« The Artist » relance la mode des claquettes à Los Angeles

Pour tous ceux qui ont participé aux trente ans de l’agence Wellcom, vous avez peut être reconnu dans The Artist les pas de danse du claquettiste Fabien Ruiz , qui n’est autre que le claquettiste qui a animé notre soirée années 30 , à l’occasion des 30 ans de notre agence.

Jean Dujardin, le premier et le seul comédien français à avoir remporté l’Oscar du meilleur acteur, pour son rôle de star déchue du cinéma muet, George Valentin, dans The Artist de Michel Hazanavicius, a été en effet entrainé par Fabien Ruiz.

La chorégraphie de Fabien Ruiz est enseignée dans les écoles de Los Angeles, suite au succès international du film.

Très belle réussite, que souhaitions partager !

MPV : l’expo qui réinvente le point de vente !

Le Salon Marketing Point de Vente (MPV) annonce sa nouvelle édition du 27 au 29 mars 2012, pour trois jours riches en échanges et affaires entre tous les acteurs du retail. D’année en année, le salon s’agrandit, étoffe son offre, élabore de nouvelles animations et continue de s’ouvrir à l’international. Ce positionnement unique lui vaut d’être reconnu sur le marché depuis plus de 30 ans et d’accueillir de plus en plus de visiteurs de qualité. A l’image d’un secteur du marketing point de vente dynamique, le prochain salon MPV proposera des pôles d’expertise chargés d’innovations et des temps forts originaux. Objectif de cette édition 2012 : proposer aux professionnels une large gamme de solutions et de savoir-faire solides, toujours avec une longueur d’avance sur les tendances du marché !

Parmi les nouveautés 2012 : le pôle d’expertise dédié aux Marketing Services. Comment inciter un consommateur à acheter dans son magasin ? Pour aider les professionnels à répondre à cette question essentielle, cet espace regroupe tous les services marketing existants pour favoriser l’acte d’achat sur le point de vente : études sur le « shopper », outils pour la mesure de performance, animation commerciale, merchandising, logistique, marketing relationnel…

Ce pôle viendra s’ajouter aux 4 secteurs déjà existants, pour une vision à 360° :

  • Agencement / Retail design (agences de design, agencement de magasins ou de vitrines…).
  • Ce pôle accueillera l’espace « Concept & Design », présentant des agences de design et d’environnement.
  • PLV / Mobilier commercial (PLV, ILV, présentoirs, testeurs…).
  • Matériaux et composants (matières premières, sols, leds, revêtements muraux…).
  • Digital media instore / Marketing mobile (écrans, contenus, solutions interactives, conseils…).

Un rendez vous à ne pas manquer !
www.mpv-paris.com

Le VertiQ® de Rockfon, un panneau mural qui allie esthétisme et durabilité

Parce que certaines configurations de locaux (bureaux, restaurants, écoles, salles de sport…) ne permettent pas l’installation de plafonds suspendus, Rockfon, dont Wellcom assure la communication d’image et opinions, a développé le VertiQ®, un nouveau système de panneau mural acoustique et résistant aux chocs.
Utilisé seul ou en complément d’un plafond déjà existant, le VertiQ® permet, grâce à son coefficient d’absorption acoustique élevé, d’obtenir une correction optimale dans les locaux dans lesquels il est mis en œuvre.

Les panneaux muraux VertiQ® possèdent une surface tissée qui garantit à la fois une forte résistance aux chocs et une excellente durabilité.

Plus d’informations sur : www.rockfon.fr

Solutions Ressources Humaines : 18ème édition

Le Salon des outils et services dédiés aux dirigeants d’entreprises, aux responsables des Ressources Humaines, de la Formation et des Systèmes d’Information se déroulera du du 13 mars au 15 mars 2012 à Paris, Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Cette année parmi les participants, on retrouvera :

HR Access : Acteur incontournable sur le marché de l’externalisation et expert des services en Ressources Humaines depuis plus de 40 ans, HR Access accompagne les entreprises dans la mise en œuvre et la production de solutions dédiées à la gestion des RH et de la Paie.
HR Access présentera ses produits ‘Mobile application’, ‘Interface Utilisateur’, ‘Intuitive Quiery’, durant le salon

