-

Interview de Laurence Ostolaza : l’essentiel en trois minutes

Interview de Laurence Ostolaza : l’essentiel en trois minutes

Laurence Ostolaza
Télématin pour bien démarrer la journée

Nous sommes plus d’un million à suivre chaque jour Télématin pour bien démarrer la journée. L’émission matinale qui propose des journaux et des rubriques culturelles et sur la vie quotidienne est l’émission matinale la plus regardée en France. Laurence Ostolaza, chroniqueuse santé de Télématin nous raconte son métier qui évolue au rythme des nouvelles tendances de communication, et nous livre le secret du succès de Télématin.

Vous avez été grand reporter, présentatrice du 13h et des journaux de la nuit sur TV5 et France 2, vous animez depuis 2004 la rubrique santé de Télématin, et vous remplacez William Leymergie, producteur de l’émission, pendant ses congés. Racontez-nous votre métier ?
« Aujourd’hui le journaliste est un communiquant. Sa mission ? Faire passer en toute objectivité et honnêteté le plus de messages éditoriaux possibles. Notre outil ? La télévision. Un média puissant, qui permet de faire passer en un minimum de temps nos messages. C’est ce que je m’attèle à faire tant en termes de santé que de psychologie sur Télématin. Pour faire passer efficacement nos messages, nous travaillons notre phrasé évidemment, mais d’autres techniques de communication qui n’ont plus aucun secret pour nous. C’est d’ailleurs ce qui fait la richesse de notre métier. Je sais faire passer l’information essentielle en trois minutes. »

Est-ce que la manière de traiter les informations change avec l’arrivée de nouvelles manières de communiquer, plus instantanées ?
Ce qui a changé pour nous, c’est qu’il faut que ce soit beaucoup plus « concernant » comme on dit. Il ne s’agit pas d’être le conducteur des journaux télévisés et de regarder l’événement sous notre prisme uniquement. Nous devons plus que jamais observer les tendances, comprendre comment vit la société, comment vivent les jeunes comment vivent les gens qui se nourrissent d’informations provenant des nouveaux outils, à savoir les réseaux sociaux et à fortiori internet. Pour ce qui concerne les journalistes TV, l’information se doit d’être beaucoup plus simple, accessible, lisible, rapide et concise. C’est-à-dire qu’il ne faut plus tergiverser, on oublie les emphases, il nous faut des phrases courtes, des mots choc. Nous devons attraper le téléspectateur beaucoup plus qu’on ne le faisait avant en télévision. Cela passe aussi par la gestuelle, le regard et la voix. Cette donnée-là est beaucoup plus importante qu’avant. Ces dernières années Télématin donne plus de place aux réseaux sociaux, avec la chronique de Laura Tenoudji, dite Laura du web ou encore la chroniqueuse Julia Livage qui délivre spontanément des nouvelles de la toile.

Télématin connait un succès inaltérable depuis plus de 20 ans. Le secret d’un tel succès ?
Le secret du succès de Télématin c’est la variété des sujets traités et surtout la convivialité. On fait simple, intéressant et modeste. Mais aussi et surtout drôle et ludique. Je pense que le succès est lié à cette ligne de conduite. Télématin, c’est du direct et c’est d’ailleurs l’une des rares émissions quotidiennes en direct de 2h30. C’est également une émission fidèle et fiable, l’émission est diffusée du lundi au samedi tous les jours de l’année, juillet/août et jours fériés compris. Pourquoi ça marche ? Parce qu’on a réussi à conjuguer quelque chose d’intéressant d’accessible, de plaisant et de modeste.

Des projets en perspective pour cette nouvelle année ?
J’ai deux livres en préparation chez Odile Jacob, un roman et un essai sur les nouvelles tribus (la recomposition des familles) Publication à la rentrée 2014. J’envisage à terme ma reconversion. Bien que j’adore mon métier, je sais que je quitterai un jour la télé pour faire de la communication et mettre en application des techniques de communication que j’ai acquises pendant des années au service d’une idée d’un produit ou encore d’un service. Affaire à suivre !

