Que faisiez-vous en mai 68 ?

Gerard devauxGérard Devaux, Directeur général Europe continentale d’Hammerson
En mai 68, j’avais 19 ans. C’était pour moi une époque davantage liée à mes études qu’aux « événements » ! Je passais alors les concours d’entrée d’HEC, de l’Essec et de Sup de Co. J’ai d’ailleurs été reçus aux trois ! Les « événements », je les ai finalement vus en résumé à la télévision, comme beaucoup de gens.
Maurice gauchotMaurice Gauchot, Président de CB Richard Ellis France
En Mai 1968, j’avais 16 ans et bien-sûr, je suis allé traîner au Quartier latin, mais très vite c’est devenu trop violent pour moi. En revanche, comme mes parents avaient un restaurant, je pouvais avoir des cigarettes. Qui se souvient qu’on n’en trouvait plus ? Avec un de mes amis dont les parents étaient concessionnaires Renault et qui, lui, pouvait avoir un peu d’essence pour les mobylettes, nous sommes vite devenus très populaires et invités à toutes les surprises parties !
Regis volleRégis Volle, Président de la FNAIR
J’ai le souvenir qu’en Mai 68 cela faisait 1 an que j’étais dialysé à Lyon. On entendait les bruits de la ville, et particulièrement les manifestations, très violentes. Même si je n’avais pas tellement le cœur à participer à ces manifestations et que ma préoccupation primordiale était de pouvoir poursuivre mon traitement le plus longtemps possible, je suis allé en Faculté de Lettres écouter les orateurs étudiants qui refaisaient le monde. C’est qu’au fond de moi j’étais quand même un peu soixantuitard car je ne supportais pas l’autorité sans partage des professeurs de la Faculté de Médecine que je fréquentais, et qui m’ont pourtant bien soutenu !