TalentSoft, le leader européen de la Gestion Intégrée des Compétences et des Talents en SaaS.
Sa suite logicielle se différencie par la planification du Capital Humain de l’entreprise afin de préparer les équipes aux emplois et compétences de demain.
Première solution de Gestion des Talents optimisée pour le Cloud au niveau mondial grâce à ses partenariats avec Microsoft, Bull et IBM, TalentSoft représente plus de 2 millions de collaborateurs gérés sur 50 pays en 17 langues.
Talent soft présentera La suite logicielle qui place le développement des collaborateurs au cœur de la politique RH de l’entreprise et délivre le bon équilibre entre gestion de la performance et planification des emplois/compétences. Son module TS recrutement, né de la fusion avec RFlex, est une référence sur le marché.

Leyton : cabinet de conseil opérationnel, propose une offre globale de services à destination des départements de Ressources humaines. En combinant leurs métiers historiques de réduction et d’optimisation des coûts (comme par exemple, les charges sociales ou la tarification des AT/MP), avec de nouvelles offres comme les pénalités sociales et en développant des solutions logicielles dédiées aux fonctions RH, Leyton intervient pour soutenir de manière cohérente la performance économique et sociale.
Ils présenteront leur outil AT-OnLine : solution de gestion collaborative des accidents du travail/maladies professionnelles et d’évaluation des risques professionnels

En savoir plus : www.solutions-ressources-humaines.com

-

Michel Boyon, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel


Président du CSA, nommé en 2007, en remplacement de Dominique Baudis, Michel Boyon revient pour nous sur l’appel à candidature du CSA, qui devrait donner naissance à 6 nouvelles chaînes en haute définition sur la TNT. Il explique l’engouement toujours très présent pour la télévision. Zoom sur l’actualité du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Le CSA a récemment lancé un appel à candidature pour 6 nouvelles chaînes en haute définition (HD) sur la TNT (télévision numérique terrestre). Au total, 34 dossiers ont été déposés et seront étudiés par le conseil. Le choix des candidats se fera mi-mars et les autorisations seront données avant la fin du mois de mai. Pouvons-nous en conclure que désormais, ce qui est important pour une chaîne, c’est d’arriver à être sur la TNT ? Comment expliquez-vous cet engouement ?

Même si cet engouement ne date pas d’hier, je suis très agréablement surpris par le nombre et par la qualité des dossiers déposés. C’est d’abord le signe de la vitalité de la télévision qui, contrairement à ce que certains professeurs de futur prédisent chaque année, se porte bien. Jamais la télévision n’a été aussi regardée en France : 3h45 par jour en moyenne pour chaque Français. Ensuite, elle demeure un média de masse indispensable pour les annonceurs qui ciblent un large public. Par ailleurs, la plateforme hertzienne continue d’être l’élément structurant de l’offre de programmes parce qu’elle procure aux chaînes un avantage décisif en termes de notoriété. 60 % des foyers regardent la télévision par l’antenne « râteau ». Le passage au tout numérique, c’est-à-dire l’arrêt de la diffusion analogique et la généralisation de la TNT, s’est passé dans d’excellentes conditions ; les difficultés rencontrées ici ou là seront très prochainement réglées.

Vous avez récemment présenté la charte relative à la qualité du sous-titrage et cette dernière a été signée. Avez-vous d’autres projets d’amélioration des services de la TNT ?

La signature de la charte est un nouveau progrès dans un domaine que le Conseil place au cœur de ses objectifs : l’accessibilité des programmes aux personnes qui souffrent d’un handicap auditif ou visuel. Elle intervient après deux années particulièrement riches en améliorations qui ont vu la réalisation de tous les engagements pris dans le cadre de la loi du 11 février 2005. L’autre grand chantier de l’accessibilité concerne l’audio-description. La tâche est plus difficile car l’audio-description est un procédé qui nécessite du temps et qui suppose même un travail d’interprétation de l’œuvre. Dans un autre domaine, le Conseil a adopté, le 19 juillet 2011, une délibération visant à réduire progressivement l’intensité sonore des publicités. C’est le résultat d’un travail de longue haleine commencé en 2008 et c’est une réponse concrète à un problème qui suscitait de nombreuses plaintes chez les téléspectateurs. Pour le reste, nous essayons, tous les jours, d’améliorer les services de la TNT dans le cadre des missions qui nous sont dévolues par la loi, qu’il s’agisse de la déontologie de l’information et des programmes, de la protection de l’enfance, de celle des consommateurs, du respect du pluralisme ou de qualité de la réception du signal.