Interview de Laurence Ostolaza : l’essentiel en trois minutes

avril 1, 2014 9:40 Publié par

Nous sommes plus d’un million à suivre chaque jour Télématin pour bien démarrer la journée. L’émission matinale qui propose des journaux et des rubriques culturelles et sur la vie quotidienne est l’émission matinale la plus regardée en France. Laurence Ostolaza, chroniqueuse santé de Télématin nous raconte son métier qui évolue au rythme des nouvelles tendances de communication, et nous livre le secret du succès de Télématin.

Vous avez été grand reporter, présentatrice du 13h et des journaux de la nuit sur TV5 et France 2, vous animez depuis 2004 la rubrique santé de Télématin, et vous remplacez William Leymergie, producteur de l’émission, pendant ses congés. Racontez-nous votre métier ?
« Aujourd’hui le journaliste est un communiquant. Sa mission ? Faire passer en toute objectivité et honnêteté le plus de messages éditoriaux possibles. Notre outil ? La télévision. Un média puissant, qui permet de faire passer en un minimum de temps nos messages. C’est ce que je m’attèle à faire tant en termes de santé que de psychologie sur Télématin. Pour faire passer efficacement nos messages, nous travaillons notre phrasé évidemment, mais d’autres techniques de communication qui n’ont plus aucun secret pour nous. C’est d’ailleurs ce qui fait la richesse de notre métier. Je sais faire passer l’information essentielle en trois minutes. »

Est-ce que la manière de traiter les informations change avec l’arrivée de nouvelles manières de communiquer, plus instantanées ?
Ce qui a changé pour nous, c’est qu’il faut que ce soit beaucoup plus « concernant » comme on dit. Il ne s’agit pas d’être le conducteur des journaux télévisés et de regarder l’événement sous notre prisme uniquement. Nous devons plus que jamais observer les tendances, comprendre comment vit la société, comment vivent les jeunes comment vivent les gens qui se nourrissent d’informations provenant des nouveaux outils, à savoir les réseaux sociaux et à fortiori internet. Pour ce qui concerne les journalistes TV, l’information se doit d’être beaucoup plus simple, accessible, lisible, rapide et concise. C’est-à-dire qu’il ne faut plus tergiverser, on oublie les emphases, il nous faut des phrases courtes, des mots choc. Nous devons attraper le téléspectateur beaucoup plus qu’on ne le faisait avant en télévision. Cela passe aussi par la gestuelle, le regard et la voix. Cette donnée-là est beaucoup plus importante qu’avant. Ces dernières années Télématin donne plus de place aux réseaux sociaux, avec la chronique de Laura Tenoudji, dite Laura du web ou encore la chroniqueuse Julia Livage qui délivre spontanément des nouvelles de la toile.

Télématin connait un succès inaltérable depuis plus de 20 ans. Le secret d’un tel succès ?
Le secret du succès de Télématin c’est la variété des sujets traités et surtout la convivialité. On fait simple, intéressant et modeste. Mais aussi et surtout drôle et ludique. Je pense que le succès est lié à cette ligne de conduite. Télématin, c’est du direct et c’est d’ailleurs l’une des rares émissions quotidiennes en direct de 2h30. C’est également une émission fidèle et fiable, l’émission est diffusée du lundi au samedi tous les jours de l’année, juillet/août et jours fériés compris. Pourquoi ça marche ? Parce qu’on a réussi à conjuguer quelque chose d’intéressant d’accessible, de plaisant et de modeste.

Des projets en perspective pour cette nouvelle année ?
J’ai deux livres en préparation chez Odile Jacob, un roman et un essai sur les nouvelles tribus (la recomposition des familles) Publication à la rentrée 2014. J’envisage à terme ma reconversion. Bien que j’adore mon métier, je sais que je quitterai un jour la télé pour faire de la communication et mettre en application des techniques de communication que j’ai acquises pendant des années au service d’une idée d’un produit ou encore d’un service. Affaire à suivre !

Classés dans :,

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.