Le Journal des Finances se paie un nouveau lifting

Yves de KerdrelJournal des FinancesInterview d’Yves de Kerdrel, Directeur de la Rédaction du Journal des Finances

En cette rentrée 2007, le Journal des Finances fait peau neuve grâce à une ligne éditoriale renouvelée de même qu’une foule d’innovations destinées à accompagner le dynamisme du journal. A cette occasion, la rédaction de la Wellnews a demandé à Yves de Kerdrel, Directeur de la Rédaction du Journal des Finances, d’exposer les détails de ce lifting en profondeur. Editorialiste au Figaro, Yves de Kerdrel a passé 6 ans aux Echos où il a notamment créé le fameux « Crible » des Echos. Formé à l’Institut Supérieur de Gestion, il est diplômé de la Société Française des Analystes Financiers. Il a débuté son parcours journalistique au Journal des Finances où il a gravi tous les échelons hiérarchiques jusqu’à la Direction de la Rédaction (depuis octobre 2006).

De quand date la dernière refonte éditoriale du Journal des Finances ? Qu’avait-il changé à cette époque ?

Le Journal des Finances a adopté une nouvelle formule à la fin du mois de mars 2007. Celle-ci a consisté à articuler le contenu de l’hebdomadaire en trois séquences (pour le grand public, pour les actionnaires traditionnels, et pour les investisseurs avertis). A cette occasion une nouvelle maquette dessinée par Jean Bayle a été adoptée, de même que le passage au format tabloïd et l’adoption de la couleur dans toutes les pages y compris la cote. Cette nouvelle formule a rencontré un vif succès, tant auprès des nouveaux abonnés, que des acheteurs au numéro. Pendant l’été, les ventes en kiosque étaient supérieures de 40 % à celles constatées au cours de la même période de 2006.

En quoi consiste cette refonte et à quel moment la nouvelle formule sortira-t-elle dans les kiosques ?

Le 3 septembre, le Journal des Finances a adopté une nouvelle organisation interne après un important renouvellement de sa rédaction. Au coté des trois rédacteurs en chef (Bourse, Patrimoine et Edition) quatre rédacteurs en chef adjoints ont été nommés par promotion interne. Catherine Rekik (en charge de la première partie), Christophe Soubiran (de la deuxième), Frédéric Durand-Bazin (pour le patrimoine) et Frédéric Mauger pour l’édition. A cela s’ajoutent les nominations de deux chefs de rubrique : Caroline Mignon pour la micro-économie et Christelle Donger pour les valeurs de croissance.

Que cela signifie-t-il au niveau de la rédaction et de la distribution des rôles de chacun ?

Cette réorganisation va s’accompagner de nombreuses innovations éditoriales destinées à accompagner la forte hausse des ventes du Journal des Finances. A cela va s’ajouter dans les mois qui viennent un renouvellement du site internet, des développements dans l’audiovisuel, et la mise en place du système éditorial eidos. Tout cela devrait permettre de conforter la dynamique de l’hebdomadaire, depuis qu’il a rejoint le Groupe Figaro. Sa diffusion contrôlée pourrait ainsi s’élever en fin d’année au delà des 75.000 exemplaires.