Vous avez très récemment écrit un rapport sur l’avenir de la TNT. Pouvez-vous en dévoiler les deux ou trois principaux points ?

Mon objectif était d’éclairer le Gouvernement qui avait à trancher des questions difficiles, sources d’incertitudes pour les professionnels. Je suis heureux de constater que les pouvoirs publics ont repris l’essentiel des préconisations qui y étaient formulées, qu’il s’agisse de l’abrogation des canaux compensatoires, de l’extinction définitive de la norme de compression MPEG2 ou de l’introduction, à venir, d’une nouvelle norme de diffusion plus connue sous le nom de DVB-T2. Cette mission, conduite en moins de trois mois, aura permis de redonner de la visibilité aux groupes audiovisuels. Ceux-ci peuvent désormais bâtir leurs stratégies sur des certitudes et envisager l’avenir avec un peu plus de sérénité. Mon rapport a également permis d’aborder d’autres enjeux comme la complémentarité qui existe entre internet et la télévision, notamment avec la télévision de rattrapage. Je rappelle que le Conseil supérieur de l’audiovisuel est la première institution en Europe à s’être saisi de la question des téléviseurs connectés et des conséquences liées à la coexistence, sur un même écran, de contenus régulés et de contenus non régulés. Il s’agit, pour nous, d’un enjeu essentiel auquel nous devons nous préparer sans attendre.

Biographie

Michel Boyon, né à Paris le 30 avril 1946, ancien élève de l’École nationale d’administration, promotion « Robespierre » (janvier 1968 – mai 1970), conseiller d’État honoraire, a effectué une carrière au sein de nombreux cabinets ministériels. Il fut notamment directeur de cabinet de François Léotard au ministère de la Culture et de la Communication en 1986-88, où il fut l’un des principaux concepteurs de la loi Léotard, qui pose les fondements de la régulation sociale et culturelle de l’audiovisuel et à permis également la privatisation de TF1. Il a assumé la présidence de Radio France de 1995 à 1998, mandat au cours duquel il crée notamment la radio Le Mouv’. Jean-Marie Cavada lui succède. Il a aussi été administrateur de France 2 de 1993 à 1996. Il a présidé le Conseil de prévention et de lutte contre le dopage (1999 – 2003). Chargé par le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin d’une mission sur la télévision numérique terrestre (TNT), puis d’une mission d’accompagnement de la mise en place de la TNT (2002 – 2003), il est nommé directeur de cabinet de ce dernier à Matignon du 28 octobre 2003 au 1er juin 2005. Il a ensuite été le président de Réseau ferré de France.

Il a été nommé le 24 janvier 2007 pour six ans à la tête du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en remplacement de Dominique Baudis.

-

Un livret pour mieux gérer ses comptes sur les réseaux sociaux

Pour simplifier la vie digitale des entreprises Wellcom vient de publier un livret pratique intitulé  » Ouvrir et gérer vos comptes sur les réseaux sociaux « .

Disponible en ligne directement (www.wellcom.fr , ainsi qu’en version numérique sur le site de partage de documents Calaméo, ici ), ce livret donne accès de façon simple aux sites les mieux documentés sur le sujet et aux conseils des meilleurs experts. Faire le choix d’un pseudo identique sur l’ensemble de ses comptes,  ne pas faire la course aux amis ou aux abonnés et prendre le temps de choisir ses contacts, ou encore bien comprendre les paramètres de confidentialité… ce document a pour vocation de fournir les principales informations  pour se familiariser ou approfondir ses connaissances en réseaux sociaux.

Ce livret précède la sortie de la nouvelle édition du guide :  » Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les médias sociaux sans jamais oser le demander « , dont le premier opus paru en 2009 avait connu un véritable succès d’audience.

-

Arnaud Zunz, Président de Camping Avenue


Son parcours

Jeune entrepreneur de 34 ans Arnaud Zunz, débute sa carrière en 2000, par la création du site bourseforum.com duquel il devient le Président, après un diplôme en création d’entreprise à l’ESCP Europe. Le site est dédié à la mise en relation d’investisseurs particuliers avec les dirigeants d’entreprises côtées via des forums boursiers.

