Les Français exigeants envers les services financiers et Internet

L’innovation est un levier d’image à activer en priorité pour certains secteurs… C’est ce qui ressort d’une étude TNS-Sofres publiée en septembre dernier, et qui a été réalisée en mai 2009 à l’occasion de la 3ème édition des Trophées du Management de l’Innovation. Principaux objectifs de cette étude : mesurer la satisfaction des consommateurs vis-à-vis de l’offre des principaux secteurs de l’économie, évaluer l’importance de l’innovation dans la perception de ces secteurs, et identifier les attentes non satisfaites des consommateurs et les champs d’innovation qui en découlent pour les entreprises. Résultats : pour 47% des Français, la crise a déjà changé leurs pratiques de consommation (contre 37% estimant ne pas vouloir changer de pratiques). Ce qui se concrétise pas une réduction des dépenses déjà effectives (56% ont déjà commencé à réduire leurs dépenses). Prudence oblige, 65% des consommateurs achètent uniquement des produits qu’ils connaissent bien et dont ils sont sûrs. Toutefois, ils sont également en quête de nouveauté. En effet, 47% d’entre eux recherchent des produits ou marques qu’ils ne connaissent ou ne consomment pas ainsi que des nouveaux produits ou marques qui correspondent à leurs nouvelles habitudes de consommation. Enfin, les consommateurs ont été interrogés sur l’importance de l’innovation et leurs attentes en matière d’innovation dans chaque secteur. Ce croisement a permis de constituer un « mapping » qui place les services financiers et les fournisseurs d’accès à Internet comme les plus attendus en matière d’innovation et dont l’innovation est perçue comme importante.