Le journalisme Citoyen gagne du terrain

D’accord ou pas d’accord, c’est désormais chose faite : le journalisme citoyen (le terme prête néanmoins à la polémique) est entré de plain pied dans l’ère participative. Après Agoravox, ohmynews.com et l’initiative originale du site d’informations générales desourcesure.com (réalisé toutefois par deux journalistes professionnels), c’est au tour des organes de presse de l’establishment international de se lancer dans le journalisme citoyen. Dix-huit mois après le lancement de CNN Exchange, la chaîne américaine d’information s’apprête à mettre en ligne son nouveau site participatif inspiré de YouTube : iReport.com. Uniquement basé sur les contenus générés par les utilisateurs, iReport.com devrait permettre aux « journalistes citoyens », les iReporters comme les qualifient CNN, de proposer photos, vidéos, reportages, billets et commentaires. A l’inverse d’autres supports appartenant à CNN, les internautes feront l’actualité. Par ailleurs, des contenus sélectionnés par les journalistes de CNN pourront être diffusés sur les canaux plus traditionnels de la chaîne. Concernant CNN Exchange, seuls 10 % des 100.000 photos et vidéos d’actualité proposées jusqu’ici par les internautes, de la crise immobilière aux Etats-Unis à la politique onusienne, ont été diffusés sur CNN.com ou sur la chaîne elle-même.