Entre 2001 et 2004, Arnaud Zunz devient consultant en organisation au département banque et assurance du Groupe ACCENTURE SAS. De 2004 à 2010, il intègre la société UBS Wealth Management, d’abord au département COO en tant que Responsable des systèmes d’information Front Office et de gestion, puis au département Front Office en tant que Business Manager.

En juin 2010, il crée Bookandgolf.com, site spécialisé dans la réservation de green fees et de séjours golfiques.

C’est en juin 2011, qu’Arnaud Zunz, spécialiste de l’Internet et entrepreneur avéré, crée Camping Avenue, premier site de réservation et plateforme d’échanges pour les campeurs.

En parallèle de ses activités professionnelles, Arnaud Zunz apprécie de se détendre en foulant terrains de tennis et parcours de golf. Il affectionne également les voyages qui lui permettent de passer du temps en famille.

Camping Avenue : une offre dédiée à l’hébergement de plein air

Lancé en juin 2011 et né du constat que le campeur est avant tout un vacancier comme les autres, un nomade aimant voyager, Camping Avenue propose une offre dédiée aux adeptes de l’hébergement de plein air, jusqu’ici peu considérés.  Le site offre la possibilité de visualiser les disponibilités de plus de 650 campings en temps réel et fait bénéficier aux internautes de tarifs préférentiels. C’est aussi pour eux l’opportunité d’échanger sur leurs expériences et de partager une passion commune pour le camping « nouvelle génération », au sein d’une véritable communauté, relayée par les réseaux sociaux. Aujourd’hui, Camping Avenue ce sont des prix attractifs, une offre large et une communauté de plus de 10 000 fans sur Facebook.

« Le camping s’appelle aujourd’hui l’hôtellerie de plein air »

« Le marché du camping est en pleine mutation. Fini les vacances sur le même emplacement pendant les 20 années à venir, on est bien loin de Patrick Chirac; le camping s’appelle aujourd’hui hôtellerie de plein air, on parle même de glamping, il a gagné en confort et en qualité, et si un seul élément perdure du camping traditionnel c’est la convivialité », nous explique Arnaud Zunz. « En effet, 60% des campeurs changent de site tous les ans, ils passent d’un hébergement traditionnel, en emplacement avec tente ou caravane, à une demande plus haut de gamme et nomade, des bungalows, des yourtes et surtout des équipements dignes des plus grands complexes hôteliers. »

« Camping Avenue souhaite accompagner l’expansion du marché et la montée en gamme de l’hôtellerie de plein air. La clientèle a changé, 40% sont des CSP+, 30% sont des étrangers, et l’offre évolue aussi, une 5ème étoile a fait son apparition, 40% des sites ont une piscine, 5% disposent d’un SPA, les offres sont ultra personnalisées et les clients de plus en plus nombreux et satisfaits, ce qui en cette période maussade laisse rêveur. Et ce n’est que le début.»

L’INRA recrute 51 chercheurs en 2012

Les recherches de l’INRA sont guidées par l’évolution des questionnements scientifiques et orientées par les défis planétaires posés par l’alimentation, l’agriculture et l’environnement, dans une période de forts changements.

L’Inra doit donc plus que jamais produire, en recrutant de nouveaux talents, des connaissances fondamentales et construire grâce à elles des innovations et des savoir-faire pour la société.

L’Institut National de la Recherche Agronomique lance une vaste campagne de recrutement, dont Wellcom gère les relations presse : 51 postes de chargés de recherche seront à pourvoir pour les candidats, invités à s’inscrire du 26 janvier au 28 février. L’INRA, 1er institut en Europe et 2ème dans le monde dans les sciences de l’agriculture, propose aux jeunes chercheurs de rejoindre un organisme de recherche au cœur des enjeux de la sécurité alimentaire mondiale.

