Libération change*

Interview de Laurent Joffrin, Directeur de la Publication de Libération

Laurent JoffrinLibération

Laurent Joffrin (de son vrai nom, Laurent Mouchard), est un journaliste français né à Vincennes le 30 juin 1952. Il a collaboré aux journaux Libération et Le Nouvel Observateur dont il a dirigé la rédaction. Depuis 2006, il est devenu directeur de publication de Libération. Zoom sur ce journaliste qui a mené le sauvetage de Libération.

Depuis le début de l’année, Libération a retrouvé une santé qu’on ne lui espérait plus, avec une progression des ventes de 9%. Comment expliquez-vous ce retournement de situation ?

Depuis février, nous avons noté un redressement très important des ventes qui s’est amplifié jusqu’en mai et surtout se maintient encore aujourd’hui. Certes la campagne électorale qui a fait l’objet d’un traitement important et de très grande qualité par notre service politique a été un accélérateur, mais il est clair que le journal a retrouvé son image, sa position dans le paysage médiatique et donc son lectorat. Les one shot thématiques que nous avons réalisés depuis le début de l’année ont eux aussi renforcé cette attractivité de Libération et attiré de nouveaux lecteurs plus jeunes.

Quelques mots du nouveau supplément mensuel « Next » sorti le 16 juin dernier dans quelle perspective s’inscrit cette innovation éditoriale ? Qu’en attendez-vous ?

Libération a toujours été reconnu comme un quotidien de référence en ce qui concerne les tendances, les modes de vie,… Next, est une idée simple qui fait suite aux nombreux suppléments proposés depuis le début de l’année et qui ont été largement plébiscités. C’est un mensuel à part entière avec une palette très large de sujets sur les changements de mode de vie, une présentation nouvelle, à la fois chic et tendance. La première édition de Next, distribué avec le quotidien pour seulement un euros de plus, c’est vendu à plus de 90 000 exemplaires. Un lancement positif qui complète parfaitement le quotidien.

Vous avez annoncé le lancement d’une nouvelle formule prévue pour septembre prochain. Quelles seront les grandes lignes de ce lifting ?

Il ne s’agit pas d’une nouvelle formule mais d’une nouvelle organisation et hiérarchisation des informations pour toujours plus de lisibilité. Avec 4 sujets en ouverture et un esprit très visuel, nous allons proposer un nouveau traitement des grands sujets. La deuxième partie sera plus orienté magasine avec une dominante différente chaque jour. Loin des gratuits et des supports Internet, ce nouveau Libération a pour objectif de précisément mettre en valeur la richesse d’un contenu et le travail de nos 140 journalistes.

*Editorial de Libération du 18 janvier 2007 annonçant le lancement d’une nouvelle formule du quotidien.