettent de couvrir un bassin d’environ 10 millions d’auditeurs potentiels.

Avez-vous défini une ligne éditoriale précise, différente de celles des chaînes déjà existantes que l’on peut capter en Ile-de-France (même si elles sont nationales – Inter, Culture, etc.) ?

France Bleu Ile de France appartient au réseau France Bleu. La priorité est donnée à l’information locale. La radio compte sur une équipe de 21 journalistes, dont 5 reporters en couronne. Ces journalistes installés à Versailles, Nanterre, Bobigny, Créteil et Melun jouent le rôle de correspondants, ils sont chaque jour à l’antenne et nous parlent à travers leurs reportages de l’actualité de leur département. L’information nationale et internationale garde une place importante sur l’antenne. C’est cet équilibre entre le local et le national qui fait le succès de France Bleu partout en France. Dans les émissions de programmes, priorité est donnée à la vie associative et aux communautés avec des témoignages réguliers des auditeurs. Radio curieuse, France Bleu Ile-de-France se veut également une radio de services et de découvertes, notamment dans le domaine culturel. Les jeunes talents auront une large place sur l’antenne.

Jean-Paul Cluzel, Président de Radio France

février 6, 2006 11:54 Publié par

Jean-Paul CluzelRadio FranceDepuis mai 2004 Président de Radio France, Jean-Paul Cluzel est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, de l’Université de Chicago, et de l’ENA. Nommé en septembre 1992 Directeur Général de l’Opéra de Paris, il est élu Président Directeur Général de RFI en 1995, poste auquel il est renouvelé en décembre 1998 et en décembre 2001. Président de la SOMERA RMC-MO (1996), puis de Radio Paris Lisbonne (1999), Jean-Paul Cluzel est élu représentant permanent de Radio France au Conseil de Surveillance d’ARTE en mai 2004. Il a lancé France Bleu Ile-de-France le 2 janvier dernier.

Pourquoi avoir décidé de créer France Bleu Ile-de-France ? A quel besoin répond la nouvelle station francilienne ?

L’identité de l’Ile de France apparaît dans les modes de vie communs de ses habitants. Les habitants d’Argenteuil, Clamart ou Montreuil ont des comportements et des préoccupations qui se ressemblent. En Ile de France plus qu’ailleurs, tous les problèmes de citoyenneté mais aussi les solutions pour le futur se retrouvent. Se déplacer, trouver un logement, faire garder ses enfants… La création de France Bleu Ile de France répond à cette communauté de vie et de devenir. J’ajoute que nous avons pris conscience du besoin de cette radio bien avant les derniers événements des banlieues.

Quel public vise la chaîne ainsi créée ? Quel est son potentiel en terme d’auditoire ?

Un public adulte – 35/50 ans – qui s’intéresse à la vie locale dans tous ses aspects : politique, associatif, culturel et sportif, sans oublier la vie des entreprises. L’émetteur principal Tour Eiffel (107.1) et les 5 émetteurs de Melun et de sa région permettent de couvrir un bassin d’environ 10 millions d’auditeurs potentiels.

Avez-vous défini une ligne éditoriale précise, différente de celles des chaînes déjà existantes que l’on peut capter en Ile-de-France (même si elles sont nationales – Inter, Culture, etc.) ?

France Bleu Ile de France appartient au réseau France Bleu. La priorité est donnée à l’information locale. La radio compte sur une équipe de 21 journalistes, dont 5 reporters en couronne. Ces journalistes installés à Versailles, Nanterre, Bobigny, Créteil et Melun jouent le rôle de correspondants, ils sont chaque jour à l’antenne et nous parlent à travers leurs reportages de l’actualité de leur département. L’information nationale et internationale garde une place importante sur l’antenne. C’est cet équilibre entre le local et le national qui fait le succès de France Bleu partout en France. Dans les émissions de programmes, priorité est donnée à la vie associative et aux communautés avec des témoignages réguliers des auditeurs. Radio curieuse, France Bleu Ile-de-France se veut également une radio de services et de découvertes, notamment dans le domaine culturel. Les jeunes talents auront une large place sur l’antenne.

Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.