-

Interview Marc Olivier Fogiel


Wellnews donne ce mois ci la parole au journaliste Marc Olivier Fogiel.
On s’attendait à le voir devant la caméra, mais c’est avec sa casquette de producteur que Marc Olivier Fogiel revient sur France 4 avec son émission « 2012 : On est là ! Qui veut devenir président ? «  un prime time politique événementiel présenté par Thierry Dugeon.

Marc Olivier nous explique le concept et les partis pris de ce « talent show politique »

Vous avez produit un nouveau concept diffusé sur France 4 le 10 avril dernier : « Qui veut devenir président ? » Cette émission met sur le grill 4 jeunes français de 18 à 25 ans face au public et à un jury de 4 prestigieux éditorialistes. Comment ont été sélectionnés les candidats ?
Cette émission se déroulait en parallèle à une opération au cours de laquelle France 4 allait à la rencontre des jeunes à travers la France pour travailler avec eux sur des propositions concrètes qu’ils pouvaient faire aux candidats à la Présidentielle. Nous avons donc recruté des jeunes sur ces ateliers mais également et surtout en sollicitant nos « réseaux », grandes écoles, associations… Il s’agit donc de ce qu’on appelle du casting sauvage.

Souhaitez-vous divertir, attirer l’attention sur l’importance de s’engager ou simplement servir de laboratoire et éventuellement découvrir les ministres de demain ?
Il s’agissait essentiellement d’entendre des jeunes intéressés par la vie politique. Quels sont leurs problèmes, mais aussi les solutions qu’ils préconisent. Le format de l’émission volontairement ludique permettait une exposition grand public. Les codes des émissions politiques sont souvent austères. L’originalité de la forme de « Qui veut devenir président ? » a permis de toucher un autre public. »

La télé devient de plus en plus un outil de recrutement ou de sélection (artiste, chanteur, futur mari ou femme, chef d’entreprise, chef cuisinier, homme politique). La télé a-t-elle vocation à servir d’outil de sélection pour d’autres professions selon vous ?
Ce n’était donc pas notre but, nous n’avions pas la vocation de recruter … mais la télévision par l’exposition qu’elle permet est évidemment un tremplin et parfois pour des émissions dont c’est le but elle est donc un accélérateur de carrière.

Est-ce la fin de MarCo animateur, la naissance de MarCo Producteur ?
Mon 1er métier est la production. Avant de présenter moi-même des émissions dont j’étais d’ailleurs le producteur, je produisais des émissions pour d’autres …ce que je n’ai d’ailleurs jamais cessé de faire. J’ai toujours produit pour toutes les chaines. Cette émission s’inscrit dans cette continuité.

Bio en bref

Marc-Olivier Fogiel, né le 5 juillet 1969 à Neuilly-sur-Seine, est un journaliste, animateur et producteur d’émissions de télévision et de radio.

La radio est la passion d’adolescent de Marc-Olivier Fogiel. Dès l’âge de 16 ans, parallèlement à ses études, il grandit dans la rédaction de RTL. (il donne les résultats des courses hippiques à l’antenne, il est telexiste). Après un DEUG d’économie, il rejoint TF1 et l’équipe de Patrick SABATIER pour apprendre la production télé.

En 1992, il intègre l’équipe de Michel Denisot sur Canal+ pour l’émission Télés Dimanche dont il devient très vite le producteur. Quatre ans plus tard, Michel Denisot part vers de nouveaux horizons. Marc-Olivier Fogiel adapte le concept de Télés Dimanche et lance TV +. Il devient le producteur et l’animateur de cette émission, diffusée le samedi, de 19h à 20h. Le même jour à l’heure de déjeuner il co-présente d’abord avec Bruno Gaccio, puis avec laurent Ruquier : 1 an de +, concept qu’il vendra d’ailleurs au QUEBEC.

En septembre 2000, il monte sa société de production et son agence de presse et il rejoint

France 3. Il animera notamment « On ne peut pas plaire à tout le monde ». D’abord en 2ème partie de soirée puis en prime time. En 2000, il rejoint également France Inter, où tous les samedis pendant 5 ans, il présente « vous écoutez la télé ». Parallèlement à ses activités d’animateur, il produit « +clair » «l’hebdo ciné» sur Canal+, « Le fabuleux destin » sur France 3 et « On a échangé nos mamans » sur M6, «les écrans du savoir» sur France 5. En 2005, il quitte France Inter, pour RTL où pendant 3 ans, il présentera l’interview de l’homme du jour dans la tranche d’infos matinale. Le 12 septembre 2006, Marc-Olivier Fogiel anime une nouvelle version de son talk show, qu’il nomme « T’empêches tout le monde de dormir », sur M6. En 2008, il quitte la télévision pour se consacrer à 100% à la radio en présentant pendant 3 ans la Matinale d’EUROPE1. Marc-Olivier Fogiel a été classé parmi les 50 trentenaires les plus influents en France selon le Figaro Magazine (octobre 2005)