Jamais les curseurs de l’agriculture n’ont en effet été autant et simultanément en mouvement. Le changement climatique nécessite d’adapter des cultures en même temps qu’il favorise l’émergence de nouvelles maladies ou nuisibles. La démographie mondiale augmente : 7 milliards d’habitants aujourd’hui, 9 milliards en 2050. Les ressources fossiles comme le pétrole diminuent en même temps que les terres agricoles (dont la surface globale diminue), qui devront être employées pour d’autres usages (stockage de CO2). Les pays en voie de développement changent leurs habitudes alimentaires et impactent de ce fait la demande agricole.

« L’excellence des chercheurs recrutés aujourd’hui détermine notre capacité à faire face demain aux grands défis de la recherche en alimentation, agriculture et environnement » déclare Thierry Boujard, adjoint au DRH de l’INRA
Pour plus d’informations, retrouver l’INRA sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook.

S’abonner à la lettre électronique « Chercheurs à l’Inra » : ici

Le Salon des Entrepreneurs avec Wellcom pour entreprendre sa médiatisation

Depuis 18 ans, le Salon des Entrepreneurs se distingue comme l’évènement de référence pour les porteurs de projets, les créateurs d’entreprises ainsi que les dirigeants. Lors de cette 19ème édition qui a débuté les 1er et 2 février à Paris, puis aura lieu les 13 et 14 juin à Lyon, et les 21 et 22 novembre à Nantes, les professionnels ont l’opportunité de découvrir les nouvelles tendances en matière de création d’entreprise, mais aussi d’approfondir leurs connaissances sur le développement et la transmission ou reprise d’une activité. Véritable carrefour d’informations, de formations mais surtout d’échanges, le Salon des Entrepreneurs offre une vision globale sur l’innovation, la reprise, le financement et la transmission d’activités. Qu’ils soient « mompreneurs » ou dirigeants, porteurs d’idées ou demandeurs d’emploi, chefs d’entreprises ou cadres-repreneurs, le Salon aide et accompagne ses visiteurs dans l’apprentissage et l’exercice de l’entreprenariat.

Le Salon des Entrepreneurs a fait appel au savoir-faire de Wellcom pour optimiser sa visibilité et son visitorat à l’échelle nationale.

Afin de répondre aux enjeux du Salon, Wellcom a déployé une stratégie de relations presse destinée à: promouvoir l’ensemble des services et nouveautés qu’offre le salon durant les trois manifestations, avec la médiatisation d’une étude politique et d’un sondage sur l’entreprenariat féminin, valoriser ses experts de l’entreprenariat et leur vision du marché, et enfin mettre en exergue la vocation positive du salon qui s’inscrit dans une volonté d’insuffler une dynamique forte pour la création d’entreprise en France.

Partenariat entreprises & associations : 1 entreprise sur 3 sauterait le pas d’ici neuf mois

CHORUM, mutuelle de protection sociale complémentaire des associations, en partenariat avec le RAMEAU, guide les entreprises pour établir des partenariats avec les associations grâce à un nouveau référentiel.

Parce qu’il est important pour les entreprises de soigner leur image en favorisant leur ancrage territorial, de mobiliser et fidéliser leurs collaborateurs ou encore de développer et optimiser leur politique de RSE, les associations peuvent être une réponse à ces attentes grâce à la mise en place de partenariats associations/entreprises.

Alors que, pour beaucoup, les partenariats associations/entreprises se limitent au mécénat. Chorum, dont Wellcom gère les relations média, met en avant d’autres solutions:

  • un partenariat sur les pratiques responsables permettant à l’entreprise d’intégrer le savoir-faire de l’association pour mener à bien sa politique de RSE ;
  • la coopération économique permettant de proposer aux pouvoirs publics la conception et/ou la mise en œuvre de politiques publiques, grâce à une offre commune élaborée par l’association et l’entreprise ;
  • l’innovation sociétale permettant une co-construction de produits et services répondant aux besoins sociétaux. L’offre est élaborée par l’association, comme un véritable laboratoire de

R&D, et est ensuite « industrialisée » par l’entreprise.

Si les associations et entreprises ont été longtemps réticentes à travailler ensemble, la tendance s’est inversée. Aujourd’hui 66% des dirigeants associatifs, 60% des PME et 58% des entreprises pensent que les relations associations/entreprises sont sources d’innovation pour chacun.

Pour télécharger le référentiel Les partenariats associations & entreprises: cides.chorum.fr – rubrique « Nos outils » et « Guide ».