-

Management : un rédacteur en chef  » bien dans son job « 


Après l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et un service militaire au sein du SIRPA (actuelle Dicod) Matthieu SCHERRER, 37 ans, 3 enfants, débute sa carrière au sein du groupe Moniteur en 99 comme rédacteur.

Dès 2000 il rejoint Management où il occupe successivement les fonctions de journaliste, chef de rubrique, chef de service et rédacteur en chef adjoint.

Nommé rédacteur en chef en avril 2010, il pilote le lancement de la nouvelle formule de Management lancée en novembre 2010. Dans un contexte difficile, le titre stabilise d’abord ses ventes (108 455 en diffusion totale payée – moyenne 2010 OJD), la diffusion repart même à la hausse depuis le début de l’année. Entretien avec Wellnews.

Quels sont les principaux changements depuis le lancement de la nouvelle formule ?
Management est plus que jamais le magazine pratique, pédagogique et vivant qui donne aux lecteurs les clés pour être bien au travail, trouver des sources d’inspiration et être plus pointu dans leur activité. C’est ce que souligne notre nouvelle base line « Bien vivre son job ». Nous avons souhaité rendre le journal plus élégant, plus aéré, pour permettre aux lecteurs de mieux situer les différentes rubriques en associant des typos différentes aux parties plus statutaires et aux rubriques pratiques. L’autre idée forte est de proposer un journal permettant deux vitesses de lecture, une possibilité pour les lecteurs de profiter d’articles courts, vivants (cf. rubrique expresso), et quand le lecteur a plus de temps, des articles de fond, des dossiers. Bref, donner plus de plaisir de lecture !

Quels résultats ?
Les motifs de satisfaction sont à la fois quantitatifs et qualitatifs. Après une stabilisation des ventes en 2010 dans un contexte difficile, nous enregistrons même une hausse depuis le début de l’année. Du côté qualitatif, nous interrogeons nos lecteurs et nous savons que 91% considèrent que le support est mieux ou aussi bien qu’avant (respectivement 67 et 24%) et ce, malgré une petite augmentation du prix (de 3 euros à 3 euros 50). La satisfaction est au rendez-vous pour nos lecteurs et donc également pour nos annonceurs.

Envisagez-vous de nouvelles évolutions ?
Nous restons à l’écoute et nous ne nous interdisons aucune possibilité. J’ai la chance d’avoir une équipe très soudée et de bénéficier de la puissance du groupe, cela permet d’innover et de fonctionner comme dans le cadre d’un logiciel en version beta, avec une recherche d’amélioration continue.
Il faut savoir aussi faire des tests, écouter les retours que nous avons et, dans tous les cas, rester cohérent avec la ligne du journal. C’est donc aussi une politique de petites modifications successives qui au fur et à mesure améliore le journal sans perturber le lecteur. Enfin, nous comptons bien être présents sur Ipad d’ici la fin de l’année 2011.

Management : un rédacteur en chef  » bien dans son job « 

avril 1, 2011 10:00 Publié par

Après l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et un service militaire au sein du SIRPA (actuelle Dicod) Matthieu SCHERRER, 37 ans, 3 enfants, débute sa carrière au sein du groupe Moniteur en 99 comme rédacteur.

Dès 2000 il rejoint Management où il occupe successivement les fonctions de journaliste, chef de rubrique, chef de service et rédacteur en chef adjoint.

Nommé rédacteur en chef en avril 2010, il pilote le lancement de la nouvelle formule de Management lancée en novembre 2010. Dans un contexte difficile, le titre stabilise d’abord ses ventes (108 455 en diffusion totale payée – moyenne 2010 OJD), la diffusion repart même à la hausse depuis le début de l’année. Entretien avec Wellnews.

Quels sont les principaux changements depuis le lancement de la nouvelle formule ?
Management est plus que jamais le magazine pratique, pédagogique et vivant qui donne aux lecteurs les clés pour être bien au travail, trouver des sources d’inspiration et être plus pointu dans leur activité. C’est ce que souligne notre nouvelle base line « Bien vivre son job ». Nous avons souhaité rendre le journal plus élégant, plus aéré, pour permettre aux lecteurs de mieux situer les différentes rubriques en associant des typos différentes aux parties plus statutaires et aux rubriques pratiques. L’autre idée forte est de proposer un journal permettant deux vitesses de lecture, une possibilité pour les lecteurs de profiter d’articles courts, vivants (cf. rubrique expresso), et quand le lecteur a plus de temps, des articles de fond, des dossiers. Bref, donner plus de plaisir de lecture !

Quels résultats ?
Les motifs de satisfaction sont à la fois quantitatifs et qualitatifs. Après une stabilisation des ventes en 2010 dans un contexte difficile, nous enregistrons même une hausse depuis le début de l’année. Du côté qualitatif, nous interrogeons nos lecteurs et nous savons que 91% considèrent que le support est mieux ou aussi bien qu’avant (respectivement 67 et 24%) et ce, malgré une petite augmentation du prix (de 3 euros à 3 euros 50). La satisfaction est au rendez-vous pour nos lecteurs et donc également pour nos annonceurs.

Envisagez-vous de nouvelles évolutions ?
Nous restons à l’écoute et nous ne nous interdisons aucune possibilité. J’ai la chance d’avoir une équipe très soudée et de bénéficier de la puissance du groupe, cela permet d’innover et de fonctionner comme dans le cadre d’un logiciel en version beta, avec une recherche d’amélioration continue.
Il faut savoir aussi faire des tests, écouter les retours que nous avons et, dans tous les cas, rester cohérent avec la ligne du journal. C’est donc aussi une politique de petites modifications successives qui au fur et à mesure améliore le journal sans perturber le lecteur. Enfin, nous comptons bien être présents sur Ipad d’ici la fin de l’année 2011.

Tags : ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.