Marques et 2.0 au Top Com Consumer 2007

« Marques et 2.0 » était le thème du Top Com Consumer 2007 qui s’est tenu en octobre dernier. A cette occasion, TNS Sofres présentait son étude « Marques et Web 2.0 : Mythes et réalités », une étude qui met en lumière une certaine hiérarchie dans la confiance relative à la fiabilité des informations diffusées sur le Net. Revue de détails : le consommateur accorde toujours autant de crédit à un site d’actualité (information de qualité professionnelle), mais prendra le soin de confronter différents avis et analyses en visitant et en contribuant sur les blogs et les forums (75% des visites de supports web 2.0 sont des blogs et 47% des internautes contribuent régulièrement sur les supports web 2.0). Mais contre toute idée reçue, ce que dit le consommateur sur le web n’est pas forcement vrai, le blogueur n’est pas considéré comme prescripteur mais plutôt comme un « expert ». Les sites de marques demeurent à 77% un élément d’information privilégié, tandis que les sites marchands sont considérés à 90% comme prescripteurs, devant les comparateurs de prix. A noter enfin que 50% des internautes contributeurs sur les services Web 2.0 attendent de la transparence dans le discours de la marque. En résumé, selon TNS, les entreprises ne doivent pas craindre le Web 2.0, mais au contraire y prendre la parole, démontrer leur expertise et l’utiliser pour interagir avec le consommateur.

Pour plus d’informations : http://www.tns-sofres.com/etudes/sesame/221007_web20.pdf

Marques et 2.0 au Top Com Consumer 2007

décembre 9, 2007 11:16 Publié par

« Marques et 2.0 » était le thème du Top Com Consumer 2007 qui s’est tenu en octobre dernier. A cette occasion, TNS Sofres présentait son étude « Marques et Web 2.0 : Mythes et réalités », une étude qui met en lumière une certaine hiérarchie dans la confiance relative à la fiabilité des informations diffusées sur le Net. Revue de détails : le consommateur accorde toujours autant de crédit à un site d’actualité (information de qualité professionnelle), mais prendra le soin de confronter différents avis et analyses en visitant et en contribuant sur les blogs et les forums (75% des visites de supports web 2.0 sont des blogs et 47% des internautes contribuent régulièrement sur les supports web 2.0). Mais contre toute idée reçue, ce que dit le consommateur sur le web n’est pas forcement vrai, le blogueur n’est pas considéré comme prescripteur mais plutôt comme un « expert ». Les sites de marques demeurent à 77% un élément d’information privilégié, tandis que les sites marchands sont considérés à 90% comme prescripteurs, devant les comparateurs de prix. A noter enfin que 50% des internautes contributeurs sur les services Web 2.0 attendent de la transparence dans le discours de la marque. En résumé, selon TNS, les entreprises ne doivent pas craindre le Web 2.0, mais au contraire y prendre la parole, démontrer leur expertise et l’utiliser pour interagir avec le consommateur.

Pour plus d’informations : http://www.tns-sofres.com/etudes/sesame/221007_web20.pdf

Tags : , ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.